BG Méli... L'ombre d'un ange!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BG Méli... L'ombre d'un ange!

Message  melissandre.lebed le Dim 12 Sep - 2:43

L'Ombre d'un Ange


Jadis, bien avant ma naissance sur terre, je vivais dans un jardin de délices.
Ô pour les terriens le paradis est un endroit invisible et personne ne peut réellement décrire ce qui se passe dans la dimension spirituelle.
Il y a quelques années, je me suis incarné sur cette terre.

Souvent mon esprit a souvenance de cette réalité antérieure qui animait mon existence.
Dans ce monde fabuleux, nous avions la magie en nous et tous les rêves étaient permis.
Le temps n’existait, ni la souffrance, ni la mort.

Dans ce monde issu entre ciel et terre, ma réalité était en quelque sorte un rêve que je faisais à l’état éveillé.
Bien que ma conscience était libéré de tous soucis, je me sentais cependant limité malgré mes pouvoirs.
Souvent du haut de ma tour d’ivoire j’observais les humains qui assujettis à la matière semblaient très heureux de leur sort.
Et ça me fascinait d’observer de simples mortels qui s’accrochaient à leurs rêves.

Souvent j’ai vu des rêves déchus à cause d’une mort prématurée.
Je pouvais aussi deviner l’état d’âme de ces êtres corporels qui au-travers le temps et l’espace devaient affronter des épreuves terribles afin de subsister.

De nombreuses guerres faisaient rage, des épidémies décimaient des populations entières.
Et en voyant toutes ces victimes, je me suis senti tout à coup un peu humain.
Comme si leurs détresses venait me chercher à l’intérieur.

Puis un désir très profond commençait à germer dans mon esprit.
J’aurais aimé moi aussi faire cette expérience du corps issu d’un amour profond.
J’étais bouleversé lorsque je voyais ces femmes qui dans la douleur engendraient un enfant innocent et fragile.
Ah! Que j’étais heureux de voir ce petit chérubin qui se nourrissait au sein de sa mère.

Malgré mon état de béatitude, mon esprit aventurier voulait expérimenter une nouvelle dimension à la vie.
Entre les deux dimensions qui séparait les mortels de la classe angélique, il y avait une immense frontière.
C’était pour nous les anges un gouffre infranchissable à cause de notre immortalité.

Le Créateur de l’univers avait placé des règles.
Il est comme un immense soleil et nous de simples petites étoiles.
Mais dans sa candeur divine et paternel il nous donne le libre arbitre.
La seule possibilité de venir sur terre était en s’incarnant.
Et pour la classe angélique ces bas fonds planétaire était un monde de ténèbres.
Pour la majorité des anges c’était un non sens que de vouloir aller dans ce monde perdu, faillible et incertain.


La plupart voulaient au contraire accéder au rang d’archange..
Mais moi j’avais de plus en plus le désir de connaître ce monde, car cette dualité âme corps me fascinait de plus en plus.
Je voyais des personnes si belles, si vertueuses..
Puis j’ai crié vers l’Absolu..

C’est alors qu’une voix très profonde a envahie mon âme.
“Tu vivras ton rêve sur cette terre, ne t’en fais pas mon enfant.”
Je me sentais en paix et je goûtais la chaleur de cette vive lumière divine qui m’envahissait..
À nouveau sa voix vibra dans tout mon être.
“Cette femme dont tu seras issu saura t’aimer et ton papa prendra toujours soin de toi.”

Puis au moment propice je me suis incarné dans le ventre de cette femme.
Une jeune elfe mage nommé Manîthil (esprit de lune).
Et j’ai vu le jour un soir de pleine lune.
Elle me mis au monde lors de la grande transcendance cosmique
qui alignaient toutes les planètes de notre système.

J’avoue avoir été très traumatisé lorsque j’ai franchi ce couloir obscur.
J’ai pleuré à chaudes larmes, je me sentais complètement désorienté.
C’est alors qu’une jeune femme m’a pris dans le creux de ses bras..
Je me sentais rassuré...

De mes petites mains j’ai agrippé son sein en tétant sa mamelle.
Je savourais ce lait de ma maman et déjà je sentais en moi de nouvelles forces.
On me nomma Thuringwethil (femme de l'ombre secrète)
Secrète oui…vu d’ou je venais cela l’était .

Et une homme vient rejoindre ma maman , il était sombre, mystérieux.
C’était un démon, un sorcier très réputé par sa magie noir et ses enchantements.
Maimon :Chef de la neuvième hiérarchie des démons, capitaine de ceux qui sont des tentateurs, dresseurs de pièges.
Voilà qui était mon père… A défaut de l’enfer, je l’avais en face de moi.

Quelques années ont passé entre le moment de ma naissance et celui ou je fut confier à la déesse Maiden.
Je me souviendrai toujours de ce jour, il pleuvait en trombe et je hurlai qu’on me rende mes parents.
Les combats avaient éclatées entre l’armé de mon père et le clan des héraldistes.
Une lutte sans fin ….sans fin….Je ne les revis jamais.

Depuis ce jour, j’ai grandi
Je sais très bien qu’un jour je retrouverai mes racines angéliques..
Très souvent je revois dans mes rêves ce pays de lumière, si loin mais en même temps si près de ce monde..
Lorsque je quitterai cette terre, à nouveau je franchirai un couloir..
Je sortirai de l’obscurité pour entrer dans la lumière.…

Maiden* devint ma seconde mère, bien qu’elle était une démone elle ne m’influença jamais sur le choix de ce qui était bien ou mal, elle disait toujours nous avons chacun notre libre arbitre et c’est à nous de trouver notre chemin.
Ainsi donc elle fit de moi ce que je suis aujourd’hui , une prêtresse .
Elle m’enseigna tout ce que j’avais besoin de savoir , entre autre la wicca pour ne jamais oublier ma mère, le pouvoir de la divination, toute sorte de magie , blanche , noir , rouge , vert, les secret les plus imperceptible, l’alchimie, et pour parfaire mes connaissance et me laisser le choix elle me confia les magie les plus sombre , le satanisme, les envoûtements et les invocations.

….

*MAIDEN: « la déesses »

« Elle est souvent nommée "Triple Déesse", en raison de son évolution au cours des sabbats : "Maiden, Mother, Crone", à savoir Vierge (dans le sens ou elle n'a pas encore enfanté), Mère et Vieille. Elle est unique mais revête donc plusieurs aspects. Associée à la lune croissante, la vierge est la créatrice, le début et la fin. Elle inspire le désir et la crainte mais on ne peut l'atteindre. La Mère, elle, en temps de pleine lune, représente la terre, le chaudron et la fertilité. Quant à la vieille, elle est le sage femme, celle qui détient la connaissance des secrets de la Mort et de la Vie. Son étreinte est la mort, mais promesse de renaissance. »

……

Une fois mon éducations achevée et étant en age de me débrouiller par moi même , je posa mes valises sur les terres de Deva.
Je fus accueillie les bras ouvert par plein de gens qui me sont resté cher a mon cœur ( Harmonies, Elsy, Lexou, Pencul, Dieudo mon frère, Bahbar, Calisse ma fille, Pierre,…..).

J’intégrai alors la famille des Trinity.( que de bon moments passés…)
C’est aussi ici que je rencontrai le père de mes enfants, et nous décidâmes de poursuivre notre route et alla sur les terre de Mystik Island.
En tant que prêtresse, je suis le lien avec l'au-delà et parle aux anciens quand on me le demande ou quand une situation devient extrêmement compliquer.

J’ouvris donc une école de magie, l’Académie Of Magical, ou j’enseigna toutes sortes de magie, comme me l’avais appris ma mère.
Et puis le temps a passé…. Nous partîmes sur les terres de Golconda rejoindre les Excalions. Mais hélas nous dûmes à nouveau reprendre nos valises, et c’est seule au début que j’alla rejoindre Lexou, Max et Iso chez les Frères des Astres sur Providence.
C’est ainsi que je revis mes amis d’autrefois et en connu d’autre…Lejoke, soussou, et Darlien…


Ma route n’était point fini …il me fallu encore supporter la perde de deux de mes enfants, Mattice et Maella, mes deux jumeaux, qui ne pouvant grandir finissairent par succomber a leurs sorts.
La mort je la connaissait bien, mais celle ci m’acheva, et je garde en moi cette souffrance , cette immense cicatrice qui me traverse le cœur.
Mais mes 5 autres enfants étaient toujours au près de moi enfin plus ou moins, la vie fait que chaqun fini par prendre sa route, mais grace à Calisse, Dovina&Pypas, Pakito et Lana ma petite dernière déjà grande, je pu tenir le coup.


Et puis la vie repris son cour, mais je n’oublie pas…Les mois passèrent…
Ma vie aussi changea , elle devin plus clair et plus flou, le doute sommeillai en moi … Pour que je ne puisse me détourner de ma route, ma mère essaya toute sort de travers sur moi mais en vint , jusqu'à réussir par un envoûtement que je moi même alla demander me faire accepter la succube qui sommeillai en moi…

Je suis en lutte perpétuelle avec elle et je m’interdit de faire du mal a qui que ce sois . C’est une promesse que je me suis faite , je n’est jamais été violente et même si mes pulsions de démone prenne parfois le dessus, je garde toujours le contrôle sur la bête qui sommeil en moi. Moitié elfe moitié démone et un peu succube et l’âme d’un ange…Etrange bête que voici….

Mes racines, mais où étaient t’elles ?Avais je perdu mon âme ? Ou est passé l’ange que j’étais ? c’était t’il perdu dans les limbes ? je n’arrivai pas a me souvenir , plus le temps passai plus mes souvenirs étaient flou comme si ils n’avaient jamais existés. La seule chose que je savais c’est que je n’était pas moi même, enfin si mais comme si je luttai avec quelqu'un d’autre et que je cherchai a me découvrir .Trop de choses me paressaient évidente, et je devais trouver qui j’étais…. Et cette phrase… ces mots… qui résonnent en moi perpétuellement….

« Je suis la et demeurerai dans l'absolu infini qui nous lie à notre destin.... »

Qui suis je ?….


A suivre…
avatar
melissandre.lebed

Messages : 20
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 36
Localisation : bretagne sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

01 LE DOUTE (debut rp respec)

Message  melissandre.lebed le Dim 26 Sep - 1:45

L'épisode de la Grandre Transcendance Cosmique qui alignait toutes les planètes de notre système venait tout juste de prendre fin. Le Chaos avait été vaincu et le calme était revenu.Mais c'est alors que toutes ces images, ces flashs, ces rêves commencèrent à m'envahir la tête. Je n'y pouvais rien, je ne pouvais lutter, ni les chasser, ils etaient là et rien ne pouvait y changer.Ma tête tournait , les images volaient, je ne savais plus quoi faire pour apaiser un peu mon être qui luttait perpetuellement contre tout ceci. Ni la magie , ni la force , et en plus elle s'accentuait d'heure en heure et de jour en jour, comme si quelque chose à nouveau devait se passer.....Oui mais quoi?

Je decidai d'aller rejoindre la cité de Fata et espérant trouver une amie qui peut-être aurait les réponses que je cherchais. Je pris le bateau sur les quais de Providence, et embarquai donc sur ce petit rafiot qui ne faisait qu'amplifier mon inquiétude. La traversée , je ne m'en souviens guère, comme si j'avais dormi toute la traversée. Et pourtant j'arrivai dans le petit port de Fata, le bateau acosta et je sautai rapidement du bateau et me depéchai de rejoindre le coeur de le cité à la recherche de mon amie. Théoaphrodite, la seule et l'unique, celle à qui je pouvais poser toutes les questions du monde qui savait trouver à calmer mes angoisses et taire les mille et une choses que je ne cessais de lui demander. Mais ce jour là ce fut bien différent, le sujet etait tout autre, et mes questions.... auront bien du mal à trouver preneur, sans compter des réponses que j'attendais , hélas il faudra trouver une autre méthode... quoi que peut-être....!
J'approchai enfin de la ferme ayant entendu au loin le bruit des chevaux qui ne faisaient que s'agiter, et puis la je l'aperçus enfin, apres avoir parcouru la cité de long en large. Je m'empressai donc d'aller la rejoindre, elle était au millieu de lapins, je souris de voir cette scène qui etait peu probable à ce que je m'attendai.
Je m'eclaircis donc la voix et posai une main pour me soutenir un peu de cette longue marche et posai mes yeux sur elle.




[07:22] melissandre Lebed: bonjour theo

[07:22] theoaphrodite Devin: bonjour

[07:23] melissandre Lebed regarde les lapins qui sautent tout autour de theo: un élevage?

[07:23] theoaphrodite Devin: pas le mien

[07:23] theoaphrodite Devin: j'en ai que deux a moi

[07:23] theoaphrodite Devin: les reste est a eve

[07:24] melissandre Lebed pointe du doigts les chevaux

[07:24] theoaphrodite Devin: moi j'elève les chevaux

[07:24] melissandre Lebed: ha d'accord

[07:24] melissandre Lebed: sourit

[07:24] theoaphrodite Devin: je me suis faites palefreniere

[07:25] melissandre Lebed: j'aime beaucoup les chevaux ce sont des etres plein de force et il sont tres intelligents et réceptifs

[07:25] theoaphrodite Devin: certe

[07:25] theoaphrodite Devin: bien plus interresants que les lapins

[07:25] melissandre Lebed: oui ça c'est sûr

[07:25] theoaphrodite Devin: d'autant qu'ils sont serviables

[07:25] theoaphrodite Devin: enfin là ce sont encore des poulins

[07:26] theoaphrodite Devin: on ne peut encore monter dessus

[07:26] theoaphrodite Devin s'approche d'ebene et caresse sa croupe

[07:27] theoaphrodite Devin: ma derniere acquisition

[07:27] melissandre Lebed: ils sont beaux meme s'ils sont jeunes, regarde le jeune poulain

[07:27] melissandre Lebed: oui une fois grandi ils seront magnifiques

[07:27] theoaphrodite Devin: oui d'ici quelques jours ils devraient commencer a me faire des petits

[07:28] melissandre Lebed: ohhh

[07:28] theoaphrodite Devin: je vais pouvoir les vendre

[07:28] melissandre Lebed regarde autour d'elle cherchant quelque chose qui pourait l'aider en vain

[07:29] theoaphrodite Devin: dragon et roxane sont de belles bete aussi

[07:29] theoaphrodite Devin: je pense offrir dragon a mon epoux

[07:30] melissandre Lebed passe sa main sur ses yeux essayant de chasser les images qui ne cessent de venir a elle

[07:30] melissandre Lebed: oui ils sont vraiment tres beaux

[07:30] theoaphrodite Devin: alors qu'est ce qui vous amène en ville meli ?

[07:31] melissandre Lebed passe sa main sur son front a présent se massant un peu les tempes

[07:31] melissandre Lebed: euu rien en fait je cherche mais je trouve pas , en ce moment j'ai l'impression d'être complètement a l'ouest et d'être pas à ce que je fais enfin c'est assez etrange

[07:32] theoaphrodite Devin la regarde

[07:32] theoaphrodite Devin: comment ça ?

[07:32] melissandre Lebed: je me sens plus moi même comme si je n'etais plus moi ou bien comme si je devais pas etre la c'est une impression étrange

[07:33] theoaphrodite Devin: vous avez des pertes de consciences ?

[07:33] melissandre Lebed: euu je sais pas , je dirais que j'ai plutôt des dédoublements mais pas de personnalité mais d'identité

[07:33] theoaphrodite Devin: mmm

[07:33] melissandre Lebed: et le pire c'est toutes ces visions

[07:34] melissandre Lebed: ca n'a vraiment aucun sens

[07:34] theoaphrodite Devin: ces visions ?

[07:34] theoaphrodite Devin carresse le museau d'ebene

[07:35] theoaphrodite Devin sourit en voyant la jument rester pres d'elle

[07:35] melissandre Lebed: oui comme une vie enterieur, je vois des êtres de lumière, dans un monde de calme de bonté d'une extreme gentillesse , tout est mesuré , posé, tout est delicat

[07:35] theoaphrodite Devin: on voit qu'elle m'était destinée

[07:35] melissandre Lebed: c'est vraiment étrange

[07:35] theoaphrodite Devin: des êtres de lumières ?

[07:35] theoaphrodite Devin fronce les yeux

[07:36] melissandre Lebed: oui les chevaux sentent aussi bien que nous

[07:36] theoaphrodite Devin: oui tres etrange pour une demone

[07:36] melissandre Lebed: théo je suis perdue la

[07:36] theoaphrodite Devin: chassez les

[07:36] melissandre Lebed: je n'y arrive pas

[07:36] theoaphrodite Devin: les etres de lumieres sont fourbes

[07:36] melissandre Lebed: et le pire c'est que cela m'apaise

[07:36] theoaphrodite Devin: leur lumiere n'est qu'une illusion

[07:37] melissandre Lebed: en fait voila

[07:37] theoaphrodite Devin: ce n'est que mensonge, parodie de la vie terrestre

[07:37] theoaphrodite Devin: ils sont les premier jaloux, possessifs, extremistes ces anges

[07:38] melissandre Lebed: j'ai l'impression que ce que j'ai vu m'était familier , et même très commun, et là quand je me vois ici j'ai l'impression de ne plus avoir ma place comme si l'on m'avait m'enti ou alors comme si j'etais là pour quelquechose mais sans savoir quoi

[07:38] theoaphrodite Devin: j'en sais quelques chose avec mes deux enfants anges

[07:38] theoaphrodite Devin: des tarés

[07:39] theoaphrodite Devin: regardez sanzo

[07:40] theoaphrodite Devin: il n'a d'ange que le nom

[07:41] melissandre Lebed: euuu je ne le connais pas enfin de nom c'est tout

[07:41] theoaphrodite Devin: et bien vous avez de la chance

[07:41] theoaphrodite Devin: je l'aime

[07:42] theoaphrodite Devin: c'est mon fils

[07:42] theoaphrodite Devin: mais il a fait bien plus de betises que n'importe quel autre de mes enfants

[07:42] melissandre Lebed: theo je sais pas si c'est possible mais j'aurai besoin de quelquechose je voudrais que toutes ces images ne soient plus comment dire* se passe a nouveau la main sur son front commençant à perler*

[07:42] theoaphrodite Devin: il a trahit nos règles de famille

[07:42] theoaphrodite Devin: en tuant son beau père

[07:42] theoaphrodite Devin: mon epoux

[07:43] melissandre Lebed: hein!!

[07:43] theoaphrodite Devin: oui

[07:43] theoaphrodite Devin: mon fils a tué mon epoux

[07:43] melissandre Lebed: mais quelle horreur

[07:43] theoaphrodite Devin: et celui ci est un ange

[07:43] theoaphrodite Devin: oui il l'a tué sous mes yeux

[07:44] theoaphrodite Devin: deversé son sang sur mon front

[07:44] theoaphrodite Devin fremit repensant aux horreurs du passé

[07:46] theoaphrodite Devin: voilà de quoi est capable un ange

[07:47] melissandre Lebed: je crois que je serais capable de tuer mais pour savez un de mes enfants ou pour défendre les miens

[07:47] melissandre Lebed: sinon je suis plutôt inoffensive

[07:47] theoaphrodite Devin: oui tout comme moi

[07:48] theoaphrodite Devin: et pourtant je suis une demone

[07:48] melissandre Lebed: moi aussi

[07:48] theoaphrodite Devin: je prefere faire souffrir que de tuer

[07:48] melissandre Lebed: mais c'est étrange j'ai parfois la sensation que c'est un leurre

[07:48] theoaphrodite Devin: un leure ?

[07:49] melissandre Lebed: je suis incapable de faire souffrir sauf si encore on s'attaque aux miens

[07:49] melissandre Lebed: oui j'ai l'impression de ne rien savoir sur moi en fait

[07:49] theoaphrodite Devin: je ne fais pas souffrir pour rien non plus

[07:49] theoaphrodite Devin: pas comme les anges

[07:50] theoaphrodite Devin: les anges et leur pureté

[07:50] melissandre Lebed: je sais tout mais la seule chose que je sais c'est ce que l'on ma dit

[07:50] theoaphrodite Devin: il ne voient que cela

[07:50] theoaphrodite Devin: si la personne face a eux n'est pas totalement pure

[07:50] theoaphrodite Devin: ou ils se desinteressent d'elle

[07:50] theoaphrodite Devin: ou il l'élimine

[07:53] melissandre Lebed écoute attentivement ce que lui explique theo sur les anges et a du mal a la croire: mais euu ils ne le sont pas tous ainsi

[07:53] melissandre Lebed: j'en connais des très bien tu sais

[07:53] theoaphrodite Devin se frotte le menton

[07:54] theoaphrodite Devin: les anges noirs peut être

[07:54] melissandre Lebed se frotte la tete essayant de réflêchir à tout ça mais n'y arrivant pas

[07:54] theoaphrodite Devin: mais ils gardent tout de même ce coté angélique infame et dédaignable

[07:54] theoaphrodite Devin: nous demon

[07:54] theoaphrodite Devin: nous sommes des humanistes

[07:54] melissandre Lebed: euu oui mon jojo est un ange noir* sourit* mais je connais aussi unange elle n'est pas noire pourtant elle

[07:55] theoaphrodite Devin: nous vivons parmis les humains et mortels

[07:55] theoaphrodite Devin: certe nous nous servons d'eux

[07:55] theoaphrodite Devin: les manipulons

[07:55] melissandre Lebed: ha oui c'est vrai euu comment ca ?

[07:55] theoaphrodite Devin: mais cela pour leur évolution

[07:56] theoaphrodite Devin: les anges ne se melangent pas

[07:56] theoaphrodite Devin: il restent entre anges

[07:56] melissandre Lebed: mais c'est fourbe de se servir d'eux non?

[07:56] theoaphrodite Devin: mmmmm

[07:56] theoaphrodite Devin: nous leur donnons notre protection en echange non ?

[07:56] theoaphrodite Devin: c'est un echange

[07:57] theoaphrodite Devin: il n'y a aucune fourberie

[07:57] melissandre Lebed: protection euu ca depend qui!* faisant une moue*

[07:57] theoaphrodite Devin: et bien pourtant

[07:57] theoaphrodite Devin: j'ai toujours protèger mes amis et serviteurs

[07:57] melissandre Lebed: moi aussi

[07:58] melissandre Lebed: mais c'est iné ça enfin moi je reflechis pas à tout cela c'est instinctif chez moi

[07:58] theoaphrodite Devin reflèchis

[07:59] theoaphrodite Devin: ma foi si cela est instinctif

[07:59] theoaphrodite Devin: peut être avez vous quelque chose a tirer de ces messages

[07:59] theoaphrodite Devin: une manipulation a faire

[07:59] melissandre Lebed: mais jamais je n'ai pensé à ce que ça apporte enfin disons que je calcule pas

[08:00] melissandre Lebed: haa *se sent completement larguée *

[08:00] melissandre Lebed: euuu theo quelle manipulation?

[08:00] theoaphrodite Devin: je n'en sais rien

[08:00] theoaphrodite Devin: votre instinct demoniaque prendra le dessus au bon moment surement

[08:01] melissandre Lebed: je t'avouerais que là je suis complètement à l'ouest et tout ceci me parle sans que je comprenne c'est assez bizarre

[08:01] theoaphrodite Devin: mouaih

[08:01] theoaphrodite Devin: pour ma part je ne me suis jamais occupé du coté angélique de ma famille

[08:02] theoaphrodite Devin: mon role est de garder le bien et les valeurs de mon père

[08:02] theoaphrodite Devin: non de dieux

[08:03] melissandre Lebed: euu oui j'en doute point

[08:03] melissandre Lebed: et moi et bien la je sais plus * commence à baisser les épaules l'air abattue*

[08:04] theoaphrodite Devin: je laisse mon frere s'amuser a gérer le coté divin

[08:04] melissandre Lebed: théo tu pourrais pas m'aider , je sais pas une plante un truc quelque chose mais là j'en peux plus toutes ces images et puis tout ce que je ressens c'est incompréhensible

[08:05] theoaphrodite Devin: arreter ces vision ?

[08:05] theoaphrodite Devin: mmmmm

[08:05] melissandre Lebed: enfin je sais pas

[08:05] melissandre Lebed: ou alors leur donner un sens

[08:05] theoaphrodite Devin: un sens ?

[08:05] theoaphrodite Devin rit

[08:05] melissandre Lebed: mais je sais plus quoi faire tout cela me dépasse

[08:05] theoaphrodite Devin: je ne m'approche pas de l'énergie angélique

[08:06] melissandre Lebed prend ses cornes dans ses mains: et puis ça franchement me demande à quoi ca peut me servir franchement*

[08:06] theoaphrodite Devin: a montrer la noblesse

[08:06] theoaphrodite Devin: la force de notre race

[08:06] theoaphrodite Devin: notre pureté

[08:07] melissandre Lebed: haa

[08:07] theoaphrodite Devin: mes enfants m'ont conseillés de reduire les miennes

[08:07] melissandre Lebed sens des larmes couler sur ses joues, la fatigue sûrement de toutes nouvelles sensations

[08:08] theoaphrodite Devin: pour soit disant être plus a la mode

[08:08] melissandre Lebed: a la mode? écarquille les yeux

[08:08] theoaphrodite Devin: oui

[08:08] theoaphrodite Devin: il parrait que ça ne fait pas , comment disent ils deja ?

[08:08] theoaphrodite Devin: fash... quelque chose

[08:09] melissandre Lebed: haaa

[08:09] melissandre Lebed rit

[08:09] theoaphrodite Devin: flash

[08:09] theoaphrodite Devin: non pas ça non plus

[08:09] melissandre Lebed: fashion

[08:09] theoaphrodite Devin: oui voilà

[08:09] theoaphrodite Devin: du coup j'ai écouté

[08:09] melissandre Lebed: tu les a sciées?

[08:09] melissandre Lebed se frotte le menton

[08:09] theoaphrodite Devin: peut être une bonne idées pour avoir un amant plus rapidement

[08:10] theoaphrodite Devin: oui j'ai coupé aux scisaille

[08:10] melissandre Lebed: je devrais peut-etre faire ça moi?

[08:10] theoaphrodite Devin: mais mon père m'a remit les pendules a l'heure

[08:10] theoaphrodite Devin: je suis la gardienne des enfers

[08:11] theoaphrodite Devin: la gerante

[08:11] theoaphrodite Devin: je m'asseoit sur le trone telle une reine

[08:11] theoaphrodite Devin: mes cornes montre ma noblesse

[08:11] melissandre Lebed: oui donc tu dois montrer l'exemple

[08:11] melissandre Lebed: mais moi j'ai rien à prouver à personne

[08:11] theoaphrodite Devin: oui j'ai laissé repousser mes cornes

[08:12] theoaphrodite Devin: et ressorti ma queue

[08:12] theoaphrodite Devin: et j'avoue avoàir bien plus de charme ainsi

[08:13] melissandre Lebed sourit

[08:13] theoaphrodite Devin: les anges sont là pour nous pervertir

[08:13] theoaphrodite Devin: il ne faut pas laisser faire

[08:13] melissandre Lebed: oui cela te va bien et tu representes bien ta race

[08:14] theoaphrodite Devin: nous devons être fiere de notre rang

[08:14] theoaphrodite Devin: notre sang

[08:14] theoaphrodite Devin: et quand tu doutes

[08:14] melissandre Lebed: oui?

[08:14] theoaphrodite Devin: tu devrais penser a ta mère

[08:14] theoaphrodite Devin: tout ce qu'elle a fait pour toi

[08:15] melissandre Lebed: ma mere? mais euu mais mère est elfe

[08:15] theoaphrodite Devin: le nombre d'années ou elle t'a épaulée

[08:15] theoaphrodite Devin: ahhh ?

[08:15] melissandre Lebed: j'ai peu connu ma mère

[08:15] theoaphrodite Devin: et le serpent qui parle

[08:15] theoaphrodite Devin: c'est qui ?

[08:15] theoaphrodite Devin: maiden ?

[08:15] melissandre Lebed: ma mère adoptive

[08:15] theoaphrodite Devin: et bien

[08:15] melissandre Lebed: celle qui m'a eduquée

[08:15] theoaphrodite Devin: quand bien même elle soit adoptive

[08:16] theoaphrodite Devin: c'est elle qui t'a aimé

[08:16] theoaphrodite Devin: élevée

[08:16] theoaphrodite Devin: guidée

[08:16] melissandre Lebed: oui elle m'a recueillie et elevée

[08:16] theoaphrodite Devin: c'est a elle que tu dois faire honneur

[08:16] melissandre Lebed: mais je t'avourai que j'ai peu de souvenirs de mes vrais parents juste des flashs

[08:17] theoaphrodite Devin: non a des personnes débarquant de nul part et surtout de visions

[08:17] theoaphrodite Devin: j'ai bien adopté une banshee

[08:17] melissandre Lebed sourit oui c'est vrai

[08:17] theoaphrodite Devin: et elle est devenue une demone d'exception

[08:18] theoaphrodite Devin: malgré les critiques

[08:18] theoaphrodite Devin: elle est ma fiereté dans sa droiture

[08:19] melissandre Lebed: tu sais je viens de repenser à quelquechose

[08:19] theoaphrodite Devin: elle ne trahira jamais un des notres

[08:19] theoaphrodite Devin: oui ?

[08:21] melissandre Lebed: il y a à peine une semaine de cela, sur les terres d'Azeroth et de Providence nous avons vécu un alignement de toutes nos planètes et nous avons dû vaincre des esprits maléfiques venu mettre le chaos et en fait depuis cet évènement j'ai tout ces flashs

[08:21] theoaphrodite Devin: ah

[08:21] melissandre Lebed: et je sais que j'ai été mise au monde un jour comme ça aussi

[08:21] melissandre Lebed: aurai t'il un lien?

[08:21] theoaphrodite Devin se frotte le menton

[08:21] theoaphrodite Devin: je n'en sais rien

[08:22] melissandre Lebed: comment pourrais-je le savoir

[08:22] melissandre Lebed: qui pourrait me dire tout cela?

[08:22] theoaphrodite Devin: peut ête en retrouvant tes vies passées

[08:23] theoaphrodite Devin: mais le soucis c'est qu'etant demone

[08:23] melissandre Lebed: oui?

[08:23] theoaphrodite Devin: tu es censée être éternelle

[08:23] theoaphrodite Devin: et donc être passé par l'étape la plus cruelle de l'au dela

[08:23] theoaphrodite Devin: les abysses

[08:24] melissandre Lebed: oui mais nous avons bien un commencement? un début enfin

[08:24] theoaphrodite Devin: le debut

[08:24] melissandre Lebed: il faut que je sache

[08:24] theoaphrodite Devin: est les gens qui croient en nous

[08:24] theoaphrodite Devin: la fin est quand nous n'avons plus plus personne pour croire en notre existance

[08:25] theoaphrodite Devin: tous les immortels sont ainsi

[08:25] theoaphrodite Devin: a part les zombis et vampires

[08:25] theoaphrodite Devin: qui sont des ames érrantes

[08:25] melissandre Lebed: comment puis-je voir mes vies passées theo?

[08:27] theoaphrodite Devin: il faut refaire une introspections

[08:27] theoaphrodite Devin: ce qui veut dire aussi passer avant ta vie actuelle

[08:27] melissandre Lebed: peux tu m'y aider?

[08:28] theoaphrodite Devin: je pourrais

[08:29] theoaphrodite Devin: nous devrons proceder par plusieurs sceances

[08:29] theoaphrodite Devin: et ta souffrance sera mienne

[08:29] theoaphrodite Devin: mais bon ce ne sera pas la premiere fois

[08:29] melissandre Lebed: d'accord je suis prête à vivre cela je dois savoir il est temp je crois pour moi de mettre fin a tout ceci je vais devenir folle si ça continue

[08:30] theoaphrodite Devin: j'ai sortie des abysses bon nombres d'immortels

[08:30] melissandre Lebed: mais je crois que pour ce soir je vais aller me reposer car plus le temps avance plus mes forces me perdent

[08:30] theoaphrodite Devin: alors y retourner en archive est moins compliqué

[08:30] theoaphrodite Devin: soites

[08:30] melissandre Lebed: dis moi quand dois-je revenir?

[08:31] melissandre Lebed: et ce que je dois faire avant

[08:31] theoaphrodite Devin: quand tu le souhaite

[08:31] melissandre Lebed: demain?

[08:31] theoaphrodite Devin: oui

[08:31] theoaphrodite Devin: pas de soucis

[08:32] melissandre Lebed: merci theo je te dis donc à demain je vais aller me reposer bonne soirée a toi

[08:32] theoaphrodite Devin: a bientot meli



Je repris donc la route du retour traversant de nouveau la cité dans l'autre sens et avec le peu de forme qu'il me restait prit le bateau en direction de Providence. Toute la traversée je fixai les vagues de cette immense étendue d'eau, et n'arrêtais pas de repenser à tout ce que Théo m'avait dit auparavant.
"Les anges des être mauvais" ..... "Cupide"......"Egoiste"......Je secouais ma tete pour chasser ces idées noires et me concentrais sur l'image de mon ange noir à moi, le seul à me comprendre, le seul à ne pas me juger, le seul être cher à mon coeur. Un peu apres mon arrivée, je partis directement chez nous , Azeroth était calme, verdoyante, et assez reposante à mon goût pour que je puisse me détendre . Je finis donc par m'endormir enfin apres cette longue et pénible journée chargée d'émotions.
........ Mais les rêves ne s'arrêtèrent point ......


Dernière édition par melissandre.lebed le Dim 26 Sep - 2:02, édité 1 fois
avatar
melissandre.lebed

Messages : 20
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 36
Localisation : bretagne sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

02 CONFUSION (1)

Message  melissandre.lebed le Dim 26 Sep - 1:46

Les oiseaux étaient déjà debout depuis un bon moment , c'est alors que je me rendis compte de l'heure qu'il était. Je bondis de mon lit et m'empressai de me réveiller comme je pouvais ma tête cognait encore et mon esprit était encore confus. Aujourd hui mon beau fils m'avait invitée à venir dejeuner, à visiter leur nouvelle installation et à découvrir leurs nouveaux loisirs. J'ouvris les yeux tant bien que mal, essayant de différencier mes vêtements de la veille et ce que j'aurais dû porter ce jour. Mais tout était trop confus dans ma tête et la journée commencait très mal et je remis la même parure qu'auparavant sans m'en rendre compte. Je mis mes bottes et allai me passer la tete dans la rivière pour essayer de me reveiller en vain. Tirai mes cheveux en arrière , sans meme les brosser, et remis du noir aux yeux pour effacer cette mine que j'avais.
Prenant mes affaire pour la journée, je repartis vers le port et recommancai la même que la veille, sauf pour la destination : "Les terres de Dark Island s'il vous plait" dis je au capitaine qui ne fit que grimacer en gise de réponse.
Me suis dit que lui aussi avait dû passer une mauvaise nuit et que je n'allais pas répondre à ces grimaces qui en disaient long sur ce qu'il pensait de notre destination. De nombreuse heures plus tard j'arrivais enfin , épuisée et la tête qui me tournait encore , ne faisant plus la diférence entre ma gauche de ma droite je faillis tomber à l'eau au lieu de monter sur le quai. Le capitaine me retint de justesse: "bas vous commencer bien vous" maugréat-il et s'empressant de remonter sur son rafiot et de repartir prestement.
Le navire s'eloignait du rivage et je restai stoïque sur le décors de ces nouvelles terres. Noirceur, vide, étrangeté..... voila ce qui ce degageait de Dark Island.
je fis quelques pas, cherchais du regard desesperement quelque chose de familier en vain. Un cimetiere, un bar et puis une ville fantome..... et des portes beaucoup de portes , d'étranges portes. J 'approchai d'une soit disant mine ou ce qu'il en restait et la encore une porte, curieuse de nature je l'ouvris et là ce dessina sous mes yeux une sorte de passage, comme intemporel. Connaissant mon beau fils et ses goûts pour les bizareries je ne me posai meme pas la question et plongeai dedans sans réflêchir. Et de l'autre coté un tout autre décor s'offrait à moi, des cartes, un échéquier géant, des fioles virvoltant dans l'air et de drôle de plantes phosphoressantes. J'avancai dans ce monde étrange jusqu'à tomber sur une autre petite porte avec un petit mot tenue par une petite dague plantée. J'avancai ma tete sur ce minuscule morceau de parchemin et dechiffrai: " c'est ici, monte" . Arquant les sourcils de constater que j'avais trouvé mon chemin moi meme malgré tout cette confusion total de ma pauvre cervelle, j'ouvris la porte et pensant trouver un escalier, m'arretai net devant un nouveau passage. Ni une ni deux je plongeai la tete la premiere et sortis de l'autre coté un peu violemment le nez collé a une carotte. Me relevant cherchant du regard mon beau fils , je découvris un magnifique potager. C'etait donc ca qu'il voulait me montrer avec tant de fièreté! Et en me retournant je le vis me regardant l'air moqueur de ma chute.



[02:54] pencul MacMoragh finissant de nettoyer son poulailler en ressort les mains pleines d'oeufs qu'il depose dans son panier puis prend sa brouette la poussant en direction de ses fourminettes, arrivé devand la fourmilieres deverse le contenu de sa brouette emplie d'un compost fraichement putréfié, puis poussant sa brouette sur le coté se met a observer pensif ses petites betes qui se jettent sur leur repas

[02:55] pencul MacMoragh esquisse un leger sourire devant l'avidité gourmande de ses tites amies puis fixant le ciel nuageux se dit que sa belle mere ne devrait pas tarder

[02:57] pencul MacMoragh avance prés de ses choux en deterre un quilui semble convenir a la preparation du celebre chou farci façon nainbroglio

[02:59] pencul MacMoragh enleve les quelques feuilles que des limaces inconvenantes luiont grignotées sans permission puis pose son choux dans son panier avec ses noeufs tout neuf

[03:00] pencul MacMoragh soupire se demandant si son pot au feu qui mijote depuis l'aurore seras aussi exquis que celui des terres de catusia

[03:01] pencul MacMoragh surprit par un bruit de chute se retourne et voit meli face contre terre devand une de ses carottes et eclate de rire la voyant se relever

[03:03] pencul MacMoragh: et bien je te savait pas si gourmande de mes legumes toi * rit * sers toi je t'enpris héhé

[03:05] melissandre Lebed: bonjour pencul * affichant un sourit pour essayer d'effacer ce qu'il vient de voir* on ne rit pas s'il te plait, j'ai passé une mauvaise nuit et puis cette journée qui commence n'est guère mieux

[03:08] pencul MacMoragh: hooooo * penche la tete en la fixant * tssssss regarde moi cet endroit merveilleux ,profite dont de ce paradis, et je nous ai preparé un pot au feu endiablé tu verras qu'il te donneras baume a l'ame

[03:12] melissandre Lebed arque un sourcil , entandant les mots pot au feu endiablé: euuu comment ca endiablé* se frotte les yeux essayant par tous les moyens de se réveiller pensant qu'elle est peut-etre encore endormie puis pose de nouveau ses yeux sur ce magnifique potager*: eu oui il est superbe et tu as de splendides legumes qui y poussent et ce poulailler c'est dingue le travail que tu as fait, félicitations

[03:14] pencul MacMoragh sourit sans la quitter des yeux intrigué par son attitude inhabituelle et melée * merci oui ! c'est grace a ma louve tu sait chaque jour et chaque gestes sont fait en pensant a elle

[03:14] pencul MacMoragh: aussi cet endroit est une merveille comme l'est ta fille a mon coeur

[03:20] pencul MacMoragh soupire puis chassant d'une main l'air devant lui comme s'il chasser ses pensées qui le rendent nostalgique de l'absence trop longue de sa louve se force a sourire * bien !allez c'est dimanche il fait beau et avons festin qui mijote

[03:27] pencul MacMoragh prend son panier puis rejoins la terasse qui surplombe la grotte invitant meli a le suivre de la main

[03:29] pencul MacMoragh pose son panier puis realiment un peu le feu en y jetant deux buches se releve et saisit avec soin le couvercle de la marmitte quitrone sur les braises laissant echapper des fumerolles emplies de senteurs divines

[03:29] pencul MacMoragh: mmmmmm il va etre parfait

[03:29] melissandre Lebed suit son beau fils du regard et monte elle aussi les marches l'amenant à la grande terrasse surplombant tout le potager

[03:30] melissandre Lebed regarde la marmite , s'approche de celle ci et met son nez au dessus: hummm ca sent merveilleusement bon

[03:31] pencul MacMoragh s'assoit face a meli * alors reine mére que deviens tu? je ne te croise que trop rarement et je ressent chez toi des confusions.......

[03:34] melissandre Lebed reste interloquée face à la question de pencul: euuu et bien je *cherchant ses mots* je je sais pas je vais et viens parcourant les chemins enfin je n'arrete pas dirais je, mais je suis un peu plus libre ces temps si, j'ai reussi à finir tout ce que le vieux vampire m'a donné à faire et me prepare psychologiquement à la suite de son programme, sinon à part les nombreux rêves qui me hantent et les mauvaise nuits que je passe ca va

[03:37] pencul MacMoragh: mauvais reves dis tu?...mmmm....* plisse son regard fixé sur meli ,tentant de sonder ses pensées arque une legere grimace perplexe * peut etre enfin commence tu a envisager nouvelle route ? je decele chez toi un melange confus et j'avous nepas en saisir ni cause ni sens....as tu eu souci recement ou fait incantations que tu n'as put maitriser?

[03:41] melissandre Lebed: euuu non pas vraiment la seule chose qui s'est produite il y a quelques jours c'est l'alignement de toutes les planètes de notre système comme le jour de ma naissance et depuis ce jour je n'ai que des images , des rêves, des flashs et tout ce que je suis pas capable de transcrire et qui n'a aucun sens pour moi, tout cela me fatigue et je suis de plus en plus confuse sur tout. j'arrive pas à penser correctement et tout ce que je fais ou que je veux faire je n'y arrive pas

[03:46] pencul MacMoragh faisant une moue dubitative analyse ses revelations cherchant coherence a ces influences ressenties par meli ...puis voulant detendre l'atmosphére sentant cette tension qui l'anime * peut etre que tuen porte de trop et nepense assez a toi ? regarde rien que tes ailes tssss comment peux tu porter un tel bricabrac sans en etre ereinté tssss ce serait demoi je te decouperait le tout * rit

[03:49] melissandre Lebed tourne son regard sur ses ailes de démone et reste fixée dessus sans dire mot, puis lève ses yeux vers ses cornes les prenant dans ses deux mains: bas tu crois que sa c'est pas lourd hein, pareil ca pèse sont poids et je doute que les couper change quelque chose non?

[03:52] pencul MacMoragh se gratte le chapeaunid d'une mainpensif etonné de ne s'etre pas fait rembarré puis saute sur l'occasion de nourrir sa curiosité abondant pleinement dans son sens d'une voix mielleuse * ho oui ! ilest certain que te soulager de ces vilains appendices ne te rendront que service * sourit * imagine toi sans ailes et cornes a porter chaque jour c'est une sinecure un courroux moi je dit ! et honnetement tuserait mieux sans ...... ça fait ramasse poussieres un peu non?

[03:56] melissandre Lebed pose ses yeux sur pencul ne s'attendant pas a cela et faisant une moue: ha bon tu trouves cela moche?* commence à sentir sa joie légèrement retrouvée disparaitre d'un seul coup * mais euu pourquoi ne me l'as tu jamais dit? tu crois que je devrais tout couper? mais ...* continue a poser 50000 questions s'enchainant les unes aux autres*

[04:00] pencul MacMoragh hesitant a poursuivre sa vilainie quile titille de continuer juste pour voir ce que le resultat donnerais semet a penser a calisse et soupire se disant que sa louve risque deja de lui mettre une serieuse debourrée deja d'avoir mis en terre son navet de pere la veille au potager ....levant les yeux vers meli les ecarquillant comme si une idée lumineuse le traversée se pince les levres en faisant la moue * et bien je pense que tu serait bien plus legere deja oui et il est certain que .......

[04:02] pencul MacMoragh: cela amplifierais ton attrait demoniaque meme imagine toi legere comme le vent sans ces mochetés de cornes tsssss tu trouveras bien un autres systemes pour etendre ton linge * rit

[04:06] melissandre Lebed: mon linge? hein mais euuu ça me sert pas a ça! et puis d'ailleur ça me sert a rien en fait* se grattant la tete cherchant une réelle utilité à ses cornes

[04:16] pencul MacMoragh se frotte les mains puis se releve et s'approche de meli posant une main sur son epaule prenant une voix rassurante * tu as raison oui je suit de ton avis entierement je peux remedier a te debarasser de tout ceci meli * escompte la perdre encore plus tentant un coup de poker * je suit un excelent oteur de corne trompe ailes en tout genre ....avec moi pim pampoum hop la je t'ote tout ça en moins de pi 3.14

[04:22] pencul MacMoragh: le seul souci c'est que........* se tait retenant ses paroles

[04:23] melissandre Lebed: que quoi pencul? dit moi?*regard pencul les yeux larmoyant sentant toute l'emotion du moment commencant à lui monter*

[04:26] pencul MacMoragh se met face a elle posant ses deux mains sur ses epaules ...prenant une longue inspiration * bien! premierement calme toi je puis t'assurer que tu n'auras aucune douleur mais il me faut t'assomer d'un lourd concentré d'opiacés qui va alterer tes sens pour 24 heures minimum c'est la conditionpour que tu n'en souffre pas

[04:28] pencul MacMoragh la fixant escomptant qu'elle accede a son machiavelisme deviant la rassure a nouveau * tu en riras toutes la journée mon melange est des plus auphorisant quisoit

[04:30] melissandre Lebed reste dubitative face à cette proposition : euu 24h dis tu? mais je dois aller en fin d'apres midi revoir mon amie Theo pour qu'elle m'hypnotise! si je suis trop euphorique cela risque de troubler cette séance!

[04:31] pencul MacMoragh cachant son irritation lui sourit largement puis retirant ses mains la contourne * attend je verifie une chose avant tout voir si tu es compatible .....* la laissant reflechir a cela saisit discretement son arme puis la levant au niveau de sa tete abaisse son bras violement sur la tete de meli pour l'assomer sans detour aucun

[04:33] melissandre Lebed ne faisant pas attention à ce qu'il dit et ne prêtant pas attention à ce qu'il vérifie , sans un lourd et douloureux coup sur sa tete et tombe au sol la tête la premiere les 4 fers en l'air

[04:35] pencul MacMoragh sourit voyant s'effondrer meli * haaaa enfin j'ai crut qu'elle se tairait jamais *rit puis se baisse saisissant meli par les bras et l'allonge sur le ventre en la retournant degageant ainsi ce qu'il va passer a la tendresse des ses coupe coupe

[04:37] pencul MacMoragh observe de prés les ailes pour commencer son operation regime de meli forcé** mmmm je vais pas les couper au ras celle ci elle me semble bien trop epaisse mais l'articulation devarit ceder aisement

[04:38] pencul MacMoragh tend son bras saisissant de l'autre main une de ses seringues a vilainies emplie d'opium concentré puis sans menagement pique autour des ailes de meli son malefique produit * j'espere qu'elle me feras pas un rejet la dose est puissante

[04:39] melissandre Lebed plonge dans un étrange sommeil, mélangé entre la plénitude et confusion et commence à entrevoir des formes bizares et entend des sons à repetition , comme des rires nerveux et ce noie dans ce cauchemar infernal tournant, tournant, tournant......

[04:41] pencul MacMoragh range sa seringue vide puis prend sa machette, posant la lame effilée pres de l'endroit qu'il cible prend une forte inspiration puis d'un coup sec abat son arme sur l'articulation de l'aile droite qui cede inevitablement au tranchant assuré du geste

[04:43] pencul MacMoragh voyant deja le sang gicler sous cettte coupe sauvage reitere son geste sur l'autre aile puis pose sa lame enpanique * erffff j'ai meme pas prevu de soins pffff lexmouuuuuuu t'es ouuuuu* rit de sa betise puis reprend sa machette et la plonge dans lesbraises du feu tentant aussitot de ralentir l'hemorragie en enveloppant avec son kilt les deux excroissances restantes

[04:46] pencul MacMoragh jetant les deux ailes au feu effaçant toutes traces reprend sa lame rougoyante puis sans maniere tel un boucher d'arene taurrine ote le tissu souillé de sang et infilge deux lourdes brulures aux bout depassant des anciennes ailles de meli grimaçant sous l'odeur de couane grillé qui se degage .....pose sitot un genou sur le dos de meli qui semble reagir a cet extremité operatoire

[04:49] pencul MacMoragh secoué par les spasmes de meli reactions tout a fait saine des douces attentions qu'il luiprocure prend une seconde seringue qu'il pique au niveu de son cou par deux fois deversant la totalité de son contenu * fiuuuuu avec ça ! y as de quoi tombé une hectare de legume feroce pas prete de bouger la petite demone niark

[04:51] pencul MacMoragh jette sa seringue se deplace s'assoyant carrement sur meli puis lui tourne la tete pour bien degager les deux cornes qui vont subir la meme tendresse que les ailes precedement calinées

[04:51] melissandre Lebed dans les méandres de son cauchemar elle voit son beau fils habillé en boureau une enorme machette dans les mains lui courir après et commence à fuir et s'agite dans tous les sens puis une sensation de pique la fait retomber dans un tournoiement incessant

[04:53] pencul MacMoragh: mmmmmm les cornes me semblent plus ardues a oter grrrrrr* grimace d'etre stopper dans son elan soupirant longuement en reflechissant soudain le visage s'eclaircissant il sourit revelant une trouvaille

[04:56] pencul MacMoragh fouille dans la paille de son chapeaunid puis en ressort une chaine a la forme byzarre dont les cotés sont ornées de fines dents de metal * j'avais oublié ça héhé merci au bucheron du coin de les avoir perdu ou....peut etre que je lui ai volé mmmm ça ne fait rien je les ai elles sont a moi na ...

[04:59] pencul MacMoragh enroule avec soin s chaine scie autour d'une corne puis tenant fermement ses extremités commence a operer un va et viens cadencé qui scie lentement par une fine coupe la corne * le travail c'est la santé ! ne rien faire c'est la conserver tralalala oumpadoum* sifflotant tout en rythmant sa coupe qui laisse echapper quelque fines poussieres de cornes

[05:02] pencul MacMoragh accelerant sur la fin ses gestes jusqu'a..... ce que la corne cede laissant un fin eclat * ha ben voila c'est pas si compliqué les cornes suffit de s'y mettre * sourit puis brossant ce qu'il reste sur son front remarque qu'aucune gouttes de sang ne perlent * mmm byzarre ces demons * reprenant sa melodie avec entrain fait subir le meme sort a le deuxieme corne qui entarde pas a ceder elle aussi

[05:03] melissandre Lebed dans ses sombres pensées voit des millier sde cornes la poursuivre et lui piquer les fesses , cherchant désepérement un moyen de fuir se refugie dans une forêt mysterieuse remplie de buissons aux couleurs lumineuses et des sons encore plus etrange les uns que les autres!

[05:04] pencul MacMoragh le front en sueur range sa chaine bien utile puis ramasse les deux excroissances cornue les jetant aussi au feu se releve fier de son travail puis viens se mettre face a meli observant de pres si les sequelles auquelles elles risque de s'exposer n'ont pas fait trop de ravages

[05:06] pencul MacMoragh constatnat que sa respiration est calme et reguliere conviens que ça doit etre pas trop mal sont intervention

[05:08] pencul MacMoragh: bien bien bien ..... me reste plus qu'a faire en sorte qu'elle n'ai souvenir de quoi que ce soit sans ça ma louve me tu........ * tourne la tete puis siffle son autruche lui faisant signe de venir vers lui

[05:11] pencul MacMoragh se baisse ^puis charge meli delicatement sur son animal potelé qui ne sait helas pas voler mais a appris des sa naissance la methiode coulée scaphandre semie flottante * va ma belle tu la ramene chez elle a azeroth et tu traine pas en chemin grrr tu vole rien...tu mange rien...tu fait ce que je te dit ou c'est la marmite comprit* fixe son autruche qui apeurée tente de planquer sa tete dans le rocher

[05:13] pencul MacMoragh botte le cul a son autruche, starter officieux, qui la fait demarrer au galop remplir sa mission ....souriant enla voyant s'eloigner soupire longuement puis regardant alentours ensuite s'assurant qu'aucune trace de son mefait ne subsiste

[05:14] pencul MacMoragh pleinement rassuré se decide a aller se chercher un peu de miel

[05:17] melissandre Lebed apres une longue route , fut deposée sur la plage d'Azeroth . Elle ne reprit consience que plusieurs heures plus tard et alla directement chez elle ce reposer . Ne se souvenant pas ce qui s'etait passé plutôt , s'imagina qu'elle avait dû s'assoupir ici par la fatigue et la dure nuit qu'elle avait passé la veille.
avatar
melissandre.lebed

Messages : 20
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 36
Localisation : bretagne sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

03 CONFUSION (2)

Message  melissandre.lebed le Dim 26 Sep - 1:47

Apres une longue sieste qui ne m'avait pas du tout aidée je descendis vers la tour des astres et toujours la tête en vrac, j'apperçus Unange et Milk autour du feu.



[06:01] Unangepasse33 Carver: bonjour Meli

[06:02] melissandre Lebed se frotte la tête contournant la grosse bosse se dressant sur le sommet de son crâne et lève les yeux vers les filles: bonjour

[06:02] Unangepasse33 Carver suit les mouvements de ses mains et fronce les sourcils "mais .... Meli .... tu .. tu es blessée ? Où sont tes cornes ?"

[06:02] milk Akina: Bonjour Meli"arc un sourcil soucieuse de la bosse qu'elle voit sur le front de celle-ci"tout va bien!!! "rajoute t'elle"

[06:03] melissandre Lebed: hein quoi? * cherchant ses cornes avec ses deux mains * bas euuu je sais pas je m'en souviens pas

[06:04] Unangepasse33 Carver s'approche d'elle complètement paniquée, appliquant ses doigts avec une extrème douceur sur les contours des bosses. Elle lance sur un ton appeuré "Mais ... qui t'a fait ça ?"

[06:05] milk Akina réalise qu'elle n'a plus ces cornes et reste bouche bée.......ne sachant quoi dire

[06:06] melissandre Lebed ne sachant que répondre a leur appeurement: je je bah euuu * hausse les epaules* je sais pas je vous le dis j'ai aucun souvenir

[06:07] melissandre Lebed: mais j'ai encore mes ailes hein?

[06:07] melissandre Lebed esssaie de regarder par dessus son epaule cherchant ses grandes ailes de la veille

[06:07] Unangepasse33 Carver cherche à découvrir ce qui est arrivé à son amie. Elle lance sur un véritable ton inquisiteur "tu as fait quoi ? tu étais où ? Avec qui et à quelle heure ? "

[06:07] milk Akina: Ouvre de grands yeux et tente decacher immédiatement sa réaction quand elle porte son regard sur ces ailes

[06:08] melissandre Lebed: bas euuu* reste face à ces questions sans reponse* je sais pas je dormais et j'ai encore rêvé

[06:08] Unangepasse33 Carver passe derrière son dos et pâlit de plus belle. Elle bredouille "tes ailes ... mon dieu ... elles sont ..." *elle n'arrive pas à finir sa phrase*

[06:08] melissandre Lebed: quoi quoi?? elles sont quoi mes ailes?

[06:09] Unangepasse33 Carver n'ose toucher les ailes meurtries de Meli, ses mots ayant du mal à franchir ses lèvres. Elle murmure, le teint livide "tes ailes ... sont ... coupées"

[06:10] milk Akina grimace, craignant la réaction de Meli et ne comprend pas ce qui a pu lui arriver

[06:10] melissandre Lebed commence à sentir des gouttes de sueur froide perler sur son front: hein ???

[06:11] Unangepasse33 Carver attrape les mains de son amie, tentant de la rassurer et cherchant à savoir qui est à l'origine de ces méfaits "Meli, tu dis avoir rêvé ? A quoi as-tu rêvé ? Explique nous tes songes"

[06:12] melissandre Lebed: euu bah je me faisais poursuivre par un boureau géant armé d'une machette géante


[06:12] Unangepasse33 Carver attend qu'elle ait fini son récit

[06:12] melissandre Lebed: et puis y avait aussi des cornes qui me couraient après et me piquaient les fesses

[06:12] melissandre Lebed: et puis j'ai vu aussi une forêt avec plein de buissons multicolores

[06:12] melissandre Lebed: avec des sons etrange

[06:13] Unangepasse33 Carver cherche à se souvenir où elle a vu de pareils buissons et lève les yeux au ciel lui demandant "N'y avait-il pas des personnages bizarres comme des cartes ainsi que des portes étranges comme des passages secrets ?"

[06:14] melissandre Lebed: hoo des portes! oui et puis aussi euuu* réflêchit mais je sais pas j'ai le souvenir de piqûre * frotte son cou machinalement*

[06:14] milk Akina n'y comprend rien et se gratte le front exprimant son impuissance face à tout ces dires

[06:16] Unangepasse33 Carver observe son cou attentivement mais ne voit rien de probant. Elle sert les poings tout de même en sifflant entre ses dents "Pencul ... j'en suis sûre"

[06:17] melissandre Lebed: hein! rhoo mais non je dois aller le voir pour déjeuner ce midi d'ailleurs et puis apres j'ai rendez vous aevc Théo pour qu'elle me je sais plus trop quoi enfin, euuh d'ailleurs il est quelle heure je commence à avoir faim

[06:17] milk Akina grimace au nom de Pencul

[06:18] milkAkina trouve meli bien surexcitée et s'inquiete tout de même de son état

[06:18] milk Akina: Tu ne devrais pas te reposer plutot!!"tente de la raisonner"

[06:18] Unangepasse33 Carver ne désarme pas et ne s'avoue pas vaincue : ses buissons étranges et ses portes magiques, elle les a vus la veille sur les nouvelles terres de Pencul et sont reconnaissables entre tous. Elle répond tout de même mine de rien "l'heure de manger ... je m'occupe du reste"

[06:19] melissandre Lebed: ha bon il est deja midi? mais je suis en retard moi j'ai trop dormi je crois

[06:20] Unangepasse33 Carver scrute les ailes de Meli, grimaçant ostensiblement puis lui demande "tu n'as pas mal ? Tu devrais te soigner tout de même !"

[06:20] milk Akina plisse les yeux et murmure à unange"tu la trouve pas disons, changée"

[06:21] Unangepasse33 Carver laisse son regard se perdre dans celui de Milk "si... quelquechose cloche .." *puis elle se tourne à nouveau vers Meli* "nous avons dépassé midi, regarde le soleil !"

[06:22] milk Akina murmure à nouveau à l'attention de Unange"peut etre que son ami Pencul pourrait nous aiguiller non!! Si apres tout elle doit le voir"

[06:23] Unangepasse33 Carver fronce les sourcils se remémorant les rêves de Meli "je doute qu'il faille qu'elle y retourne ... au contraire ... j'irai le voir seule"

[06:23] melissandre Lebed lève ses yeux en direction du soleil, et les plisse immédiatement : euuh oui ou la mais c'est même l'apres midi passé la! mais j'ai dormi tant que ca moi? c'est fou je me souviens pas je crois que je devrais encore me reposer j'ai l'impression d'etre si fatuiguée!

[06:23] Unangepasse33 Carver poursuit "ou avec toi"

[06:24] milk Akina prefere sa petite précision

[06:24] Unangepasse33 Carver s'approche de Meli et observe ses pupilles attentivement. Elle fait ensuite claquer ses doigts sous ses yeux pour évaluer sa perception

[06:25] zackfair60 Popstar sourit regardent devant lui voir ce qui a changer puis les personnes devant lui qu'il reconnue "Bonjour."

[06:25] Unangepasse33 Carver lance un petit "bonjour" à Zack avant de se concentrer avant sur Meli

[06:25] milk Akina sent une présence non loin et détourne la tete pour apercevoir Zack"Bonjour Zack" glisse t'elle reportant son regard sur les filles

[06:26] zackfair60 Popstar sourit "Je vois que personnes a oublier comment je m'apeller..." ricane "Hum ... que ce passe t'il ?"

[06:27] melissandre Lebed releve son nez vers zack: bonjour* puis repose son regard vers unange

[06:27] milk Akina sourit à sa remarque et répond"et bien, meli semble avoir quelques soucis dirons nous"

[06:27] Unangepasse33 Carver rit légèrement, restant tout de même vigilante sur les évolutions de Meli attendant toujours de voir une éventuelle réaction de ses pupilles "Meli a quelques ennuis : je ne sais ce qui lui est arrivé mais ses ailes sont arrachées et ses cornes ont disparu"

[06:28] zackfair60 Popstar arque un sourcil observent les ailes de Meli.

[06:29] melissandre Lebed faisant une moue: bas je sais pas moi j'ai pas de souvenir et puis toutes ces question ca me donne mal à la tête hein et puis arrêtez de tourner autour de moi ainsi vais finir par vomir

[06:30] Unangepasse33 Carver constate que les pupilles de Meli sont dilatées et ne réagissent pas devant ses doigts comme elle devraient. Elle lance un regard sombre à Milk, murmurant à son attention "je crois qu'elle a été droguée"

[06:30] zackfair60 Popstar soupire "Ferme les yeux , sa t'évitera de vomir en les regardents..." rit.

[06:31] melissandre Lebed soupire ne comprenant a rien à ce que raconte unange

[06:31] milk Akina hausse les sourcils à l'annonce de Unange et lui demande"tu en es certaine!!!"

[06:32] Unangepasse33 Carver est complètement dépassée par les évènements ne sachant plus que faire "Meli, tu as été droguée, on t'a scié tes cornes, disséqué tes ailes ... Qui a pu faire ça ? Les éléments que tu m'as donnés m'incitent à penser qu'il s'agit de Pencul"

[06:33] Unangepasse33 Carver acquiesce en direction de Milk "certaine oui, regarde ses yeux"

[06:34] zackfair60 Popstar soupire ce disant qu'il ne servirait pas a grand chose "Je vais continuer ma promenade ...bonne journée , a plus tard..."
[06:34] zackfair60 Popstar part.

[06:34] milk Akina: A plus tard zack , le regarde partir un peu perplexe

[06:36] melissandre Lebed: au revoir zack* dit-elle d'une petite voix une fois que zack fut déjà loin pour l'entendre

[06:37] melissandre Lebed: euuu unange?dis moi tu crois pas que je devrai retourner me coucher peut-être que après mon sommeil tout me reviendra en mémoire qu'en dis tu?

[06:38] Unangepasse33 Carver esquisse une moue perplexe, n'en est pas vraiment sûre mais se dit que cela ne lui fera tout de même pas de mal. Elle hoche la tête de haut en bas, prenant la main de Meli pour la conduire à la tour

[06:38] milk Akina se demande en regardant Meli, si les démons tout comme les anges possédent des capacités pour se régénerer

[06:40] milk Akina les suit au cas ou

[06:41] melissandre Lebed arrivée a la tour décida de faire demi tour et d'aller plutôt chez elle, pour dormir rien de tel que son lit cela ne fait pas de doute




Je repartis prestemment chez moi me recoucher tel quel, ne prenant pas soin de me dévêtir et tombai comme une masse dans un lourd sommeil. Esperant qu'à mon réveil tout soit devenu clair.
avatar
melissandre.lebed

Messages : 20
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 36
Localisation : bretagne sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

04 REGRETION

Message  melissandre.lebed le Dim 26 Sep - 1:48

Le reveil fut plus douloureux encore, l' énorme bosse tronait toujours au-dessus de mon crâne et je ne savais pas pourquoi. J'eus beau chercher au fond de ma mémoire la seule chose qui me restait c'est mon rendez vous avec mon amie Théo. Je me préparai donc enfin j'etais deja prête vu que je m'etais allonger toute habillée sur mon lit , je passais de l'eau fraiche sur mon visage faisant couler tout le noir de mes yeux sans m'en rendre compte. Ensuite ne sachant que faire de mieux j'allai directement reprendre le bateau en direction de Fata. Mon arrivée fut plus que remarquée, vue ma tenue , mon noir dégoulinant sur mes joues et mes cheveux en pétard, ils ont dû me prendre pour une folle et je compris pourquoi personne ne m'adressa la parole. Je retrouvai donc Théo en plein déménagement et allai carresser les chevaux qui attendaient devant sa nouvelle maison. Leurs odeurs et leur longue respiration me calmèrent un moment , puis soudain Théo vint vers moi.


[06:56] theoaphrodite Devin regarde meli arriver et lui sourit

[06:57] melissandre Lebed: bonjour Théo* en souriant*

[06:58] theoaphrodite Devin la voyant s'approchant remarque de suite ses blessures

[06:58] theoaphrodite Devin: mais qu'a tu fais ?

[06:59] theoaphrodite Devin s'approche de plus pret observant les moignons derrieres sont dos

[06:59] melissandre Lebed voit ses yeux se poser sur elle: euu* réflêchissant à trouver une réponse * euu je ne sais pas j'ai aucun souvenir en fait plus tôt on m'a deja questionnée mais je t'avourai que je ne trouve reponse à aucune des questions qu'on me pose

[06:59] theoaphrodite Devin grogne

[07:00] theoaphrodite Devin: tu ne devrais pas rester seule en ce moment

[07:00] melissandre Lebed pointe du doigt ses cornes: et puis j'ai plus de cornes non plus* faisant une légère moue*

[07:00] theoaphrodite Devin: j'ai vu

[07:00] theoaphrodite Devin: mais nous ne souffrons pas quand on nous coupe les cornes

[07:00] theoaphrodite Devin: par contre les ailes ....

[07:01] melissandre Lebed: et bien je ne ressens rien je suis comme dans les vap je me sens bien et à la fois perdue c'est étrange

[07:01] theoaphrodite Devin: la souffrance doit être affreuse *grimace*

[07:01] theoaphrodite Devin: oui etrange

[07:02] theoaphrodite Devin: ne reste plus seule tant qu'on a pas fini l'introspection

[07:03] melissandre Lebed soupire ne sachant plus quoi répondre à tout ceci, puis relève la tête en faisant un grand oui : oui oui promis je vais euuu rester avec quelqun tout le temp je trouverai bien

[07:03] theoaphrodite Devin: mmmm allez viens va je vais t'offrir un verre de vin ça va te requinquer un peu

[07:04] theoaphrodite Devin: Channel come

[07:04] theoaphrodite Devin pousse la porte de sa maison

[07:04] theoaphrodite Devin: désolée

[07:04] melissandre Lebed: oui d'accord* suit Théo jusqu'à chez elle*

[07:04] theoaphrodite Devin: je suis un peu encombrée avec les chevaux

[07:05] theoaphrodite Devin: bienvenue chez moi

[07:05] melissandre Lebed entre timidement en souriant: mercii

[07:05] theoaphrodite Devin: ça vaut pas mon chateau de l'époque

[07:05] theoaphrodite Devin: mais c'est cosy

[07:06] melissandre Lebed: oui tout à fait agréable

[07:06] theoaphrodite Devin se penche et verse deux verres de vin

[07:06] theoaphrodite Devin: oui cela devrait plaire a mon epoux

[07:06] theoaphrodite Devin tend un verre a meli

[07:07] melissandre Lebed tend sa main machinalement en regardant partout autour d'elle merci

[07:07] theoaphrodite Devin: je pense qu'on sera bien ici

[07:08] theoaphrodite Devin: mmmm calme reposant

[07:07] melissandre Lebed: oui c'est calme, reposant et intimiste

[07:08] theoaphrodite Devin: avec moi dedans ça risque de ne pas l'etre longtemps

[07:08] melissandre Lebed rit

[07:09] theoaphrodite Devin vide le reste de son verre et le depose sur la table

[07:09] theoaphrodite Devin s'essuit la bouche avec son revert de main

[07:09] theoaphrodite Devin: bien

[07:09] theoaphrodite Devin: on va aller dans la tour

[07:10] melissandre Lebed commence à boire doucement et sent déjà les vapeurs du vin faire effet et se melanger au reste d'opium qu'on lui a donné de force plus tôt, se frotte la tête et finit son verre et le pose aussi sur la table

[07:10] melissandre Lebed: très bien je te suis

[07:11] theoaphrodite Devin lève les yeux et regarde le tableau de lilith qui ne l'a jamais quitté depuis la rencontre avec son epoux elle sourit machinalement

[07:11] theoaphrodite Devin: ça va bien se passer

[07:12] theoaphrodite Devin: allons y

[07:12] melissandre Lebed frotte sa joue étalant encore plus son noir partout, et regarde Théo: oui

[07:12] theoaphrodite Devin pousse la jument

[07:12] theoaphrodite Devin: oust

[07:13] theoaphrodite Devin: vraiment encombrants ces canassoons

[07:13] theoaphrodite Devin rit

[07:13] melissandre Lebed rit aussi : oui ça c'est sur ça en prend de la place

[07:14] theoaphrodite Devin: je vais en vendre deux d'ici peu

[07:14] theoaphrodite Devin: ça ira mieux

[07:14] melissandre Lebed: oui

[07:17] theoaphrodite Devin passe sa main sur la boule rouge et le feu apparait

[07:17] theoaphrodite Devin saute dedans

[07:18] melissandre Lebed plisse ses yeux et voit Théo disparaitre dans les flammes

[07:18] melissandre Lebed la suit sans se poser de question

[07:19] theoaphrodite Devin sourit en regarde sa table de soin

[07:19] theoaphrodite Devin: c'est rare quand je l'utilise

[07:20] melissandre Lebed regarde la table devant elle et reste bouche bée devant

[07:21] theoaphrodite Devin: installe toi meli

[07:21] melissandre Lebed s'éxecute aussitôt et vient s'installer sur la table

[07:22] theoaphrodite Devin sourit

[07:22] theoaphrodite Devin: bien ce que nous allons faire aujourd'hui

[07:22] melissandre Lebed ecoute attentivement

[07:23] theoaphrodite Devin: nous allons commencer la scéance de regression par l'introspection de ta vie actuelle

[07:23] melissandre Lebed: d'accord

[07:23] theoaphrodite Devin: ce qui veut dire que tu revivras tes souvenir

[07:24] theoaphrodite Devin: de maintenant a ta naissance

[07:24] melissandre Lebed: tres bien

[07:24] theoaphrodite Devin: les bons comme les mauvais

[07:24] theoaphrodite Devin: avec les sensations, les douleurs, les joies, les peines

[07:24] melissandre Lebed fait un signe de la tête pour acquiescer

[07:25] theoaphrodite Devin: bien

[07:26] theoaphrodite Devin: on va pouvoir commencer alors

[07:26] melissandre Lebed ferme les yeux et se concentre

[07:27] theoaphrodite Devin sourit

[07:27] theoaphrodite Devin: essaye de ne penser a rien

[07:27] theoaphrodite Devin: de vider ton esprits completement

[07:28] melissandre Lebed vide son esprit , cela n'est pas trop dur vu qu'elle a de sacrés trous de mémoire pour l'y aider

[07:29] theoaphrodite Devin place ses main sur ses pieds et se concentre

[07:30] theoaphrodite Devin (in Demonic): shogg 'bthnk wgah'n wgah'n tharanak nilgh'ri wgah'n fm'latgh wgah'n tharanak fm'latgh vulgtm

[07:30] theoaphrodite Devin (in Demonic): que l'energie du chakra de la terre se manifeste en ce corps

[07:31] theoaphrodite Devin laisse monter l'energie et envelopper meli

[07:32] theoaphrodite Devin une fois que l'energie l'enveloppe bien, lache ses pieds et vient se poser a sa tete

[07:32] melissandre Lebed ressent une chaleur la couvrir complètement

[07:33] theoaphrodite Devin place ses mains au dessus de son crane

[07:33] theoaphrodite Devin: ça risque de faire une drole de sensation

[07:34] theoaphrodite Devin: un peu comme si une energie va pousser ton crane jusqu'a ce qu'il s'ouvre comme une fleur de lotus

[07:35] theoaphrodite Devin (in Demonic): 'bthnk kadishtu vulgtm fm'latgh zhro zhro zhro shogg kadishtu fm'latgh tharanak wgah'n shogg nilgh'ri 'bthnk nilgh'ri nilgh'ri fm'latgh nilgh'ri

[07:35] theoaphrodite Devin (in Demonic): que l'energie du chakra coronal se diffuse en ce corps et ouvre son esprit aux forces subtiles de l'univers

[07:35] melissandre Lebed sourit aux paroles de Théo et s'imagine une fleur

[07:36] theoaphrodite Devin appuis sur le sommet du crane fortement puis delicatement deplace sa main afin d'y faire sortir l'énergie et d'ouvrir le coronal de meli

[07:37] theoaphrodite Devin (in Demonic): fm'latgh kadishtu nilgh'ri tharanak kadishtu tharanak wgah'n nilgh'ri vulgtm nilgh'ri tharanak 'bthnk 'bthnk kadishtu tharanak shogg zhro wgah'n shogg tharanak tharanak

[07:37] theoaphrodite Devin (in Demonic): l'énergie terrestre et spirituelle, sont a present liées unis en ce corps, les voiles du passé vont a present se lever

[07:37] melissandre Lebed se sent transportée dans une légère douceur d'énergie et sent le sommet de son crâne couvert d'une immense chaleur

[07:37] theoaphrodite Devin: bien

[07:38] theoaphrodite Devin: meli concentre toi

[07:38] theoaphrodite Devin: il faut que tu visualises un escalier

[07:38] theoaphrodite Devin: tu me dis quand tu l'apperçois

[07:38] melissandre Lebed fait un petit signe de la tête pour dire oui

[07:39] melissandre Lebed se concentre longuement et commence à visualiser une forme très floue au depart

[07:40] melissandre Lebed puis petit a petit la force se distingue de plus en plus et devient très net

[07:40] melissandre Lebed: je le vois

[07:41] theoaphrodite Devin: bien combien a t'il de marches ?

[07:42] melissandre Lebed lève ses yeux devant cet escalier et essait de compter les marches: euu beaucoup je ne vois pas la fin

[07:43] theoaphrodite Devin: essaye de les reduire a 9 marches

[07:44] melissandre Lebed se concentre et visualise l'escalier et le reduit mentalement jusqu'a ne compter que 9 marches

[07:44] melissandre Lebed: voila

[07:44] theoaphrodite Devin: en disant "rien ne peut m'empècher d'entrer a l'interieur de moi même, ni le temps, ni l'espace, ni la peur, seule ma volonté est ma propre force"

[07:44] theoaphrodite Devin: bien descends maintenant les marches une a une jusqu'a la derniere

[07:44] theoaphrodite Devin: prend ton temps

[07:46] theoaphrodite Devin: tu y arrives ?

[07:46] melissandre Lebed pose son pied sur la première marche et marque un temps d'arrêt, puis comptinue sur la seconde, marque à chaque marche un temp d'arrêt et visualisant marche après marche rentrer au plus profond d'elle même

[07:47] melissandre Lebed pose pour finir ses pieds sur la 9eme marche et s'y arrête

[07:47] theoaphrodite Devin: ok tu es a present sur la derniere marche, tu apperçois un long couloir devant toi

[07:48] theoaphrodite Devin: est il éclairé ou éteind ?

[07:51] melissandre Lebed observe le couloir en face d'elle: il est sombre mais au fond c'est tres lumineux

[07:52] theoaphrodite Devin: alors allume les torches et eclair le en disant :" Rien ne peut m'empècher d'y voir clair, seule m'a volonté est ma force"

[07:55] melissandre Lebed répète ces mots au fond d'elle-même et voit des torches s'allumer

[07:55] theoaphrodite Devin: bien avance vers la lumiere a present

[07:56] melissandre Lebed dessend de la marche et avance doucement dans ce couloir en direction de la lumiere

[07:57] theoaphrodite Devin: tu y es ?

[07:57] theoaphrodite Devin: vois tu ce qu'il y a a l'interieur de cette lumiere ?

[07:57] melissandre Lebed: oui j'y suis

[07:59] theoaphrodite Devin: bien vois tu ce qu'il y a dans la lumière ?

[07:59] melissandre Lebed regarde au fond de la lumiere et entrevoit des formes au début imperceptible puis petit à petit se dessinant pour finalement devenir distinct

[07:59] melissandre Lebed: oui je le vois

[08:00] theoaphrodite Devin: et qu'y a t il ?

[08:01] melissandre Lebed: je vois mes amis, ma fille et puis mon beau fils avec une seringue a la main

[08:02] theoaphrodite Devin: bien entre dans la lumière a present a alors pour voir de plus pret ce qui se passe

[08:03] melissandre Lebed s'avance dans la lumiere et distingue de plus en plus net ce qui s'y passe

[08:04] theoaphrodite Devin: que font ils avec leurs serringues ?

[08:04] melissandre Lebed: pencul me drogue et il me coupe mes cornes* est saisie d'un fremissement*

[08:05] theoaphrodite Devin grimace

[08:05] theoaphrodite Devin: sais tu pourquoi il te coupe les cornes ?

[08:06] melissandre Lebed: il dit que c'est pas joli et que je serai mieux sans et pour pas souffrir il me donne de l'opium et me coupe les ailes aussi

[08:06] theoaphrodite Devin grimace

[08:07] theoaphrodite Devin: et toi que dis tu de cela ?

[08:07] melissandre Lebed: je n'ai pas eu le temp de dire il m'a assommée

[08:07] theoaphrodite Devin: ah

[08:08] theoaphrodite Devin: bien vois tu quelques chose d'autre dans ce souvenir, quelque chose d'interessant que tu pourrais ramener dans ton esprit ?

[08:08] melissandre Lebed: non c'est ce qui s'est passé aujourd hui

[08:09] theoaphrodite Devin place sa main sur son front et degage une energie blanche

[08:10] theoaphrodite Devin: visualise un brouillard blanc a present

[08:11] theoaphrodite Devin: tu le vois ?

[08:12] melissandre Lebed concentre son energie sur la couleur blanche et voit apparaitre un brouillard blanc devant elle : oui je le vois

[08:12] theoaphrodite Devin: bien qu'y a t'il derrière ce brouillard ?

[08:13] theoaphrodite Devin replace ses mains derriere la tete de meli

[08:13] melissandre Lebed s'avance dans le brouillard pour essayer de distinguer quelque chose

[08:14] melissandre Lebed: je vois toutes les personnes chères à mon coeur, mes amis, ma famille, mon ange noir

[08:14] theoaphrodite Devin: et que font ils ?

[08:15] melissandre Lebed: tout le monde est rassemblé autour du feu et rit, il y a une atmosphere sereine et je suis dans les bras de mon ange

[08:16] theoaphrodite Devin: vois tu quelques chose d'autre dans ce souvenir, quelque chose d'interessant que tu pourrais ramener dans ton esprit ?

[08:17] melissandre Lebed: non tout est calme et limpide

[08:17] theoaphrodite Devin place sa main sur son front et degage une energie blanche

[08:18] melissandre Lebed sent de nouveau une chaleur se dégager de son front

[08:18] theoaphrodite Devin: bien visualise de nouveau le brouillard blanc

[08:19] melissandre Lebed vilualise à nouveau le brouillard blanc

[08:19] theoaphrodite Devin: qu'y a t'il dedans ?

[08:20] melissandre Lebed se concentre et entrevoit quelqu'un de dos et reconnait sa natte

[08:20] melissandre Lebed: je vois mon ange assis en pleine réflexion

[08:21] theoaphrodite Devin: sais tu a quoi il réflèchi ?

[08:22] melissandre Lebed essaie de relier sa pensée a celle de son ange: il réflêchit beaucoup , il est à la fois inquiet et il est serein, c'est étrange

[08:22] theoaphrodite Devin: tu peux en savoir plus ?

[08:25] melissandre Lebed se concentre davantage , voit comme une lumiere partant d'elle se relier à lui : il doute, il a peur, il se questionne sur nous, enfin sur lui sur moi enfin je ne sais pas c'est très confus comme si il gardait tous ces sentiments au fond de lui même et n'avouait rien

[08:26] theoaphrodite Devin grimace

[08:26] theoaphrodite Devin: vois tu quelques chose d'autre dans ce souvenir, quelque chose d'interessant que tu pourrais ramener dans ton esprit ?

[08:27] melissandre Lebed: non je ne peux entrer en lui il a verouillé le mode sentiment, il est tres reservé c'est normal

[08:30] theoaphrodite Devin place sa main sur le front de meli, connaissant parfaitement ce qu'elle ressent en cet instant, ayant vécu la même chose avec spud, et connaissant la peine que ressent une femme quand celui qui fait battre son coeur se referme sur lui pour laisser entrer le doute en lui

[08:31] theoaphrodite Devin insufle plus rapidement l'energie sur son front et lui dis: "visualise un brouillard blanc "

[08:31] melissandre Lebed voit le brouillard réapparaitre devant ses yeux

[08:31] theoaphrodite Devin: qu'y a t il derriere cette fois ?

[08:32] theoaphrodite Devin replace ses mains derriere sa tete

[08:32] melissandre Lebed avance vers le brouillard et appercoit ses enfants courir et rire

[08:33] melissandre Lebed: je vois mes enfants*sourit au fond d'elle meme*

[08:33] theoaphrodite Devin: et que font ils ?

[08:34] melissandre Lebed: ils jouent , ils rient, ils courent partout, ils font des bétises

[08:34] theoaphrodite Devin sourit

[08:34] theoaphrodite Devin: vois tu quelques chose d'autre dans ce souvenir, quelque chose d'interessant que tu pourrais ramener dans ton esprit ?

[08:36] melissandre Lebed sent son coeur se serrer: oui mes deux jumeaux morts tous les deux emportés par leur destinée

[08:36] theoaphrodite Devin grimace

[08:37] theoaphrodite Devin: alors grave cette image où tu les vois tous reunis heureux et s'amusant en toi

[08:37] melissandre Lebed: oui

[08:38] theoaphrodite Devin place sa main sur son front

[08:38] theoaphrodite Devin envoit de nouveau une energie blanche

[08:39] theoaphrodite Devin: visualise un nouveau brouillard

[08:39] melissandre Lebed réitère a nouveau, et voit le brouillard se dessiner

[08:39] theoaphrodite Devin: qu'y a t'il dedans ?

[08:41] melissandre Lebed: je vois la création de mon école de magie

[08:42] theoaphrodite Devin: qui est avec toi ?

[08:42] melissandre Lebed: je vois l'ile ou j'ai vecu

[08:43] melissandre Lebed: je vois la premiere fois ou j'ai rencontré mon ange* sourit visualisant la scène*

[08:44] theoaphrodite Devin sourit

[08:44] melissandre Lebed: j'etais toute jeune

[08:44] melissandre Lebed: enfin plus qu'à présent

[08:45] theoaphrodite Devin: tu avais a peu près quel age ?

[08:45] theoaphrodite Devin se dit qu'on s'approche du but de la séance

[08:45] melissandre Lebed: euuu mon âge demoniaque ou bien retranscrit humainement?

[08:46] melissandre Lebed: humainement je dirais une vingtaine d'années

[08:47] theoaphrodite Devin: bien

[08:47] theoaphrodite Devin: vois tu quelques chose d'autre dans ce souvenir, quelque chose d'interessant que tu pourrais ramener dans ton esprit ?

[08:47] melissandre Lebed: vu que j'ai fêté mes 666ans demoniaques il y a quelque temp

[08:47] melissandre Lebed: euu non

[08:48] theoaphrodite Devin: bien

[08:48] theoaphrodite Devin place la main sur son front et envoit de nouveau de l'energie sur meli

[08:48] theoaphrodite Devin: visualise le brouillard blanc

[08:50] melissandre Lebed se reconcentre et à nouveau visualise le brouillard blanc

[08:51] theoaphrodite Devin: qu'y a t'il derriere ?

[08:52] melissandre Lebed exprime une longue respiration: Maiden et moi

[08:52] melissandre Lebed: elle est en train de m'enseigner tout ce que j'ai appris d'elle

[08:53] theoaphrodite Devin: es tu plus jeune que tout a l'heure ?

[08:53] melissandre Lebed: hoo oui très jeune adolescente une douzaine d'années

[08:53] theoaphrodite Devin sourit

[08:53] theoaphrodite Devin: vois tu quelques chose d'autre dans ce souvenir, quelque chose d'interessant que tu pourrais ramener dans ton esprit ?

[08:54] melissandre Lebed regarde de plus près: oui c'est etrange un lourd secret pèse mais je n'arrive pas à le lire cela m'est pas autorisé

[08:55] theoaphrodite Devin: as tu une idée de ce que pourrait être ce secret ?

[08:55] melissandre Lebed: non je n'arrive pas , comme si on m'empechait d'y parvenir

[08:56] theoaphrodite Devin: bien alors garde ce souvenir a l'interieur de toi

[08:56] melissandre Lebed: d'accord

[08:57] theoaphrodite Devin place sa main sur son front et lui envoit de l'energie

[08:57] theoaphrodite Devin: visualise le brouillard

[08:57] melissandre Lebed revisualise le brouillard blanc

[08:58] theoaphrodite Devin: qu'y a t il derriere ?

[08:59] melissandre Lebed s'approche du brouillard et voit sa mère et son père courir

[08:59] melissandre Lebed: je vois mes parents

[08:59] melissandre Lebed: ils m'amènent à Maiden, ils courent, ils s'enfuient

[08:59] theoaphrodite Devin: que font il ?

[08:59] theoaphrodite Devin: ah

[08:59] melissandre Lebed: j'ai 6 ans

[08:59] theoaphrodite Devin: pourquoi s'enfuient ils ?

[09:00] melissandre Lebed: ils fuient l'armée ennemie de mon père, ils veulent me mettre en lieu sûr et me protéger

[09:01] theoaphrodite Devin: vois tu quelques chose d'autre dans ce souvenir, quelque chose d'interessant que tu pourrais ramener dans ton esprit ?

[09:01] melissandre Lebed: non c'est la dernière fois que je les ai vus

[09:02] theoaphrodite Devin place la main sur son front et lui envoit de l'energie

[09:02] theoaphrodite Devin: visualise le brouillard de nouveau

[09:04] melissandre Lebed voit le brouillard devant ses yeux

[09:04] theoaphrodite Devin: qu'y a t'il derriere ?

[09:04] melissandre Lebed pernettre dans l'amas brumeux: je vois ma naissance

[09:05] theoaphrodite Devin sourit

[09:05] melissandre Lebed: j'entends des cris, de ma mère, et puis je me vois têtant le sein de ma mère

[09:05] theoaphrodite Devin: que ressens tu ?

[09:05] melissandre Lebed sent les larmes couler sur ses joues

[09:06] melissandre Lebed: je*baffouille* je sais pas quoi dire c'est très étrange

[09:07] melissandre Lebed: il y a mon père aussi

[09:07] theoaphrodite Devin: que ressens tu, te sens tu bien, mal, as tu peur, te sens tu a ta place ?

[09:08] melissandre Lebed: je me sens bien mais il y a quelque chose d'étrange

[09:08] melissandre Lebed: mon père essaie de cacher sur moi quelque chose

[09:08] theoaphrodite Devin: qu'est ce qu'il tente de cacher ?

[09:09] melissandre Lebed: j'ai un symbole dessiné sur moi comme une tâche de naissance

[09:09] melissandre Lebed: il veut la dissimuler

[09:09] theoaphrodite Devin: il ressembe a quoi ce symbole ?

[09:10] melissandre Lebed essaie de regarder de plus près

[09:11] theoaphrodite Devin: que vois tu ?

[09:12] melissandre Lebed: je vois , euuu je sais pas c'est très étrange

[09:14] melissandre Lebed: on dirait un cercle

[09:15] theoaphrodite Devin: garde le en tete et tu pourras ainsi le redessiner

[09:15] melissandre Lebed: d'accord

[09:16] theoaphrodite Devin repose sa main sur son front et lui envoit de l'énergie

[09:17] theoaphrodite Devin: visualise le brouillard de nouveau

[09:17] melissandre Lebed se concentre perturbée par l'image de ce cercle

[09:18] melissandre Lebed revoit ce brouillard blanc épais

[09:18] theoaphrodite Devin: bien cette fois derriere le nuage tu verras les marches de nouveau mais montantes

[09:19] theoaphrodite Devin: tu les vois ?

[09:20] melissandre Lebed: oui je les vois

[09:20] theoaphrodite Devin: bien remonte les

[09:21] melissandre Lebed s'avance vers les marches et les monte une a une

[09:22] theoaphrodite Devin: prend ton temps pour monter jusqu'a la derniere

[09:22] melissandre Lebed pose son pied marche après marche jusqu'à arriver sur la derniere

[09:22] melissandre Lebed: voila je suis en haut

[09:23] theoaphrodite Devin: bien

[09:23] theoaphrodite Devin place ses main au dessus de son crane et pousse légèrement comme pour faire rentrer l'energie dedans

[09:24] melissandre Lebed sent comme une chaleur lui rentrer à l'intérieur par le sommet de son crâne

[09:24] theoaphrodite Devin (in Demonic): zhro tharanak zhro wgah'n shogg zhro tharanak tharanak vulgtm nilgh'ri zhro shogg kadishtu shogg kadishtu vulgtm 'bthnk shogg fm'latgh zhro zhro wgah'n 'bthnk shogg wgah'n kadishtu vulgtm vulgtm

[09:24] theoaphrodite Devin (in Demonic): que l'énergie du chakras du coronal retourne a la normal , que les liens se dissipe et que mélissandre reprenne peu a peu concience avec le monde actuel

[09:25] theoaphrodite Devin fait rentrer tout l'energie

[09:25] theoaphrodite Devin se deplace a present vers ses pieds

[09:25] melissandre Lebed sent sa tête tourner légèrement

[09:26] theoaphrodite Devin (in Demonic): nilgh'ri wgah'n wgah'n wgah'n fm'latgh shogg wgah'n vulgtm vulgtm 'bthnk kadishtu wgah'n nilgh'ri tharanak vulgtm 'bthnk 'bthnk

[09:26] theoaphrodite Devin (in Demonic): que l'energie du chakra de la terre se dissipe peu à peu, pour revenir a la normale

[09:26] theoaphrodite Devin tire doucement sur ses pieds comme pour l'enraciner de nouveau a la matière

[09:27] theoaphrodite Devin laisse l'énergie se dissiper doucement et lache ses pieds

[09:28] melissandre Lebed sent tout son corps frisonner

[09:28] theoaphrodite Devin: tu peux reouvrir lentement tes yeux et revenir parmis nous doucement

[09:28] melissandre Lebed ouvre doucement les yeux et reprend consience du lieu où elle se trouve et de ce qui s'est passé

[09:29] theoaphrodite Devin sourit

[09:29] theoaphrodite Devin: bien on a déjà pas mal avancé

[09:30] melissandre Lebed lui sourit: oui mais j'ai plein de questions en tête et puis aussi je vais botter les fesses de mon gendre

[09:30] theoaphrodite Devin rit

[09:30] theoaphrodite Devin: repose toi un peu avant

[09:30] theoaphrodite Devin: je sais qu'on a le sang chaud

[09:30] melissandre Lebed: oui je me sens comme vider c'est étrange

[09:31] theoaphrodite Devin: il faudrait que tu dessines le symbole que tu as vu

[09:31] theoaphrodite Devin: ça pourrait nous permettre d'avoir des renseignements

[09:31] melissandre Lebed: d'accord je le ferai

[09:32] theoaphrodite Devin: bon seconde sceance demain

[09:32] melissandre Lebed: d'accord

[09:32] melissandre Lebed sourit

[09:33] melissandre Lebed: le thème de la séance cette fois ci?* le sourire aux lèvres*

[09:33] theoaphrodite Devin grimace

[09:33] theoaphrodite Devin: les abysses

[09:33] melissandre Lebed: ha!* grimace également*

[09:34] theoaphrodite Devin: on va essayer de lutter contre l'oublie

[09:34] melissandre Lebed: bon bas alors les abysses* hausse les épaules n'ayant pas vraiment le choix*

[09:34] theoaphrodite Devin: pour remonter a ton ancienne vie

[09:34] melissandre Lebed: haa et comment?

[09:35] theoaphrodite Devin: ça je n'en sais rien

[09:35] theoaphrodite Devin: on verra ça sur place

[09:35] melissandre Lebed: d'accord

[09:35] melissandre Lebed se relève doucement

[09:35] theoaphrodite Devin: il faut trouver quelque chose

[09:35] theoaphrodite Devin: qui puissent accrocher ton ame

[09:35] theoaphrodite Devin: et la propulser plus loin dans son passé

[09:36] melissandre Lebed: chercher par exemple a quoi correspond le symbole que j'ai vu

[09:36] theoaphrodite Devin: oui

[09:37] theoaphrodite Devin: dessine le

[09:37] theoaphrodite Devin: et essaye de trouver une ressemblance dans des grimoires

[09:37] melissandre Lebed: d'accord et je me renseignerai autour de moi si ça dit quelquechose a quelqu'un aussi

[09:38] melissandre Lebed: on ne sait jamais

[09:38] theoaphrodite Devin: oui

[09:40] melissandre Lebed: que dois-je faire à present

[09:40] melissandre Lebed: aller me reposer?

[09:40] theoaphrodite Devin: oui

[09:40] theoaphrodite Devin: je te le conseil

[09:40] theoaphrodite Devin: ce genre de rituels fatigue

[09:41] theoaphrodite Devin: enfin bon si t'es tétue comme moi

[09:41] theoaphrodite Devin: tu ne le feras surement pas

[09:41] theoaphrodite Devin rit

[09:41] melissandre Lebed: bas je me sens vidée effectivement mais j'ai pas forcement envie de dormir mais je vais aller faire des recherches tranquillement chez moi sur ce symbole déjà apres je verrai

[09:42] theoaphrodite Devin: oui

[09:42] melissandre Lebed: merci pour tout Théo

[09:43] theoaphrodite Devin: mais de rien

[09:44] melissandre Lebed: je vais a présent rentrer et on se revois demain j'espère que j'aurai une réponse à tout cela

[09:44] theoaphrodite Devin: c'est mon travail

[09:44] theoaphrodite Devin sourit

[09:44] melissandre Lebed sourit

[09:44] theoaphrodite Devin: bonne soirée

[09:44] melissandre Lebed: bonne soirée à toi aussi

[09:46] melissandre Lebed sort de cette étrange pièce close et part en direction du port afin d'embarquer, ne comptant plus le nombre de fois qu'elle a pris le bateau aujourd hui , et prend la direction de providence afin de chercher son grimoire pour tranquillement le regarder chez elle.


Dessend du bateau avec un seul objectif trouver ce que symbole signifie. Se dirige vers la tour des Astres et part chercher son grimoire. Se dit que forcement elle devrait trouver tout ce qu'elle veut dedans. Le coeur léger par cette séance et confiante va d'un pas décidé n'oubliant pas dans un coin de sa mémoire d'aller botter les fesses de son gendre qui s'est bien foutu d'elle, et ce promet de lui le faire payer.

avatar
melissandre.lebed

Messages : 20
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 36
Localisation : bretagne sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

05 SYMBOLE

Message  melissandre.lebed le Dim 26 Sep - 1:49

Arrivée en bas de la tour des Astres, regarde le feu de camp déserté et décide de monter chercher son grimoire sans attendre.
Monte les marche une à une et se rapelant de sa descente dans son rêve éveillé, sourit en ce remémorant chaque détail jusqu'à arriver à la vue de son père lui faisant disparaitre le symbole gravé sur elle. Rentre dans la salle de magie et s'approchant du grimoire entend un bruit a l'extérieur n'y prêtant pas vraiment attention , ouvre le précieux et commence ses recherches.
Tounant page apres page lisant chaque ligne posant un soudain intérêt pour chaque détail pouvant peut être lui donner des indices.Quand tout à coup en se retournant apercoit son ange entrer dans la pièce.




[02:56] lejoke Renfold monte les marche en gromellant des paroles inaudibles

[02:57] lejoke Renfold se dirige vers la terasse , nid d'aigle, point do'bservation sans egale et mumure "j'avoine le premier qui approche sans dire bonjour"

[02:57] lejoke Renfold se retourne lui semblant avoir entendu du bruit

[02:58] lejoke Renfold degaine son épéee, descend l'entement les marches lance un "qui va la autoritaire"

[03:01] melissandre Lebed parle à haute voix en marmonant de ne pas trouver: mais ou est ce donc écrit, c'est pas possible , elle m'avait dit que je trouverai toujours tout dans ce fichu grimoire

03:02] lejoke Renfold haussant la vois, desserant la pression sur le pommeau de son épee "Méli c'est toi ?"

[03:02] melissandre Lebed commence à s'enerver sérieusement tournant les pages de plus en plus vite

[03:02] melissandre Lebed: oui c'est moi* d'un ton enervé*

[03:02] lejoke Renfold se direige vers la salle de magie, glissant son sabre dans son foureau

[03:03] lejoke Renfold: et bien, je te trouve bien enrervé ma mie

[03:03] lejoke Renfold: raconte moi ce qui te met dans un tel etat

[03:03] melissandre Lebed plante ses ongles dans les pages prete à les dechirer

[03:04] lejoke Renfold saisit Mélissandre par la taille "calme toi"

[03:04] lejoke Renfold jette n regard douloureux vers ce qui reste des ailes de sa belles "c'est toujours douloureux j'iumagine?"

[03:06] melissandre Lebed se retourne plongeant sa tête désepérément dans le cou de son ange et d'une triste voix: je trouve pas , j'arrive a rien, je suis nulle , j'y arrive pas* tourne légèrement la tête vers ses moignons: ha eu non je sens rien* haussant ses epaules

[03:06] lejoke Renfold d'une voix douce "tu n'arrive pas à quoi, explique moi"

[03:07] melissandre Lebed: bah à trouver! *pointe du doigt le grimoire * il y a rien dedans c'est pas normal, Maiden ma toujours dit que j'y trouverai tout ce que j'aurai besoin sur tout, elle m'a menti* sanglotant*

[03:08] lejoke Renfold sur le même ton, toujour sdoux "trouver quoi ?"

[03:10] melissandre Lebed relève son visage boudeur vers son ange:ha euu oui c'est vrai je te l'ai pas dit * penche sa tete embarassée* euuuu comment dire* se grattant la tête pour chercher le moyen simple de lui expliquer tout ce qui s'est passé d'une facon simple*

[03:10] melissandre Lebed: en fait c'est simple

[03:10] melissandre Lebed: je suis aller voir Théo et elle m'a fait une petite séance de régression et suite a ça et bien j'ai revis toute ma vie de maintenant à ma naissance

[03:11] melissandre Lebed: et justement ma naissance est vraiment tres bizarre

[03:11] lejoke Renfold sourit "oui comme à peux pres la majorité des gens quenous rencontrons, ce qui transforme le bizarre en banalité"

[03:12] melissandre Lebed: quand je suis née, mon père m'a fait disparaitre une sorte de tache de naissance sur moi par la magie, sauf que cette tache resemblait à un symbole et je cherche partout à trouver le sens de ce symbole mais en vain

[03:13] lejoke Renfold carresse du bout des doigts son avant bras, sige du symbole que ses parent lui ont jadis apposé

[03:14] lejoke Renfold: et quelle est ce symblole ?

[03:15] melissandre Lebed le regarde perdue sur son avant bras dit d'une petit voix: bah une cercle avec 6 ailes dedant afin un truc du genre , si tu veux je te le dessine

[03:15] lejoke Renfold: 6 ailes tu me dit ?

[03:15] melissandre Lebed fait une grand oui de la tete: oui oui

[03:16] lejoke Renfold vien avec moi

[03:16] lejoke Renfold prend meli par la main

[03:16] melissandre Lebed: d'accord je te suis

[03:17] lejoke Renfold: allons à la bibliotheques

[03:17] lejoke Renfold se precipite vers la bibliotheques et le regard vif balaie rapudement les etagères

[03:17] lejoke Renfold s'exclame 3Ah le voila"

[03:18] melissandre Lebed arque un sourcil: quoi?

[03:18] lejoke Renfold sais un petit volume, souffle dessus faisant voler un nuage de pourssier, tousse

[03:18] melissandre Lebed grimace et tousse également

[03:19] lejoke Renfold se dirige vers le bureau en râlant " t'imagine on a un bibliotheques reconnuse que bcp nous envie et même pas de lutrin "

[03:20] lejoke Renfold depose l'ouvrage sur le bureau " vois tu il s'agit d'un petit recueil sur l'angelologie"

[03:20] melissandre Lebed le regarde en souriant : oui c'est moi qui l'ai piqué pour la salle de magie

[03:20] lejoke Renfold jetteun regard vers meli "oh bravo !!"

[03:20] melissandre Lebed: bah quoi

[03:21] melissandre Lebed: mon grimoire fallait bien que je le mette sur quelquechose

[03:21] lejoke Renfold avec respect mais celérité tourne les page de velin

[03:21] melissandre Lebed pose son regard sur le livre

[03:21] melissandre Lebed: ange quoi?

[03:22] lejoke Renfold: Angélologie, ce qui à attrait aux anges a leur hierachie, leurs rôles excetera

[03:22] lejoke Renfold: ce fut un temps mon livre de chevet

[03:22] lejoke Renfold: vois tu les anges sont reparti selon un certaine hierarchie

[03:23] melissandre Lebed: ha bon mais pourquoi regarde tu dedans je suis pas un ange moi* faisant une légère moue ne comprenant rien

[03:23] lejoke Renfold: depart nos monde tous ne sont pas representer, pour des raisons qu'il serait trop long à expliquer mais ce qui est important c'est le sommet de la hierachie y est

[03:24] melissandre Lebed écoute attentivement ne voyant pas où il veut en venir

[03:24] lejoke Renfold trouve la bonne page et s'exclame en frappant de l'index au milieu du velin "Là"

[03:25] lejoke Renfold au millieu de la page, finement caligraphié un titres "SERAPHIMS"

[03:25] lejoke Renfold au dessous , la gravure d'un age aureolé, flottant legerement au dessus du sol, Six Magnifiques ailes majestueusement deployer

[03:26] lejoke Renfold faisant glisser son doigt plus bas dans la page "ah le voila"

[03:27] lejoke Renfold le joke point un symbole un cerle renfermant a la maniere des6 petales, 6ailes faciment indentifable"

[03:27] melissandre Lebed pose ses yeux sur la page et d'un son sans voix laisse échaper un léger soupir qu'elle stoppe à la vue de l'illustration: mais mais je comprend pas

[03:28] lejoke Renfold puis prend un air grave "je ne connais que trop bien ce symbole, ma femme kumiko l'avait sur sa nuque à la naissance dans sa chevelure

[03:28] melissandre Lebed écarquille les yeux restant bouche bée

[03:28] lejoke Renfold sort une seconde de sa nostalgie mielleuse "ben je t'avoue que moi non plus je ne comprend pas"

[03:29] melissandre Lebed regarde son ange d'un air complètement perdu : euu mais mais * cherche ses mots désepérément* mais pourquoi ai je eu ce symbole sur moi, et pourquoi mon père a t'il voulu le dissimuler?

[03:29] lejoke Renfold: je ne saurais te dire

[03:29] melissandre Lebed comment pourai je savoir cela?

[03:30] lejoke Renfold: j'ai quelque amis au archive laà-haut "montre le ciel du doigts" je pourrait toujours demander

[03:30] lejoke Renfold: t'as un extrait de naissance ?

[03:30] melissandre Lebed: oui je veux bien car la franchement je t'avourai ne plus rien comprendre du tout

[03:31] lejoke Renfold se marre

[03:31] melissandre Lebed: non je n'ai rien du tout

[03:31] melissandre Lebed: Maiden m'a receuillie

[03:32] lejoke Renfold: Le conseil celest seraphim est tres fermée, on y entre avec difficulté, moi même j'oeuvre pour y être admis

[03:32] melissandre Lebed: et bien fait comme tu peux mais renseigne toi si tu y arrives il faut que je sache c'est très important pour moi

[03:32] lejoke Renfold: la marque sur la nuque de kumiko y a ete apposée suite à son admission, d'apres ce que je sais cette pratique ne se fait qu'avec l'accord de la personne

[03:32] lejoke Renfold: en toute logique , et si j'ai compris cela signifierais que tu aurais été toi même seraphim

[03:32] lejoke Renfold se frotte le menton, dubitatif

[03:32] melissandre Lebed: hein !

[03:33] lejoke Renfold: cela dit , j'ai bien moi même ete demon

[03:33] melissandre Lebed: mais euuu c'est pas possible! comment et quand!

[03:33] lejoke Renfold: mai sle chemin de l'un vers l'autre, deux opposée extême , à été semé d'embûches et d'epreuve et si mon père n'avai pas éta archange je pense que serais simplement un humain de plus

[03:33] lejoke Renfold: dans un vie passée, antérieure

[03:34] lejoke Renfold: il existe des techniques, à l image de celle que tu a utilisée pour revoir ta naissance qui te permettrait d'aller au dela

[03:34] melissandre Lebed reste sans voix face à tout ce qui vient d'âtre dit, repensant a cette vision de ce symbole que son pere a caché, puis lève son regard vers son ange et plonge dans ses bras se sentant tout à coup comme en danger et sans protection aucune

[03:34] lejoke Renfold enlace sa démone "aller tou va bien, je ne vois que bonne augure dans tout cela, je ne sans piur ma part aucun danger"

[03:35] melissandre Lebed relève sa tete et lui sourit et lui depose un doux baiser et referme ses yeux le serrant plus fort encore

[03:35] lejoke Renfold bien allons oublié cela en nous changeant les idées

[03:35] melissandre Lebed oui allons nous promener je te suis



Lejoke et méli partirent se promener et faire le point sur son histoire. Lejoke lui compta quelques histoires d'ange afin d'essayer de lui remonter le moral. Après quelques heures méli s'endormit dans ses bras éreintée de cette journée chargée en émotions.
avatar
melissandre.lebed

Messages : 20
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 36
Localisation : bretagne sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

06 MANIPULATION

Message  melissandre.lebed le Dim 26 Sep - 1:50

Sentant que s'il ne fait rien il risquerai d'avoir la visite de tout les astres , Pencul decida d'aller directement a Providence defier un peut et voir ce qu'il en etait de ce qu'il avais fait. Et puis malin comme il est essaya d'embobiner tout le monde.


[11:10] pencul MacMoragh: cotcot du soir les desatres * sourit relevant la tete les saluant tous

[11:10] Unangepasse33 Carver observe l'homme galinacé arrivant arborant toujours fièrement son nid, futur repère à victuailles "bonsoir Sire Pencul"

[11:10] Max Lorenz se reotourne

[11:10] Max Lorenz: tiens, tiens....

[11:10] Max Lorenz: Messire Pencul en personne

[11:10] pencul MacMoragh sourit * tu va bien sir max

[11:10] Rowena Winkler pose un regard intrigué sur le nouvel arrivant

[11:11] pencul MacMoragh: je presume que ma venue etait souhaité n'est ilpas? * les toise un a un a nouveau

[11:11] Max Lorenz: ça va bien Sir Pencul et vous-même ? * le regarde l'air interrogateur *

[11:11] pencul MacMoragh: mes hommages unange * sourit en coin

[11:11] Unangepasse33 Carver lance un regard interrogateur à Max puis à Rowena. Elle se gratte longuement la tête puis répond "Euh ... Si vous le dites, on ne vas pas vous froisser de suite"

[11:11] SypherdYs Deed regarde les nuages passer dans le ciel, cherchant les mouettes

[11:12] Rowena Winkler fait serre les lèvres pour ne pas éclater de rire en croisant le regard d'Unange

[11:13] pencul MacMoragh: héhé * rit * fort bien ne perdons temps en ce cas en tergiversation inutile je viens vous voir suite a.......* se tait gardant sourire plissant son regard

[11:13] Max Lorenz ouvre les bras comme disant * je ne sais pas *

[11:13] Unangepasse33 Carver fronce ses sourcils, son regard devient de plus en plus étincelant : crainte ? curiosité ? qui sait ... "et que cherchez vous donc ?"

[11:14] pencul MacMoragh: vous n'ignorez certainement pas l'attention que j'ai personnellement apporté a ma belle mére melissandre

[11:14] Max Lorenz hausse un surcil et écoute attentivement l'échange entre Unange et Pencul

[11:14] SypherdYs Deed abandonne la recherche des mouettes , et par depit regarde au sol s'il ne voit pas des fourmis

[11:14] Unangepasse33 Carver se souvient de ce moment effectivement et commence à se dandiner d'un pied sur l'autre "Que lui avez vous fait d'ailleurs, je pense que vous nous devez une explication ... Vous l'avez trompée ! C'est ignoble !"

[11:15] pencul MacMoragh: j'espére qu'elle est absente ce serait preferable a ma visite somme toutes des plus avenantes * sourit en coin

[11:15] Max Lorenz se tape le frontcomme indiquant qu'il vient juste de comprendre

[11:15] Max Lorenz: avez-vous quelque chose à vous reprocher messire Pencul ?

[11:16] Max Lorenz regarde le roi des poulets l'air intrigué

[11:17] Unangepasse33 Carver se rapproche de Max lui murmurant à l'oreille "meli m'a raconté son rêve, qui collait un peu trop à la réalité, avec des buissons étrangement colorés et un lieu désertique ... Je sais très bien quels sont ces lieux ...." *lançant un regard noir à Pencul* "là-bas elle a perdu ses cornes et ses ailes ont été disséquées"

[11:17] pencul MacMoragh se tourne vers max se pointant lui meme d'une main sur le poitrail * moi?.....* rit * absolument pas mais j'aime a clarifier situation obscure parfois dans mes actes qui au prime abord se revele d'une cruauté certe reconnut et averé

[11:18] pencul MacMoragh: mais n'omettez jamais l'ambiguité qui m'anime avant que de vouloir trouver raison * les fixe figeant son visage

[11:18] Unangepasse33 Carver se tourne à nouveau vers Pencul, son doigt s'agitant frénétiquement sous son nez "Vous avez été odieux avec elle et avez abusé de sa générosité et l'amitié qu'elle vous porte !"

[11:18] Max Lorenz écarquille les yeux en entendant Unage, puis se tournant vers Pencul lui demande * une situation obscure dites-vous Sir pencul ? peut-être pourriez vous m'éclairer d'avantage ? *

[11:19] pencul MacMoragh les regardant un moment arquant une moue tout en se pinçant les levres puis frappe dans ses mains comme s'il ouvrait debat

[11:19] Max Lorenz soupire cherchant visiblement quelque chose dans son sac

[11:20] pencul MacMoragh: je suit ici pour cela par egard a ma belle mere a qui je doit justification au moins a ses proches

[11:20] Unangepasse33 Carver tapote nerveusement du pied sur le sol maugréant "c'est effectivement le moins que vous puissiez faire !"

[11:20] pencul MacMoragh: l'etes vous assez ?..... c'est la question que jeme pose ....connaissez vous assez melissandre mmmmm

[11:20] Rowena Winkler se demande ce qui pourrait lui ôter l'envie de tailler les ailes de ce drôle d'emplumé et de les mettre au feu

[11:20] Max Lorenz sort un vieux parchemin et le garde dans sa main

[11:21] Max Lorenz: vous disiez donc Sir pencul ? vos explications seraient plus que bienvenues m'est avis

[11:22] Unangepasse33 Carver observe Pencul, consternée par ses questions avant de répondre sur un ton des plus agacé "bien évidemment que nous la connaissons et nous ne remettrons jamais en cause la gentillesse et l'honnêteté qui la caractérisent"

[11:22] Max Lorenz aquiesce de la tête aux remarques de Unange

[11:22] pencul MacMoragh: j'en viens au fait sir ne vous souciez de cela * releve son chapeaunid* je vais donc m'entretenir avec personne proche de ma belle mere vous entirerez consequences mais je tiens a ce qu'elle reste ignorante de cet entretien

[11:23] Unangepasse33 Carver se retourne à nouveau vers Max, interloquée. Elle ne souhaite pas faire de cachoterie à Meli, mais ne prendra pas de décision à ce sujet

[11:23] Rowena Winkler écoute sans dire un mot mais n'en pense pas moins, se disant que cet énergumène a de la chance qu'elle soit de bonne humeur aujourd'hui

[11:24] pencul MacMoragh: chere unange vous venez vous meme de donner solution et verité a ce dilemne qui m'a longtemps animé * sourit * meli oui est gentillesse et l'honnêteté qui la caractérisent"

[11:24] Max Lorenz: je ne puis rien vous promettre Sir Pencul, si ce n'est de bien réflechier à ce que vous allez nous dire

[11:24] soussou Sani: "bonsoir"

[11:24] Max Lorenz: bonsoir Soussou

[11:24] pencul MacMoragh: c'est lamotivation meme de mon geste de la veille a son attention

[11:24] Unangepasse33 Carver n'en revient pas des propos de Pencul, elle se demande s'il la prend pour folle, ne comprenant absolument plus où il souhaite en venir. Elle attendra donc la suite des explications, sans mot dire

[11:25] pencul MacMoragh: seulement iln'est pas aisé d'en comprendre finalité* se tourne et salut brievement * cotcot du soir

[11:25] Max Lorenz fait un geste d'apaisement envers Unange en toute discrétion

[11:25] Unangepasse33 Carver voit le geste de Max, hésite quelques instants puis soupire pour aller se placer près de Rowena

[11:25] soussou Sani se dit envoe une volaille qui cotcot

[11:26] Max Lorenz regarde Pencul l'invitant à continuer ces explications tant attendues

[11:26] pencul MacMoragh: voila fort longtemps que j'observe ma belle mere et que vous y accediez ou non ce dont je me fout comme de mon premier duvet n'est pas ce qui me taraude j'ai decidé enfin d'agir a son encontre sans plus attendre

[11:27] Rowena Winkler sourit à Unange avant de reporter le regard sur l'embrouilleur professionnel qui leur fait face

[11:27] pencul MacMoragh: et ce pour son bien .........

[11:27] Max Lorenz: bien entendu... * tapote du pied trahissant une certaine exaspération *

[11:27] Unangepasse33 Carver gronde sourdement, mais ne dit toujours rien .... Il parait qu'il faut qu'elle soit sage de temps en temps

[11:28] pencul MacMoragh grimace a nouveau prenant inspiration pour mesurer chacun de ses mots

[11:28] Rowena Winkler murmure à l'oreille de Max : "Ce sont là ses explications ? Il n'explique rien..."

[11:28] Max Lorenz bouge la tête de haut en bas aux dires de sa femme

[11:28] pencul MacMoragh: je voit que vous ne suivez toujours pas grrrr et vous connaissez sincerement l'ame de meli grrrrr* irrité laisse claquer fortement ses ailes

[11:29] pencul MacMoragh se deplace calmant son irritation passagere

[11:29] Unangepasse33 Carver plaque ses poings sur ses hanches plus qu'agacée par les propos de Pencul "bien sûr que nous la connaissons et nous la considérons bien plus que vous ne semblez le croire : elle n'est que douceur et amitié cette demoiselle "

[11:29] Rowena Winkler regarde fixement les ailes de l'emplumé, de plus en plus intéressée

[11:30] Max Lorenz: si vous preniez le temps de nous expliquer clairement Sir Pencul... * affiche un regard un peu agacé * au lieu de caqueter, si j'ose m'exprimer ainsi

[11:30] pencul MacMoragh: et vous vous repetez grrr c'est exactement de cela dont il s'agit pensez vous que j'ai voulut lui nuire grrrrr cherchez plus loin bon sang de lait de poule moisi

[11:31] Unangepasse33 Carver essaie de réprimer un petit fou rire au propos de Max

[11:31] pencul MacMoragh: bien les desastreux je vais faire clair et concis * laisse a ouveau claquer ses ailes

[11:31] Unangepasse33 Carver se rigidifie en entendant les paroles de Pencul... Son cerveau ((tout pitit)) se met en action ... Meli .... Cette démone ... si douce et toujours prête à aider son prochain

[11:32] Max Lorenz se dit que la gripe aviaire a dû faire des ravages dans un certain poulailler

[11:32] Rowena Winkler: Nous nous répétons peut-être selon vous... mais vous vous ne dites strictement rien ! Sont-ce là vos explications ?! Vous n'expliquez strictement rien... et je dois avouer que je me retiens à grand peine de vous arracher vos ailes...

[11:32] Max Lorenz hoche la tête en signe d'aquiescement

[11:32] pencul MacMoragh: meli depuis que j'ai eu chance de croiser la destinée de sa fille a toujours .........

[11:32] Unangepasse33 Carver redresse la tête, comprenant certaines choses sans vraiment savoir quel était le but précis de Pencul "Elle .. elle ne peut pas ... ce n'est pas son caractère ..."

[11:32] Max Lorenz: toujours ?

[11:33] pencul MacMoragh: meli est un etre adorable attentionné a son prochain devoué fidele et loyale en amitié pensez vous sincerement que cet apparat de demone qu'elle agite par fantasme inconscient soit reellement a la hauteur de son ame..........

[11:34] Max Lorenz médite les paroles de Pencul, l'air visiblement ébranlé

[11:34] Max Lorenz: vous voulez dire que....

[11:34] pencul MacMoragh: posez vous cette question vous qui pretendez etre amis d'elle sans avoir jamais agit en cette extremité

[11:35] Unangepasse33 Carver se fige à nouveau, accusant les paroles de Pencul une nouvelle fois. Elle reconnait qu'il n'a pas tort et pose son index sur ses lèvres réflêchissant à nouveau, à hautre voix cette fois-ci "Meli n'a rien d'une démone, ni le caractère ni les ténèbres"

[11:35] Rowena Winkler: Mais si c'est le cas, n'était-il pas plus simple de lui demander son avis plutôt que de procéder sans lui avoir demandé son consentement ?!

[11:35] pencul MacMoragh: jevous invite a y reflechir tous et suit ouvert a vos critiqques et ne me garde de rien la preuve je suit seul et face aumonde de mes actes

[11:35] Max Lorenz: comprenons bien Sir Pencul... * s'avance vers le roi des gallinacés *

[11:35] Rowena Winkler: Sans doute Dame Unange mais ce n'est pas une raison pour la mutiler à son insu

[11:35] Max Lorenz le regarde droit dans les yeux

[11:36] pencul MacMoragh soutiens le regard de max

[11:36] Unangepasse33 Carver tente de rassembler ses esprits : Pencul dit juste, mais Rowena également ... Comment faire la part des choses

[11:36] Max Lorenz: Je comprends, comme nous tous d'aiileurs, ce que vous essayez si bizarrement de nous dire messire

[11:36] Max Lorenz: et je veux bien croire que Meli est... euh... comment dire....

[11:37] Max Lorenz: en pleine mutations dirais-je....

[11:37] Rowena Winkler: Méli était la seule à pouvoir décider de toute cela... Personne n'avait à faire ce choix à sa place. Personne !

[11:37] pencul MacMoragh: qui de vous aurez eu courage d'un tel geste qui sinonmoi qui en possédé force et detachement .....

[11:37] Max Lorenz: mais ma femme a bien raison Messire

[11:37] pencul MacMoragh: meli choisir* se tourne et eclate de rire

[11:37] Max Lorenz: personne n'a le droit d'agir à sa place sauf si....

[11:38] Rowena Winkler: Vous prenez vous pour Dieu incarné pour vous arroger le droit de décider que Méli doit être plus ange que démone ?!

[11:38] pencul MacMoragh: je suit desolé de vous oter tel logique ence cas comme je vous ai dit mon geste etais reflechit mesuré et compté depuis fort longtemps

[11:39] Rowena Winkler: Vous vous nommez Méli ? Non ! Alors nous n'avons que faire de vos justifications et votre temps de réflexion préalable !

[11:39] pencul MacMoragh: et la voir ainsi se perdre enderaison jene pouvais le supporter plus encore alors oui c'est la mere de mon epouse et agit en telle qualité * defiant tous du regard finissant sa phrase

[11:40] Max Lorenz: visiblement Sir Pencul, vous savez des choses que nous ignorons mais gare à vous ! * le défie du regard à son tour * si Meli a besoin des siens nous ferons tout pour la protéger

[11:40] Unangepasse33 Carver devient de plus en plus perplexe .... Et si Meli était vouée à une autre destination... Puis elle secoue la tête maugréant "non c'est à elle de choisir" Une petite voix refait surface dans sa tête "en est-elle consciente ?" *elle s'attrape la tête entre ses deux mains criant "Asseeeez !!!!"

[11:40] Rowena Winkler grogne : "Ôtez le de ma vue avant que mon envie de lui faire ce qu'il a fait à Méli me submerge !"

[11:41] pencul MacMoragh: bien l'asperge toute nerveuse faut la calmer nous debattons raison et choix * sourit * calmez votre femme cher max nous ne sommes pas la pour invectives pour l'heure

[11:42] Max Lorenz se retourne en faisant apaisant un geste vers les filles, puis se retourne à nouveau vers le roi des gallinacés

[11:42] pencul MacMoragh: puis je continuer?

[11:42] Unangepasse33 Carver se tait ... of course

[11:42] Max Lorenz: il faut dire, messire Pencul, que vous ne nous facilitez pas les choses...

[11:43] Max Lorenz: pour quoi tourner au tour du pot au lieu d'aller à l'essentiel ?

[11:43] pencul MacMoragh: sachez que.... * inspire anouveau longuement plissant son regard comme pour garder fil a sonhistoire

[11:43] Max Lorenz: est-ce l'état de vous troupes qui vous met d'une si méchante humeur Messire ?

[11:44] pencul MacMoragh: meli n'aurais jamais fait tel choix son ame est bien trop pure ^pour la laisser aux enfers vous le savez tous ici et n'avez jamais fait ce dur constat

[11:44] pencul MacMoragh: et sa confiance une fois de plus le prouve sinon comment aurais je put agir aussi aisement la veille

[11:45] Unangepasse33 Carver ne dit mot mais se dit qu'elle doit être bien bête au final et boude, jouant avec un caillou qui traine au milieu d'une petite touffe d'herbe

[11:45] Max Lorenz: nous nous sommes posé bien des questions cela est vrai. Cependant * prend un air grave * vous connaissez le proverbe Sir Pencul....

[11:45] Rowena Winkler porte le regard à l'horizon pour ne pas étrangler le fat personnage et ne pas lui faire avaler ses plumes

[11:46] pencul MacMoragh ecoute attentif max tournant a peine son regard pour observer les files

[11:46] Max Lorenz: Il faut de tout pour faire un monde, même en enfer

[11:47] Unangepasse33 Carver retrousse son petit nez aquilin, marquant sa désapprobation à nouveau et se tourne vers Rowena, faisant fi des mâles qui palabrent "peut-être devrions nous sortir nos coutures ?" *dit-elle d'un ton faussement amusé à Rowena*

[11:48] Max Lorenz: rien n'est tout noir, rien n'est tout blanc Messire, n'êtes vous point d'accord avec moi ?

[11:48] Rowena Winkler murmure à Unange : "Pour ça il faudrait déjà que j'ai appris la couture" *fait une grimace*

[11:48] pencul MacMoragh: justement sir chacun chez soi je mele assez ces deux extremes en moi pour savoir de quoi il retourne ....meli a passion pour tout ce quitouche a mgie incantations et charme elle s'est trompée de voie tout simplement je payearis leprix soyez sur de mon acte si il se revele etre pis pour elle mais pour l'heure analyser donc de pres mes confidences et portez y reflexion

[11:49] Unangepasse33 Carver affiche un air mauvais et tend un parchemin à Rowena, murmurant à son oreille "regarde comment je fais la couture pour ma part!"

[11:49] Rowena Winkler prend le parchemin et le parcourt du regard

[11:49] Max Lorenz: nous nous y employons Messire, soyez en certain

[11:49] pencul MacMoragh durcit a nouveau sonvisage * et qu'elle reste ignorante de ma visite comme de son contenue!

[11:50] Max Lorenz: nous verrons bien où tout cela va nous conduire

[11:50] Max Lorenz: je vous promets d'y réfléchir Sir Pencul, mais en l'état, je ne peux rien vous promettre

[11:50] pencul MacMoragh aquiesce hochant la tete pensif ()

[11:50] Rowena Winkler sourit plus largement au fur et à mesure qu'elle prend connaissance du parchemin

[11:51] Max Lorenz se demande ce que font les filles et essaie de se tourner discrètement

[11:51] Unangepasse33 Carver tire la langue à Max, vexée quoi qu'il advienne et se tourne à nouveau vers Rowena

[11:52] pencul MacMoragh: fort bien c'etait la mon seul but maintenant vous savez ou je suit et vous recevrez en mon potager * sourit* vous me ferez part de vos avis enla question ilseras toujours temps de lever vengeance ou courroux

[11:52] Max Lorenz: nous n'y manquerons pas Messire

[11:52] Max Lorenz: soyez certain que, quoi qu'il advienne, nous nous reverrons

[11:52] Unangepasse33 Carver n'a rien promis et s'en garde bien, boudant toujours comme une gosse de 5 ans

[11:53] pencul MacMoragh les fixe a nouveau froidement * ne vous y fiez pas ! j'assume pleinement mon acte et le reiteré si besoin

[11:53] Unangepasse33 Carver fait mine d'afficher un regard surpris minaudant "aaah ? on me parle ?"

[11:54] Rowena Winkler se dit qu'elle aussi assumera son acte quand elle le clouera à un poteau pour lui arracher ses ailes *sourit doucement avant de reprendre sa lecture*

[11:54] pencul MacMoragh sourit a unange agacée * bien je vous souhaite agreable cotcot meditatif a tous et me retire j'ai marché a faire

[11:54] Max Lorenz: si votre acte, tout assumé qu'il soit, s'avère néfatse pour Meli nous saurons nous faire justice. En revanche, si votre acte contribue au bien-être de notre chère amir, nous saurons vous en remercier

[11:55] Unangepasse33 Carver siffle entre ses dents, ne relevant pas le ton à moitié condescendant de Pencul "Mouais .... un légume de plus ou de moins de toute manière !"

[11:55] Max Lorenz sourit en regardant Pencul dans les yeux, sans aucune agressivité cependant

[11:55] pencul MacMoragh setourne ensaluant * je n'ai que faire de vos remerciements les desastres .... je ne l'ai fait que pour elle et elle seule

[11:56] pencul MacMoragh: a trés bientot surement * sourit puis repart vers les quais

[11:56] Max Lorenz lui fait une révérence un rien ironique

[11:56] Max Lorenz: au revoir Messire

[11:56] Rowena Winkler baille ostensiblement... à moitié d'ennui et à moitié parce que son appétit de prédateur s'éveille

[11:56] Unangepasse33 Carver adresse un vague signe de la main à Pencul, désintérêt mêlé à un léger cynisme orne son mouvement "bonne soirée oui oui ... et dormez bien ..."


Repart vers ses terres le sourir aux lèvres satisfait de sa supercherie et de ne pas etre reparti les deux pieds devant.
avatar
melissandre.lebed

Messages : 20
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 36
Localisation : bretagne sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

07 ABYSSE

Message  melissandre.lebed le Dim 26 Sep - 1:51

S'étant preparer soigneusement pour son rendez vous avec Théo, part de chez elle avec une confiance et zenitude que deux jours auparavant elle n'aurait pas pu imaginer. Arrive sur le quai de Fata et part rejoindre son amie qui s'occupait de ses chevaux.


[09:12] theoaphrodite Devin: ah bonjour meli

[09:13] theoaphrodite Devin ouvre le portail

[09:13] melissandre Lebed: bonjour théo* sourit*

[09:13] theoaphrodite Devin: comment vas tu ?

[09:13] melissandre Lebed: et bien mieux dirais je

[09:13] theoaphrodite Devin sourit

[09:13] theoaphrodite Devin: alors ce dessin ?

[09:13] melissandre Lebed: et j'ai eu des réponses à ma fameuse question

[09:13] theoaphrodite Devin: ah ?

[09:13] melissandre Lebed: et bien c'est vraiment très étrange

[09:14] melissandre Lebed: figure toi qu'il sagirait du symbole des anges seraphin

[09:14] theoaphrodite Devin: ah bon ?

[09:14] theoaphrodite Devin: oui étrange effectivement

[09:15] melissandre Lebed: oui alors mon ange m'a dit qu'il ira se renseigner auprès des célestes pour avoir la liste de leurs membres

[09:16] theoaphrodite Devin: ah ils ont des listes ?

[09:16] melissandre Lebed: mais c'est lui qui a decodé le symbole il l'avait déjà vu auparavant

[09:16] theoaphrodite Devin: organisés en plus ces horribles êtres

[09:17] melissandre Lebed toussote , euh je dirais qu'ils savent qui est qui et qui fait quoi

[09:17] theoaphrodite Devin: bien

[09:17] theoaphrodite Devin: alors on continue la régression ?

[09:17] melissandre Lebed: oui bien sûr je suis la pour cela

[09:21] theoaphrodite Devin: bien allons y

[09:21] melissandre Lebed: oui

[09:21] melissandre Lebed suis Théo jusqu'à la salle de soins où elles avaient été la fois d'avant

[09:24] theoaphrodite Devin appuis sur la pierre au centre et fait apparaitre sa table

[09:24] melissandre Lebed regarde faire Théo avec un grand sourire

[09:25] theoaphrodite Devin: bien tu peux t'installer

[09:26] melissandre Lebed s'asseoit sur le rebord de la table et s'allonge en douceur

[09:27] theoaphrodite Devin: ferme les yeux et ne penses plus a rien

[09:28] melissandre Lebed se détend totalement et se concentre en fermant les yeux

[09:28] theoaphrodite Devin sourit et vient se palcer a ses pieds

[09:29] theoaphrodite Devin se concentre

[09:29] theoaphrodite Devin (in Demonic): shogg fm'latgh vulgtm zhro tharanak shogg 'bthnk zhro kadishtu shogg (shogg fm'latgh shogg tharanak vulgtm zhro 'kadishtu zhro bthnk shogg)

[09:29] theoaphrodite Devin (in Demonic): que l'energie de la terre se diffuse ici et maintenant

[09:30] theoaphrodite Devin sent une energie monter le long de son corps et ressortir par ses main

[09:30] theoaphrodite Devin place ses mains sur les pieds de meli et diffuse cette énergie jusqu'a activé son chakra de la terre a elle

[09:31] theoaphrodite Devin se relève et vient se placer vers la tete de meli

[09:32] melissandre Lebed ressent toute l'énergie que Théo lui transmet et se sent de plus en plus calme

[09:32] theoaphrodite Devin se concentre

[09:33] theoaphrodite Devin (in Demonic): que l'energie spirituelle se diffuse ici et maintenant

[09:33] theoaphrodite Devin (in Demonic): zhro nilgh'ri vulgtm zhro nilgh'ri kadishtu shogg zhro (zhro nilgh'ri vulgtm zhro nilgh'ri zhro shogg kadishtu)

[09:33] theoaphrodite Devin sent une energie monter le long de son corps et ressortir par ses mains

[09:35] melissandre Lebed se sent comme transportée dans une plénitude délicieuse

[09:35] theoaphrodite Devin place ses mains sur le sommet du crane de meli, faisant pression, diffusant son energie, attirant celle de meli, jusqu'a ce se qu'elle ressorte de son crane telle une fleur de lotus qui s'ouvre

[09:36] theoaphrodite Devin: bien meli concentre toi et essaye de visualiser de nouveau l'escalier de la derniere fois

[09:36] melissandre Lebed: d'accord

[09:37] theoaphrodite Devin: tu le vois ?

[09:37] melissandre Lebed plonge dans une nouvelle vision et voit les escaliers se dessiner

[09:37] melissandre Lebed: oui

[09:37] theoaphrodite Devin: combien a t'il de marches ?

[09:38] melissandre Lebed: 9

[09:39] theoaphrodite Devin: parfait

[09:39] theoaphrodite Devin: descend doucement les marches a ton rythme

[09:40] melissandre Lebed commence a descendre les marches une à une comme bercée d'une douce musique

[09:40] melissandre Lebed puis arrive jusqu'à la derniere

[09:41] theoaphrodite Devin: tu vois le couloir ?

[09:41] melissandre Lebed: oui

[09:41] melissandre Lebed: lumineux

[09:41] theoaphrodite Devin: parfait

[09:41] theoaphrodite Devin: bien entre dedans et dirige toi vers la lumière

[09:42] melissandre Lebed s'avance doucement vers la lumière jusqu'au bout

[09:42] theoaphrodite Devin: qu'y a t'il derriere la lumiere ?

[09:43] melissandre Lebed regarde et apercoit quelque chose de sombre

[09:43] melissandre Lebed: il y a une une pièce obscure comme une pièce en pierre de marbre gris

[09:43] theoaphrodite Devin: oui entre dedans

[09:44] melissandre Lebed entre dans la piece

[09:45] melissandre Lebed sent une drole d'impression dans cette pièce obscure

[09:46] theoaphrodite Devin: tout va bien ?

[09:46] melissandre Lebed se sent d'un coup super mal comme opressée

[09:46] melissandre Lebed: non

[09:46] melissandre Lebed regarde autour d'elle paniquée , commence à douter et sent des frissons parcourirent tout son corps

[09:47] theoaphrodite Devin: sais tu qui tu es ? quel est ton nom ?

[09:47] melissandre Lebed n'arrive pas a répondre à cette question comme si elle avait tout oublié

[09:47] melissandre Lebed: non

[09:48] theoaphrodite Devin: bien écoute ma voix, alors

[09:48] theoaphrodite Devin: tu existes, tu es bien là, puisques tu peux entendre et voir

[09:49] melissandre Lebed écoute attentivement la voix sans savoir ce qui se passe ni où elle est

[09:49] theoaphrodite Devin: regarde ton corps

[09:49] melissandre Lebed observe son corps et se voit

[09:50] theoaphrodite Devin: tu vois ton corps ?

[09:50] melissandre Lebed: oui

[09:50] theoaphrodite Devin: a t'il quelque chose de particulier ?

[09:52] melissandre Lebed: je suis comme une âme enfin je me vois flotter dans l'air avec une immense énergie qui m'entoure

[09:52] theoaphrodite Devin: oui

[09:53] theoaphrodite Devin: a t'il un detail particulier, un signe ? quelque chose qui pourrait te rappeler qui tu es ?

[10:00] melissandre Lebed: je vois une symbole , une forme se dessiner, quelquechose de rond comme un cercle et puis au centre il y a comme des ailes au nombre de 6

[10:00] theoaphrodite Devin: reconnais tu ce symbole, est ce que cela te rappelle quelque chose ?

[10:01] melissandre Lebed: oui

[10:01] melissandre Lebed: ma tâche de naissance

[10:01] theoaphrodite Devin: sens tu a present qui tu es? d'où tu viens ?

[10:02] melissandre Lebed se sent d'un coup projetée hors de la pièce et se voit attérir dans une sorte de barque

[10:03] melissandre Lebed: ohhh mais mais* cherche ses mots regardant partout ou elle se trouve a present

[10:03] theoaphrodite Devin: qu'y a t'il ?

[10:03] melissandre Lebed: je suis ailleurs

[10:03] melissandre Lebed: sur une barque

[10:04] theoaphrodite Devin: oui

[10:04] theoaphrodite Devin: la barque avance ?

[10:05] melissandre Lebed: oui

[10:06] melissandre Lebed: c'est lumineux , et je me sens plus légère à présent

[10:06] theoaphrodite Devin: oui c'est normal tu retournes là d'où tu viens

[10:08] theoaphrodite Devin: avance t'elle toujours ?

[10:08] melissandre Lebed: non elle vient tout juste de s'arrêter

[10:08] theoaphrodite Devin: ou s'est elle arretée ?

[10:09] melissandre Lebed: devant un quai

[10:10] melissandre Lebed: ohh mais c'est fabuleux, cette lumière partout je me sens comme transportée et légère, légère

[10:10] theoaphrodite Devin: bien descend de la barque a present

[10:10] theoaphrodite Devin: approche toi de ce lieu

[10:10] melissandre Lebed dessend de la barque et avance vers cette lumière

[10:11] theoaphrodite Devin: a quoi ressemble ce lieu ?

[10:12] melissandre Lebed: c'est magique, tout n'est que calme bonté, douceur j'ai l'impression d'etre sur un petit nuage comme euphorique, dans une sorte de transe delicieuse, il y a des rires que j'entends et puis cette douce musique

[10:13] theoaphrodite Devin grimace commençant a comprendre d'où vient meli

[10:13] melissandre Lebed: je suis un ange *reste sans voix*

[10:14] theoaphrodite Devin grimace de plus belle et passe les mains sur le front de meli

[10:15] theoaphrodite Devin lui envoit tout ce qu'elle peut en énergie blanche et forçant un brouillard a ses former devant meli

[10:15] melissandre Lebed perd tout sa vision et devient plus lourde

[10:16] melissandre Lebed sent son énergie revenir en elle et retrouve son corps lourd sur la table

[10:17] theoaphrodite Devin garde ses mains mains sur son front, lègérement énervée invoque

[10:17] melissandre Lebed sent de légères vibrations la secouer

[10:18] theoaphrodite Devin (in Demonic): oh Samael père démoniaque éternel, ramène donc cette ame parmis nous immédiatement, empèche la d'etre corrompue par son ancienne condition, qu'il en soit ainsi

[10:18] theoaphrodite Devin (in Demonic): shogg kadishtu kadishtu 'bthnk 'bthnk wgah'n tharanak vulgtm tharanak zhro fm'latgh zhro kadishtu zhro 'bthnk nilgh'ri zhro 'bthnk kadishtu 'bthnk 'bthnk nilgh'ri nilgh'ri vulgtm (bthnk bthnk shogg kadishtu kadishtu 'tharanak vulgtm wgah'n tharanak zhro fm'latgh kadishtu zhro zhro' bthnk nilgh'ri zhro 'bthnk bthnk kadishtu' bthnk nilgh'ri nilgh'ri vulgtm)

[10:19] melissandre Lebed revient à elle doucement comme si elle avait pris un coup sur la tête

[10:19] theoaphrodite Devin le corps de meli s'enleveloppe d'une forte masse énergétique et demoniaque, la ramenant peu à peu vers la realité

[10:20] melissandre Lebed grimace en sentant cette energie néfaste sur elle et fait une moue en rouvrant ses yeux

[10:21] theoaphrodite Devin les énergies finissent par se dissiper

[10:21] theoaphrodite Devin se redresse exténuée et en colère

[10:21] melissandre Lebed se redresse énervée aussi sur la table: bas pourquoi tu m'as reveillée c'etait si beau et si* ne finit pas sa phrase voyant le regard de Théo

[10:21] melissandre Lebed: euuu quoi?

[10:22] theoaphrodite Devin grogne

[10:22] theoaphrodite Devin crie : beau pour toi !

[10:22] theoaphrodite Devin: qu'elle horreur !

[10:22] melissandre Lebed arque un sourcil ne comprenant pas

[10:22] theoaphrodite Devin: le monde angélique ! beurkkkk

[10:22] melissandre Lebed: bas euu c'est pas ma faute hein !

[10:23] theoaphrodite Devin a son coeur qui palpite encore sous l'assaut que les visions de méli ont fait a son énergie démoniaque

[10:23] melissandre Lebed se lève de la table face à Théo

[10:23] theoaphrodite Devin: je crois que c'est grave ce qu'il t'arrive * tenant sa poitrine *

[10:24] melissandre Lebed: ha bon??

[10:24] theoaphrodite Devin: il va falloir te soigner

[10:24] melissandre Lebed: faut que je vois quelqun? je suis malade

[10:24] theoaphrodite Devin: oui

[10:24] melissandre Lebed grimace

[10:24] theoaphrodite Devin: faut que tu subisses un rituel demoniaque

[10:24] melissandre Lebed: haa!

[10:25] theoaphrodite Devin: des anges , des anges, mais qu'elle horreur !

[10:25] melissandre Lebed sourit légèrement puis reprend son serieux

[10:25] theoaphrodite Devin soupire

[10:26] theoaphrodite Devin: bon j'ai plus qu'a me reposer, c'est pire qu'un exorcisme ce que je viens de subir là

[10:26] melissandre Lebed baisse les yeux: désolée

[10:26] melissandre Lebed: bon bah je reviendrai me faire exorciser alors?

[10:27] theoaphrodite Devin: exorciser ? * regarde meli avec des yeux exorbités *

[10:27] melissandre Lebed: bah quoi je suis pas malade?

[10:28] melissandre Lebed comprend plus rien

[10:28] theoaphrodite Devin: mais les exorcisme c'est pour retirer le demon en nous, malheureuse !

[10:28] melissandre Lebed: haa oui pardon

[10:28] melissandre Lebed a du mal à oublier les images angeliques qu'elle a vues* reste encore dans ses nuages

[10:29] melissandre Lebed: que dois je faire alors?

[10:29] theoaphrodite Devin: demander la protection aux demons majeurs

[10:29] melissandre Lebed: d'accord

[10:30] melissandre Lebed: je reviendrai alors et on fera ce truc la* oubliant deja ce que Théo vient de lui dire*

[10:30] theoaphrodite Devin: ouaih * toujours énervée * je vais aller me detendre dans un bain chaud pour me calmer moi en attendant

[10:31] melissandre Lebed: d'accord Théo, merci encore et à plus tard et bon bain

[10:32] theoaphrodite Devin: ouaih c'est cela a plus tard

[10:32] melissandre Lebed part de la salle de soins laissant Théo à sa colère et elle repart dans ses rêveries

[10:33] theoaphrodite Devin descend encore tout enervée


Reprend sa route en direction de Providence pour rejoindre ses amis les Astres leur faire part de la bonne nouvelle. En chantonnant sur le chemin revisionne toutes les images qu'elle a pu voir et c'est avec le sourire aux lèvres qu'elle arrive ainsi le coeur léger.
avatar
melissandre.lebed

Messages : 20
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 36
Localisation : bretagne sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

08 REVELATION

Message  melissandre.lebed le Dim 26 Sep - 1:52

Se levant de bon matin , ses pensées submergées par tout ce qu'elle a vu la vielle, décide d'aller prendre l'air dehors dans son jardin pour profiter du beau soleil que cette douce journée laissait paraitre.


[02:34] melissandre Lebed assise au milieu de son jardin, ne se doutant pas du déroulement de cette journée, repense à tout ce qui s'est passé dernièrement. Ecoutant le bruit de l'eau parcourant les rochers ne presentit pas l'arrivée de sa mère deriere elle.

[02:35] MAIDEN Demonista s'approche lentement faisant crépiter l'herbe qui prend feu sous ses pas. Arrive à côté de sa fille et d'une voix comme à son habitude: bonjour ma fille, comment vas tu aujourd hui?* Essayant de lui changer les idées et lui ôter toutes les questions qu'elle est en train de se poser

[02:37] melissandre Lebed se retourne subitement étonnée de ne pas avoir entendu sa mère arriver. * Ho mère! mais que fais tu ici, ce n'est pas à ton habitude de te deplacer ainsi a moins que tu aies quelquechose à m'anoncer* d'un air un peu moqueur* cette fois ci tu viens pour quoi? m'envouter, me rendre folle?

[02:38] MAIDEN Demonista soupire trouvant sa fille avec trop peu d'humour: mais pas du tout je viens te voir pour prendre de tes nouvelles, car oui je m'inquiète un peu aux vues des derniers évènements

[02:38] melissandre Lebed arque un sourcil: comment ca?

[02:39] MAIDEN Demonista: oui et bien vois tu, je sais tout enfin ca tu le sais deja mais *se demande comment aborder le sujet sans qu'elle se fâche* et bien en fait je suis au courant mais pas seulement , disons que j'en sais plus que tu ne pourrais le croire

[02:40] melissandre Lebed: pardon! comment ca t'es au courant* commence à s'enerver* non mais attends tu as vu tout ce qui m'est arrivé ! tu te rends compte de la gravité de la situation ! et puis tout ce qu'on m'a caché

[02:41] MAIDEN Demonista: oui oh je sais mais ne t'énerve pas, enfin si énerve toi ca me montre que t'es encore un peu demone* sourit sadiquement*

[02:42] melissandre Lebed grimace: justement parlons en de cette demone que je n'ai jamais été, tu te rends compte que durant toutes ces années on m'a menti, et que du coup moi-même j'ai menti, et ce à tout les gens que j'aime MAIS TU IMAGINES !!

[02:42] MAIDEN Demonista: ohhhh du calme

[02:42] MAIDEN Demonista: deja tu vas t'asseoir et m'écouter avant de t'emporter

[02:43] melissandre Lebed grogne , a moitié vexée et enragée de la situation

[02:43] MAIDEN Demonista: assieds toi t'ai je dis

[02:43] lejoke Renfold: sparisti la belle doche !

[02:44] melissandre Lebed voit son ange arriver

[02:44] melissandre Lebed: a bah tu tombes bien elle veut me révéler des choses, alors j'attends

[02:44] MAIDEN Demonista gromelle: oui bon ca va je vais tout vous expliquer mais calmez vous sinon je ne pourai jamais rien vous dire si vous me coupez sans arrêt

[02:45] lejoke Renfold observe la silhouette et murmure à mel "elle s'est pris un imollate sevère dis moi"

[02:45] melissandre Lebed sourit: euu non elle sort du fin fond d'en bas

[02:46] lejoke Renfold: bien roulé la belle doche

[02:47] MAIDEN Demonista arque un sourcil enflamé : lui au moins est plus poli que ton ex mari , il sait flatter, enfin bon

[02:48] MAIDEN Demonista: revenons à notre histoire

[02:48] melissandre Lebed: oui ! parceque là ca commence à bien faire* prend la main de son ange un peu brusquement étant enervée de tout ces mensonges

[02:50] lejoke Renfold ne dit plus rien

[02:51] MAIDEN Demonista commence à raconter l'histoire de sa fille: Tout a commencé une nuit , lors de la grande transcendance cosmique qui alignait tout les planeèes, cette nuit là ta mere te mit au monde et sache que cet évènement n'arrive que tout les 666 ans et quelques jours près

[02:51] melissandre Lebed écoute attentivement: hein mais c mon âge enfin euuh je sais meme plus quel âge j'ai du coup, tout ca m'a perturbé

[02:51] MAIDEN Demonista: attent écoute je vais t'expliquer

[02:52] MAIDEN Demonista: en âge demonique tu as 666 ans mais à ta naissance tu avais deja 666 ans mais angelique enfin oui je sais ca peut paraitre tres compliqué mais c'est assez simple

[02:52] lejoke Renfold se gratte une couille

[02:52] MAIDEN Demonista: a ta naissance ce fut une deuxième pour toi en fait

[02:53] melissandre Lebed: hein ! une deuxième comment ca?

[02:54] MAIDEN Demonista: oui tu as bien dû comprendre que tu n'es pas tout à fait démone ni elfe d'ailleurs, ton pere a reconnu la marque angélique sur toi et pour un demon de son rang il n'était pas convenable qu'il te laisse ce symbole sur toi représentant tout ce qu'il n'est pas

[02:54] melissandre Lebed en a marre de toutes ces explications,: bon viens en aux faits!

[02:54] MAIDEN Demonista: oui laisse moi finir!

[02:56] MAIDEN Demonista: aux vues de ce symbole ton père l'a fait disparaitre par magie mais en fait tu l'as toujours sur toi sauf que tu ne le vois pas enfin pour le moment mais bientôt il réaparaitra! et bientôt tu perdras ces moignons que j'ai demandé a ton gendre de t'ôter et tes cornes ne repousseront plus!

[02:56] melissandre Lebed: HEIN !!!!!! parce que c'est toi qui lui as demandé en plus!!!*hurle*

[02:57] MAIDEN Demonista: héé mais c'est pour ton bien hein et puis ca ne t'allait pas alors bon * se gratouille la corne enflamée*

[02:57] MAIDEN Demonista: bon l'angelot tu peux arrêter de tourner autour de moi tu me fiches le tournis

[02:57] melissandre Lebed: mon ange dis quelquechose je sais pas là je sens que je vais craquer

[02:58] lejoke Renfold pense " si tu veux savoir comment sera ta femme plus tard, observe sa mère"

[02:58] lejoke Renfold flippe

[02:58] lejoke Renfold se reprend

[02:58] lejoke Renfold: et bien j'ai toujours eu des doutes quand à ta véritable nature

[02:59] lejoke Renfold: et ce que dis ta mère me conforte dans mes doutes

[02:59] MAIDEN Demonista: bref bientôt tu perdras ton aspect demoniaque *soupirant* tu n'as jamais vraiment eu , et tu deviendras un ange comme tu l'as toujours été

[02:59] lejoke Renfold se demande comment les ceslestes cont gerer cela

[02:59] melissandre Lebed: mais et mon histoire d'avant je suis qui moi avant hein !!

[03:00] MAIDEN Demonista: tout cela tu le trouveras par toi-même et puis ton ange t'aidera

[03:00] MAIDEN Demonista: la seule chose que je peux te dire c'est que tu garderas en toi une seule chose de démoniaque qui me satisfait un peu et ce grâce à mon envoutement sur toi, ton côté sucube c'est le seul lien qui nous lie a présent

[03:01] melissandre Lebed regarde son ange d'un air depité : mais mais euuu

[03:01] lejoke Renfold: Le scelestes n'accepterons jamais cela

[03:02] MAIDEN Demonista: je dois vous laisser je t'en ai déjà beaucoup trop dit, desolée mais vous allez pas me la voler complètement déjà qu'elle est plus forte mentalement que moi alors laissez moi un petit morceau

[03:02] lejoke Renfold: ils le sentirons

[03:02] melissandre Lebed: non mais je suis pas une chose !!

[03:02] lejoke Renfold: Etre un seraphims implique une pureté irréprochable

[03:02] MAIDEN Demonista: de toute facon pour le moment elle est éteinte et puis ce n'est qu'un enchantement, ce n'est pas sa nature profonde

[03:03] lejoke Renfold: j'ai de serieux doute "se frotte le menton"

[03:03] MAIDEN Demonista: avez-vous vu quelqu'un lutter autant sur elle-même , préférant se devouer totalement et souffrir que ce soit les autres qui paient ?

[03:03] MAIDEN Demonista: si ce n'est pas un ange je sais pas quelle espèce c'est mais elle n'est pas démone ça c'est sûr


[03:04] melissandre Lebed soupire ne trouvant plus les mots à répondre à sa mère

[03:04] lejoke Renfold: c'est le coté succube, vont pas aprécier du tout là haut, mais alors pas du tout du tout, je les connais que trop bien

[03:05] MAIDEN Demonista: bon je vous laisse, retourne voir cette prétresse elle te fera voir ta vie d'avant et vous occupez de ma fille c'est le bien le plus précieux que j'ai eu de connaitre, et elle tient énormément à vous , plus qu'à elle-même

[03:05] lejoke Renfold salut courtoisement la dame, "j'y veillerais , soyez en certaine"

[03:06] MAIDEN Demonista: oui et bien la rédemption le pardon , c'est quoi ces anges* soupire en haussant ses épaules enflamée* et disparait

[03:06] melissandre Lebed voit sa mère partir dans un amas de fumée

[03:07] melissandre Lebed s'effondre à terre en sanglotant

[03:07] lejoke Renfold la retiens et la serre contre lui

[03:07] lejoke Renfold murmure "ça va aller"

[03:08] melissandre Lebed: mon ange mais je suis quoi, je suis qui , je je comprends plus rien

[03:08] lejoke Renfold: tout etend à prouver que t'a nature propre est à l'opposé de celle que tu incarne actuellement

[03:08] lejoke Renfold: ce qui n'est pas etonnant en soi lorsque l'on te connais

[03:09] lejoke Renfold: ce que je ne comprend pas encore, c'est le pourquoi

[03:09] melissandre Lebed: elle a soudoyé pencul enfin ou alors il l'a fait avec plaisir je sais pas mais comment ont -ils oser m'utiliser ainsi

[03:09] lejoke Renfold: un bien drôle d'ange que ce pencul

[03:09] melissandre Lebed: oui pourquoi j'ai ete incarnée ca je comprends pas

[03:10] lejoke Renfold: j'avoue qu'il y a au sein de la fraternité angélique quelque singularité quei me depassent

[03:10] melissandre Lebed: il faut que je retourne voir Théo pour qu'elle me fasse retrouver la mémoire sur ma première vie

[03:10] lejoke Renfold: apres tout je ne suis q'un jeune ange

[03:10] melissandre Lebed: pourrais-tu de ton côté te renseigner sur moi enfin sur ce que je fus

[03:10] melissandre Lebed: si j'ai été !

[03:11] lejoke Renfold: je suis loin d'en saisir toute le suptilité

[03:11] lejoke Renfold: je doute que l'on se confie aussi facilement à soit, les celestes sont tres secrets et parfois leur dessein m'echapent

[03:12] melissandre Lebed soupire les larmes lui coulant sur ses joues

[03:13] melissandre Lebed se blottit dans les bras de son ange



Apres toutes les révélations de sa mère et bien decidée à en finir avec toute cette historie et toutes ces cachoteries, se promis d'aller voir Théo une derniere fois pour mettre les chose au clair sur sa premiere vie là-haut. Mais en attandant profite des bras de son ange qui est le seul à pouvoir la calmer ainsi.
avatar
melissandre.lebed

Messages : 20
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 36
Localisation : bretagne sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

09 Explications

Message  melissandre.lebed le Dim 26 Sep - 1:52

Tout ce remue ménage de la veille commencai a l'ennerver sérieusement, n'en pouvant plus de ne pas savoir la veriter decida d'aller voir son beau fils et d'avoir des explications. S'empressa de prendre le bateau et apres de bonnes heures de navigation arrive enfin.


[09:12] melissandre Lebed Arrive sur les terres de Dark Island en colere voulant avoir des explications sur tout ce qui lui ai arrivée , s'approche a grand pas de la maison de pencul et ce dirige droit vers le potager et comment a geuler: Pencul t'es ou?* gromelant*

[09:14] pencul MacMoragh tourne la tete entendant son nom, perplexe, soupire puis finit de planter des nouveaux plants de concombre orange

[09:16] melissandre Lebed: Montre toi bougre que je t'en mette une , tu va me le payer!!

[09:16] pencul MacMoragh agenouillé dans un coin du jardin les mains affairées a finir d'enserrer de terre de petites plantes d'aspect incertains soupire enpenchant la tete, puis sourit satisfait du resulat et claquant ses cuisses pour se donner elan se releve lestement * bien! il se passe quoi qui donc..........

[09:18] melissandre Lebed: Viens la morveux!!!! *hurlant de plus en plus arrivant face a lui, et d'une voix calme soudainement: prépare toi a mourir* ses yeux devenant rougatre de colère*

[09:20] melissandre Lebed: Tu va payer pour ce que tu ma fait subir et pour avoir participé a m'avoir fait du mal et en plus d'avoir ete le complisse de ma mère

[09:21] pencul MacMoragh reste coi devand l'attitude de meli qui le laisse dubitatif, levant unmain pour se gratter la tete en plissant son regard qui fixe meli * heuuu? la tout de suite ?? je me change ou on s'assome façon picnic?

[09:22] pencul MacMoragh ricane * bon deja dit cotcot ensuite calme toi melinette on a le temps ...... tu as fait bon voyage?

[09:24] melissandre Lebed reste bouche bé devant son attitude et recommence de plus belle a hurlé: Non mais tu te fou de moi la ! tu te rend compte de ce que tu a fait!! et puis es tu consient de la gravité de tes actes?

[09:27] pencul MacMoragh hesite a la faire parler de nouveau pour la contourner et l'endomir comme la fois precedente , se ravisant d'un brusque sursaut de la tete sourit en se disant que deux fois serait peut etre abuser ? souriant penchant a nouveau le tete adressant a meli un visage des plus angelique * agreable cotcot ma tendre belle mére .... tudeborde d'energie c'est une bonne chose * rit se taisant d'ajouter que c'etait surement du a ses soins

[09:31] melissandre Lebed arcquant les sourcils restant face a lui les poings serrrées ses ongles commencant a rentrer dans sa peaux: Mais tu te fou de moi la? tu est vraiment abjecte,* retrouvant son calme et d'un voix beaucoup agrésive: bon alors mon petit gars va falloir qu'on discute et que tu reponde a toute mes questions, déja POURQUOIIIIIIII? heins!!

[09:34] pencul MacMoragh sourit devand la colére de sa belle mére et ses manieres qui la trahisse ** mmmmparce que? * rit* non ! allez serieusement calme toi deja que tu me tromatises mes legumes et j'omet de parler des poules qui fort heureusement sont en couvées mais a geuler comme ça honnetement elles vonts me tourner les oeufs tssss * rit a nouveau puis apllaudissant * en tout cas vrai qu'on y croit ! au debut surtout la t'es vraiment tout colére nerveuse irrité mmm ça me plait on va pouvoir parler oui chere reine mére

[09:39] melissandre Lebed sens qu'elle va péter un gros cable la, s'approche de lui de plus pret jusqu'a etre a quelque centimentre de lui, puis levant sa main s'appretant a lui doner une claque s'arrete net : tu la veux heins c'est pas possible d'tre comme ca, tu me cherche la? heins! répond moi pourquoi a tu aider ma mere a me scier les corner et me couper les ailes et surtout je veux savoir ce qu'elle ta demander exactement et la raison qu'elle a trouver pour tout cela

[09:43] pencul MacMoragh ouvre de grands yeux qui viennent fixer la doigtes que menace qui plane prés de ses joues qui le fait grimacer pressentant deja la douleur lié a l'impact qui tarde a venir puis surprit d'avoir encore opportunité de la destabiliser a nouveau * moi franchement je veux bien.......... mais dans ces conditions ça va etre dur a t'expliquer cette piece qui s'est joué certe a ton insu mais pour ton bien assueremnt j'en suit garant moi meme lejurant solennelement sur ma poularde royale (primé au concours avicole de la bas a coté pas loin)

[09:54] melissandre Lebed reflechie 3 seconde 33 et decide de rabaisser ses ongles asserer, restant fixer sur pencul toujours hésitant entre le claquer ou le tuer decide finalement de le tuer que apres: bon je t'ecoute mais t'as pas interet a me mentir sinon ca va aller mal pour toi

[10:00] pencul MacMoragh sourit voyant la manucurée menacante se raviser puis leve son regard vers meli * parfait! mmm autant te prevenir que mes revelations sont officieux et que je nierais toute appartenance a quelques mefaits liés a ta mere ...heu elle est pas net entre nous soit dit! bon j'etais de son avis ça va mais ....* leve ses epaules et soupire* enfin c'est ta mére tsssss ....donc oui elle est venu ici me faire revelations et demande

[10:02] pencul MacMoragh: assit toi ça va etre long* l'invite de la main a le suivre vers la terasse

[10:05] melissandre Lebed soupire haussant les épaules et fesant une moue le regard suspicieux: mouai* le suis en direction de la terrasse

[10:05] pencul MacMoragh devance meli et saute pour s'assoir confortablement sur un rocher dominant la terrasse

[10:06] melissandre Lebed reste face a lui attendant les bras croisés une reponse

[10:08] melissandre Lebed: je t'écoute* tappant du pied nerveusement

[10:08] pencul MacMoragh prenant une longue inspiration * bien! si nous avons cette discussion ce jour c'est que surement un de tes desatres a du faire en sorte que tu apprenne ma vilainie* gromele dans sa barbe qu'il n'as pas * grrr savent pas se taire ceux la grrrr* puis sur un ton affirmatif * je suit innocent ! c'est pas moi enfin si mais ....non enfait ou juste un peu

[10:09] pencul MacMoragh: j'y viens j'y viens! donc je continu et cesse de m'interropre

[10:10] melissandre Lebed ne dit mots attendant tout ce qu'il a à dire mais devient de plus en plus sur les nerf sur ce qu'il ose dire

[10:12] pencul MacMoragh: ta mere est venu un matin dans mon jardin ....rien que ça ! elle fout la trouilles aux aurores fufufu... et on a parlé de toi ...bon tu me connait la vieille je l'ai laissé mijoter son plat sans savoir foutre dieu de quoi elle me parlait entre ses planetes et pleins de trucs aussi tordus! j'ai bien enregistré par contre quand elle a parlait de toi

[10:15] melissandre Lebed: haa oui et donc elle a dit quoi heins elle voulai quoi au juste pourquoi t'as t'elle demander de m'oter tout ceci!* soupirant de fatigue de pas avoir de reponse qui la satisfasse*

[10:19] pencul MacMoragh: mmmmmm soit pas si préssé tu va rien comprendre tsssss donc nous avons parlé de toi et sommes tombés d'accord sur un point * sourit ! fixant meli attentive a ses elucubrations

[10:21] melissandre Lebed: ha bon!! et sur quoi au juste , me tuer??

[10:22] pencul MacMoragh: donc ta mere m'a expliqué que t'etais pas une vrai demone machin chose * place une main devant sa bouche comme se confiant chuchote * ta mere a de serieux souci hein??? tu peux me le dire ! faut pas etre sorti de la cuisse d'un de mes chapons pour voir que chez toi y avait un truc pas tout a fait net .....avec ta fille onle sait depuis toujours

[10:26] melissandre Lebed: euuuu* reste stoïk face a pencul : bref c'est une autre histoire ca, continue

[10:30] pencul MacMoragh plisse son regard cherchant ses mots * donc je resume... c'est bon tu a suivi ? ta mere m'a pressement demandé de l'aider a oter certains de tes apendices pour parait il ...t'aider a retrouver ta voie ou ta route ou faire un choix ...la j'avoue je l'ecoutais deja plus ...tu meconnait si il faut rendre service je suit la moi et pour finir * inspire a nouveau longuement * ta situation de demone etait des plus precaire et tun'avait aucun plan de cariere qui t'epanouisse reellement ....

[10:33] melissandre Lebed: comment ca pas ma vois, et puis comment tu as pu l'aider si en plus tu dit qu'elle est folle, non mais vraiment la facon de faire, tu aurai au moins pu me le dire et j'auraipas rebifer moi , tu me connai je t'aurai laisser faire mais la m'assomer et me droguer!!* gromelle*

[10:35] melissandre Lebed: bon sérieusement elle t'as révéler quoi sur ma vie enfin ma vois , t'as t'elle dit ce que j'etait enfin dit moi ce que je doit faire la tout ceci me rend completement dingue et j'en ai assez qu'on ce moque de moi

[10:38] pencul MacMoragh sourit repensant a la scene * oui mais j'ai chanté aussi ça amenuise quand meme ? ..... et j'avait pas d'autres solutions non plus ce jour la tu faisait que parler et blablabla * soupire baissant la tete * je me voyais mal te demander la permission de t'endormir pour te mutiler pour t'aider a devenir ce que tu recele vraiment au sein de ton ame tssss* mais je confirme je suit innocent meme si j'ai pris plaisir a cela ...le boulot devait etre bien fait ....et ça sort pas de la famille?

[10:51] melissandre Lebed reste abasourdit par ca reponse: non non mais je reve la, dite moi que je reve! *pose ses deux mains sur sa tete cherchant ses cornes puis chope ses cheveux: tu te rend compte * soupirant* non tu comprend rien tu te rend pas compte c'est ca le pire* repondant a sa place* et le pire c'est que tu ne repond pas a ma question ! je suis quoi moi si je suis pas un démon heins!!

[10:56] pencul MacMoragh fige son visage se demandant si les genes se transmettent de mere en fille puis secouant l'air de la main chanssant cette idée qui le fait fremir en pensant a sa louve fixe meli * ecoute meli voila longtemps deja que tu n'es pas a ta place en ce monde il est temps pour toi de te poser reelle question en ton ame et conscience ......regarde le comportement que tu as auprés des autres , serviable,avenante,honnette,loyale....bref je resume en clair tu as que des qualités de demone hein??? ça t'as jamais interpellé ce paradoxe ?

[10:58] melissandre Lebed refléchie a ce que viens de lui dire pencul fixant le sol puis cherchant dans sa mémoire en ce gratouillant la tete: bas je t'avourai que non j'ai toujours été comme ca en faite et puis je me suis jamais posé aucune question

[10:59] melissandre Lebed: c'est grave? tu crois que je suis malade?

[11:01] pencul MacMoragh se releve s'approchant d'elle puis posant sa main sur son epaule * il est temps que tu commence enfin a vivre ta vie et ton apparat de demone ne dissimule en rien ce que tu recele .....mais ce chemin est tiens et deja t'ai fait trop confidence tu ne doit agir que par tes choix sans etre soumise a influence plus qu'il n'en a été deja commises

[11:04] melissandre Lebed reste sur ces mots repenssant a tout ce qui c'etait passé précedament, ses visions, ses rêves, et puis la vu d'ou elle vennai lui revint a l'esprit: oui tu as raison je doit retournée voir Théo pour voir vraiment et savoir pourquoi je suis venu ici car la je t'avourai que je n'en saisi pas le sens et ne trouve aucune réponse a cette eternel question

[11:05] pencul MacMoragh: voila de sage parole presque angelique * sourit en coin

[11:07] pencul MacMoragh viens se planter devand meli se tenant droit comme un i * ce fut unplaisir de parler avec toi belle mére et a ta prochaine visite s'il te plait refait moi l'entrée en colére ....j'ai adoré * rit puis secouant la tete * prend soin de toi tu es sur le chemin de l'eveil soit confiante ........

[11:13] melissandre Lebed leve la tete: l'éveil ha bon? *puis ce ressaisissant* comment sa en colere!! hann tu ose!!* soupire* oui bas puis que c'est comme ca je m'en vais* gromellant*

[11:14] pencul MacMoragh rit en la raccompagnant a la porte du royaume * a bientot reine mére ! soit prudente les terres ici sont facetieuses

[11:19] melissandre Lebed par en colere comme a son arrivant et avec autant de question voir meme plus , ce dirigant vers le bateau pour regagner ses terres avec qu'une choses en tête voir Théo pour enfin en finir avec tout cela.
avatar
melissandre.lebed

Messages : 20
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 36
Localisation : bretagne sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

10-Origines

Message  melissandre.lebed le Dim 26 Sep - 1:59

Toute retourner de la veille sur ce que lui avais dit ou plutot sugerer son beau fils , Méli tourna et retourna toutes ces questions dans sa tete sans pouvoir y repondre.Elle decida de retourner voir comme convenue Théo pour etre fixer une bonne fois pour toute. Elle pris le bateau pour fata et arriva donc sur le quai de la cité, puis avancant dans les rue entendit au loin une voix.



[13:15] theoaphrodite Devin se redresse et tape du poing sur la table

[13:15] theoaphrodite Devin crie : mais que fond les taverniers non de dieu !

[13:15] Stephane Wurgle: et bien, et bien !

[13:15] melissandre Lebed entre dans l'auberge ayant entendue au loin la voix de Théo

[13:15] Stephane Wurgle: il y en a d'ailleur des taverniers ?

[13:15] theoaphrodite Devin siffle comme un serpent énervée

[13:16] theoaphrodite Devin: oui deux sirs

[13:16] melissandre Lebed: bonsoir

[13:16] theoaphrodite Devin: mais deux faienéant

[13:16] theoaphrodite Devin: ohhh bonsoir meli

[13:16] melissandre Lebed: sourit

[13:16] theoaphrodite Devin inspecte la demone

[13:16] Stephane Wurgle: cela fait 4 jours que je suis ici et n'est vue parsonne a par vous

[13:16] theoaphrodite Devin: vous m'avez l'air ..... * grimace*

[13:16] theoaphrodite Devin: hu....mai.... ne

[13:16] Stephane Wurgle se retourne, * heuu bonsoir madame

[13:17] theoaphrodite Devin replonge sous le comptoir

[13:17] theoaphrodite Devin trouve une bouteille d'hydromel

[13:17] theoaphrodite Devin: ça devrait faire l'affaire ça

[13:17] theoaphrodite Devin se redresse et la débouchonne

[13:18] melissandre Lebed: euu oui depuis la derniere fois que nous nous sommes vu, j'ai eu quelque changement en moi

[13:19] theoaphrodite Devin prend la bouteille fermement et boit au goulot vidant des 1/3 celle ci

[13:19] theoaphrodite Devin: pouahhhhhh c'est fade !

[13:19] melissandre Lebed: euuu ca va Théo?

[13:19] theoaphrodite Devin regarde meli

[13:19] theoaphrodite Devin: oui pourquoi ?

[13:20] melissandre Lebed: ohh euu non rien* regarde l'etat de la bouteille* tu avais grand soif dit moi

[13:20] Stephane Wurgle: n'y a t'il pas un autre rade ici ? c'est dingue ca qu'il n'y est plus d'absyte

[13:20] theoaphrodite Devin: bah c'est meilleur de vider de l'absynthe

[13:21] theoaphrodite Devin: mmmmm peut être mon beau fils qui a detruis les bouteilles

[13:22] theoaphrodite Devin: il dit que sa dulcinée est accro

[13:22] theoaphrodite Devin: alors meli quels sont ces changements ?

[13:23] melissandre Lebed: et bien 'jai perdu les moignon qui me dervai d'ailes et j'ai de nouvelle ailes plus fine qui sont pousser a la place

[13:23] melissandre Lebed: et puis aussi mes corne les bases on disparut

[13:23] melissandre Lebed: plus de cornes donc

[13:24] theoaphrodite Devin soupire

[13:24] melissandre Lebed: mais apprament mon compagnon ma dit qu'il aura du mal a me faire accpeter enfin* hausse les epaules*

[13:25] melissandre Lebed: de toute facon je suis c que je suis j'y peut rien mais bon la question qui me turlupine c'est comment je suis arriver sur ces terres en tant que demon si j'etait un ange

[13:25] melissandre Lebed: je comprend vraiment pas pourquoi

[13:26] theoaphrodite Devin soupire

[13:26] theoaphrodite Devin: qu'est ce que cela peut bien faire ?

[13:26] theoaphrodite Devin: soit fiere d'etre demone

[13:26] theoaphrodite Devin: c'est tout

[13:26] melissandre Lebed: je le suis mais la j'en suis plus vraiment une

[13:26] theoaphrodite Devin: nous sommes la race pure

[13:27] theoaphrodite Devin: parce que tu les a laissé faire

[13:27] melissandre Lebed: et puis pour rester demone il faudrai quand meme que je sache ce qui c'est passé la haut et qui ma fait redessandre!

[13:27] theoaphrodite Devin: tu t'extasie devant leur *grimace* Lu....mi...ere

[13:28] melissandre Lebed: non je sopsonne autre chose ne faite

[13:28] melissandre Lebed: pourquoi je suis devenue demone et pourquoi je suis pas attirer par le mal

[13:28] melissandre Lebed: ce sont deux choses completement contradictoire

[13:28] melissandre Lebed: quand penser vous monsieur?

[13:28] Stephane Wurgle: je trouve effectivement cela plutot etonnant

[13:29] theoaphrodite Devin: etrange ?

[13:29] melissandre Lebed: Théo s'il te plait aide moi a savoir ce qui c'est passé la haut

[13:29] theoaphrodite Devin: en quoi ?

[13:30] melissandre Lebed: comme ca je pourai etre fixer et puis je suis demone comme tu le dit si bien

[13:30] theoaphrodite Devin: connaissez vous l'histoire du créateur des enfer

[13:30] melissandre Lebed: alors si cela est une ruse de leur par

[13:30] melissandre Lebed: autant etre prevenue

[13:30] Stephane Wurgle: une demone qui n'est pas attirée par le mal effectiement je trouve cela etrange pas vous theo ?

[13:30] theoaphrodite Devin: avant de dire c'est étrange

[13:30] theoaphrodite Devin: sauf que !!!

[13:31] melissandre Lebed: que?

[13:31] theoaphrodite Devin: les demons descendent des anges

[13:31] Stephane Wurgle tend l'oreil

[13:31] melissandre Lebed: oui ca d'accord

[13:32] melissandre Lebed: mais je voudrai savoir pourquoi je suis dessandu de la haut si on ma foutu a la porte , si j'ai fait une betises enfin je sais pas mais j'ai besoin de savoir sinon je serai jamais une demone avec de tel doute

[13:32] theoaphrodite Devin: la preuve est que je suis une demone qui aime

[13:32] theoaphrodite Devin: normalement un demon est dépourvu d'amour

[13:33] Stephane Wurgle: comme quoi nul n'est parfait

[13:33] theoaphrodite Devin: bien qu'au final la haine et l'amour

[13:33] Stephane Wurgle sourit au deux demone

[13:33] theoaphrodite Devin: même émotion

[13:33] theoaphrodite Devin soupire

[13:34] theoaphrodite Devin: bon tu me demandes donc méli de recommencer une séance sans absynthe ?

[13:34] melissandre Lebed sourit : oui sans alcool nature a vife

[13:34] Stephane Wurgle: une séance

[13:34] theoaphrodite Devin soupire

[13:35] theoaphrodite Devin: l'alcool n'a aucun effet sur moi

[13:35] theoaphrodite Devin: mais j'apprecie son gout

[13:35] theoaphrodite Devin: surtout quand il est fort

[13:35] melissandre Lebed: ha oui c'est vrai domage parfois c'est interessant

[13:35] melissandre Lebed siflotte

[13:35] theoaphrodite Devin: ça me detend

[13:35] theoaphrodite Devin: je suis archimage sir stephane

[13:36] theoaphrodite Devin penche la tete

[13:36] theoaphrodite Devin: un peu comme squeletor

[13:36] melissandre Lebed: oui moi l'alcool ca me rend , euu comment dire* ce gratouille la tete ce demandant s'il elle doit le dire ou nono*

[13:36] theoaphrodite Devin: mais différemment

[13:36] Stephane Wurgle: oui je sais Theo, vous m'en avez parlé l'autre soir

[13:36] theoaphrodite Devin: il est nécromancien

[13:36] Stephane Wurgle explose de rire au nom de squeletor

[13:36] theoaphrodite Devin: je suis elementaliste

[13:37] theoaphrodite Devin: ma magie est plus noble

[13:37] theoaphrodite Devin: je ne cherche pas a sacrifier des vies pour rien

[13:37] theoaphrodite Devin: bien méli

[13:37] melissandre Lebed: oui

[13:37] Stephane Wurgle: et vous pouvez donc aider cette demone en quete de reponses ?

[13:38] theoaphrodite Devin: je te fais cette séance si tu m'amène une bonne bouteille d'absynthe en échange

[13:38] melissandre Lebed: d'accord

[13:38] theoaphrodite Devin: bien sur que je le peux !

[13:38] melissandre Lebed: je revient je sais ou en trouver

[13:39] melissandre Lebed par de l'auberge en courant chercher une bouteille ou deux


Prend le bateau en direction de providence , arrive sur le quai et ce dirige directement vers la taverne.

[13:43] Cortomalto Beaumont: coucou meli

[13:43] melissandre Lebed s'arrete net devant un tel changement: euu bonjour enfin bonsoir euuu excuser moi de vous derenger mais je cherche la taverne

[13:43] Enolla Merlin: Bonsoir Meli

[13:43] Cortomalto Beaumont: la taverne est en face de toi

[13:43] Cortomalto Beaumont: mais elle est pas finie

[13:43] Enolla Merlin: mais vous avez quoi avec la taverne ce soir ??

[13:43] melissandre Lebed: ohhh mais vais etes de fort constructeur

[13:44] melissandre Lebed: ha bon pourquoi?

[13:44] Cortomalto Beaumont: tout le monde nous demande ou est la taverne

[13:44] Enolla Merlin: oui kirabelle est venu et nous a demandé la taverne

[13:44] melissandre Lebed: moi on m'a demander une bouteille d'absynthe

[13:44] Cortomalto Beaumont: ah

[13:44] Enolla Merlin: personne n'y pose un sabot depuis 6 mois et ce soir bam !

[13:44] Cortomalto Beaumont: bah cherche si tu en trouve une a l interieur

[13:44] melissandre Lebed: alors comme je sais que ya bcp d'alcool a profusion ici

[13:45] Cortomalto Beaumont: t as qu a dire qu on piccole aussi!!

[13:45] Enolla Merlin rit

[13:45] Enolla Merlin: regarde si elles ne sont pas vide

[13:45] melissandre Lebed: sourit

[13:45] melissandre Lebed: je visite vous permeter

[13:45] Enolla Merlin: vas y

[13:45] melissandre Lebed entre dans la taverne et cherche directement ce qu'elle est venue chercher

[13:46] melissandre Lebed passe deriere le comptoire et fait comme chez elle

[13:46] Cortomalto Beaumont: a qui tu veux filer de absynthe?

[13:46] Enolla Merlin: elle veut encore faire une potion .....

[13:46] melissandre Lebed commence a fouiller les bouteilles et remarque au fond planquer eriere une caisse deux bouteille pleine de pousiere

[13:47] Enolla Merlin: ils ont des drôles de moeurs chez les astres avec leurs potions quand même

[13:47] melissandre Lebed les essauie un peux et vois grifoner sur le parchemin coler servant d'etiquete : absythe 20ans d'age, sourit et prend les deux bouteille et sort de la taverne

[13:47] melissandre Lebed: pardon vous disiez?

[13:48] Enolla Merlin regarde les deux bouteilles non rien rien...

[13:48] Cortomalto Beaumont: t as trouvé ton bonheur?

[13:49] melissandre Lebed un grand signe de la tete: oui oui merci je doit repartir

[13:49] melissandre Lebed: j'ai rendez vous pour ma séance

[13:49] Cortomalto Beaumont: bonne nuit alors

[13:49] melissandre Lebed: bonne soirée ùerci a vous

[13:49] Cortomalto Beaumont: merci

[13:49] Enolla Merlin: bah de rien ça fera 100 pieces

[13:49] melissandre Lebed: je payrai plus tard pas de poche sur moi

[13:49] Enolla Merlin rit

[13:49] melissandre Lebed: suis un peu devetue ce soir

[13:49] melissandre Lebed rit

[13:50] Enolla Merlin: la maison fait pas crédit

[13:50] Cortomalto Beaumont: c est sur qu avec le tissu que tu as sur toi y a pas de quoi faire des poches

[13:50] melissandre Lebed part le sourir en coin ce disant que d'ici la ils auronyt oublier

[13:50] Enolla Merlin regarde meli à moitié nue : bas garde tes 100 pièces pour du tissus hein

[13:50] melissandre Lebed: mercii eno



Cour a toute vitesse reprendre le bateau avant qu'il ne parte sans elle . Saute dedant de justesse : ouff j'ai failli le manquer
Repart a nouveau sur les terre de fata.


[13:57] melissandre Lebed arrive en courant avec ces deux bouteilles en mains esperant que sera conviendra a Théo

[13:58] melissandre Lebed rentre dasn la taverne et vient poser les deux bouteille sur le comptoire

[13:58] melissandre Lebed: voila

[13:58] theoaphrodite Devin: et il du se refugier là où les poursuivants ne pourraient aller

[13:58] melissandre Lebed: et du 20 ans d'age en plus

[13:58] theoaphrodite Devin: sous terre

[13:58] theoaphrodite Devin: ainsi naquit l'enfer

[13:59] Stephane Wurgle ecoute les paroles de theo

[13:59] theoaphrodite Devin: ainsi samael ou satan comme vous dites

[13:59] theoaphrodite Devin: devint roi de l'enfer

[13:59] theoaphrodite Devin: aux cotés de sa bien aimée

[13:59] theoaphrodite Devin: Lilith

[13:59] theoaphrodite Devin: merci meli

[14:00] Stephane Wurgle: mais lilith est mortel ?

[14:00] melissandre Lebed: de rien

[14:00] theoaphrodite Devin prend les bouteilles et les range dans sa besasse

[14:00] theoaphrodite Devin: non

[14:00] melissandre Lebed reprend son soufle etant encore un peux essouflé

[14:00] theoaphrodite Devin: elle a subit le rituel

[14:01] theoaphrodite Devin tape sur sa besasse

[14:01] theoaphrodite Devin: là mon beau fils ne la trouvera pas

[14:01] theoaphrodite Devin: bien sir stephane

[14:02] theoaphrodite Devin: avez vous déjà vu une regression ?

[14:02] Stephane Wurgle: pour etre honnete non

[14:03] theoaphrodite Devin: meli ça te dérange si cet homme nous accompagne ?

[14:03] melissandre Lebed: non pas du tout

[14:03] Stephane Wurgle: et bien je vous suis alors

[14:03] theoaphrodite Devin: soite allons donc a l'école alors

[14:04] Stephane Wurgle: si cela ne derenge en aucun cas

[14:04] Stephane Wurgle se leve et suis theo

[14:04] melissandre Lebed en fait de meme

[14:05] theoaphrodite Devin crie : c'est moi qui devrait trainer la patte !

[14:06] theoaphrodite Devin tape du pied sur le pentacle

[14:06] theoaphrodite Devin: soin !

[14:06] Stephane Wurgle penetre dans le batiment

[14:07] melissandre Lebed arrive en haut de la tour dans la piece de soins

[14:07] theoaphrodite Devin: bienvenue dans mon ecole

[14:08] theoaphrodite Devin invoque

[14:08] Stephane Wurgle se demande comment il a atterie dans cette piece

[14:08] theoaphrodite Devin (in Demonic): nilgh'ri nilgh'ri shogg kadishtu 'bthnk wgah'n shogg
[14:08] theoaphrodite Devin (in Demonic): que la table de la kundalini apparaisse

[14:09] theoaphrodite Devin sourit a meli

[14:09] melissandre Lebed s'instale directement sur le table aillant pris le plit

[14:09] theoaphrodite Devin vient se placer vers ses pieds

[14:10] theoaphrodite Devin se concentre

[14:10] theoaphrodite Devin recommence a invoquer

[14:10] melissandre Lebed ferme ses yaux ce concentrant fesant abstraction de ce qui l'entour n'ecoutant que la voix de Théo

[14:11] theoaphrodite Devin (in Demonic): vulgtm tharanak tharanak 'bthnk kadishtu kadishtu shogg 'bthnk fm'latgh kadishtu vulgtm fm'latgh fm'latgh tharanak nilgh'ri nilgh'ri 'bthnk
[14:11] theoaphrodite Devin (in Demonic): j'appelle a moi l'élément terre, qu'il vienne a moi a travers son chakra et manifeste son énergie

[14:11] Stephane Wurgle: s'accroupie et observe avec attention

[14:13] theoaphrodite Devin sent une énergie monter du sol a ses pieds, se diffusant le long de son echine et remontant aux épaules, descendant dans ses bras et ressortant par ses mains

[14:14] theoaphrodite Devin diffuse l'énergie sur meli

[14:14] theoaphrodite Devin l'enveloppe soigneusement de celle ci

[14:15] theoaphrodite Devin relache ses pieds et va se placer devant sa tete

[14:17] theoaphrodite Devin (in Demonic): wgah'n kadishtu wgah'n 'bthnk kadishtu tharanak 'bthnk 'bthnk zhro 'bthnk fm'latgh nilgh'ri 'bthnk wgah'n wgah'n shogg
[14:17] theoaphrodite Devin (in Demonic): par l'energie de l'univers, que le chakra du coronal s'ouvre a present et se diffuse ici

[14:18] melissandre Lebed respire profondement ce sentant completement detendu en en paix

[14:18] theoaphrodite Devin appuis sur le sommet du crane diffusant une chaleur contre celui ci et etire sa main peu a peu en arriere jusqu'a ce que l'énergie pousse le chakras et l'ouvre d'une maniere que s'ouvre une fleur de lotus

[14:19] theoaphrodite Devin l'énergie se diffuse alors

[14:19] theoaphrodite Devin: bien méli concentre toi

[14:19] theoaphrodite Devin: visualise l'escalier

[14:19] melissandre Lebed fait un signe de la tete

[14:19] melissandre Lebed: oui je le voix avec 9 marche

[14:19] melissandre Lebed: je descend?

[14:20] Stephane Wurgle ecoute et ne semble pas trop comprendre se qu'il se passe exactement

[14:21] theoaphrodite Devin: oui descend

[14:21] theoaphrodite Devin: tu y es ?

[14:21] melissandre Lebed commence a posé un pied puis un autre et descend petit a petit les marche une a une jusqu'a arrive en bas

[14:21] melissandre Lebed: oui

[14:22] melissandre Lebed: et meme tres lumineux

[14:22] theoaphrodite Devin: bien avance alors vers la lumière

[14:22] Stephane Wurgle se demande ce que peut bien voir Meli

[14:23] melissandre Lebed avance vers la lumiere et arrive vers un amas brumeux

[14:23] theoaphrodite Devin: bien vois tu ce qu'il y a derriere ?

[14:23] melissandre Lebed: oui c'est tres lumineux

[14:24] melissandre Lebed: tout est blanc

[14:24] melissandre Lebed: je dirai presque que ca fait mal au yeux* sourit*

[14:24] theoaphrodite Devin: entre dedans alors et ferme les yeux avant de les réouvrir une fois le brouillard passé

[14:25] melissandre Lebed fait un signe de la tete, et avance les yeux fermer dans le brouillard puis ressend l'atmosphere changer et rouvre les yeux

[14:25] theoaphrodite Devin: que vois tu ?

[14:26] melissandre Lebed je me vois entourrer de plein d'ange blanc a un cour je dirai c'est etrange une femme nous donne un cour de soin je crois

[14:27] theoaphrodite Devin: sais tu pourquoi es tu là ?

[14:28] melissandre Lebed: oui on m'enseigne a guerir tout les etres mais je suis diferente des autres, je sais plus de choses que certain comme si je possedai un don

[14:28] theoaphrodite Devin: es tu un ange toi aussi ?

[14:29] melissandre Lebed: oui mais diferent d'eux et je suis regarder par les autres

[14:31] theoaphrodite Devin: qu'as tu de différent ?

[14:31] melissandre Lebed: c'est etrange on me prend en apparter: un homme me parle, et je lui demande quelque chose de tres important et il ne veux pas

[14:32] theoaphrodite Devin: que lui demandes tu ?

[14:32] melissandre Lebed: je suis diferente car je ne pense pas comme les autres, j'ai des envies qu'il n'ont pas et je pose des question que personne n'ose poser ou ne se pose pas

[14:33] melissandre Lebed: je lui demande de* reste un moment sesn voix* oh mais alors c'est moi!

[14:33] Stephane Wurgle se demande si ce n'est pas le coté demoniaque de Meli qui les fait agir de la sorte

[14:33] theoaphrodite Devin: que lui demandes tu ?

[14:34] melissandre Lebed: c'est moii, c'est moi qui ai demander a l'age de descendre en bas car je voulai aider les etre adevenir meilleur , et que je trouvai que ce n'est pas d'en haut qu'on pourai agir

[14:35] melissandre Lebed: au debut il refuse et puis j'ai reussi a le conveincre mais il me dit que je serai oblier de m'incarner et que je perdrai la memoir

[14:35] melissandre Lebed: sauf si un élément angelique venai rencontrer ma route

[14:36] melissandre Lebed: hoo mon ange c'est lui qui ma fait retrouver la mémoire

[14:36] theoaphrodite Devin essaye de garder son calme

[14:36] theoaphrodite Devin serre les dents

[14:36] theoaphrodite Devin: as tu autre chose a decouvrir ?

[14:37] melissandre Lebed: oui une derniere personne la haut n'est au courant de ceci suaf cette ange et une femme donc je n'entand que le son de sa voix

[14:37] melissandre Lebed: personne est au courant ca a ete garder secret

[14:38] theoaphrodite Devin: qui sont ils pour toi ?

[14:38] theoaphrodite Devin: cet homme et cette femme ?

[14:39] melissandre Lebed: des superieur je dirai! mais pas de ma famille mais cette homme veux me proteger je le sens et il est la comme un père meme si ce n'en est pas un

[14:39] melissandre Lebed: et cette femme je ne sais pas

[14:39] melissandre Lebed: je me souvient que de sa voix

[14:40] theoaphrodite Devin: bien as tu autres chose a savoir en ce lieu

[14:40] melissandre Lebed: non

[14:40] theoaphrodite Devin souffre de plus en plus des énergies angeliques

[14:40] melissandre Lebed: j'ai vu ce que je devai voir maintenant je comprend

[14:41] theoaphrodite Devin place sa main sur le front de méli et lui envoit de l'énergie blanche

[14:41] Stephane Wurgle se demande vraiment ce qu'a pu voir Melissandre, espere seulement que cela repond a ces questions

[14:42] theoaphrodite Devin l'énergie disparait peu a peu et l'escalier se matérialise de nouveau face a meli

[14:43] melissandre Lebed vois l'escalier et remonte les marche jusqu'au en haut

[14:44] theoaphrodite Devin repousse l'énergie du chakra coronal vers le crane de meli et celui ci se referme doucement

[14:44] Stephane Wurgle se releve pour se degourdir un peu les jambes

[14:44] theoaphrodite Devin retourne vers ses pieds

[14:45] theoaphrodite Devin aspire l'énergie de la terre a l'interieur d'elle et la renvoit vers le sol

[14:46] theoaphrodite Devin sourit

[14:46] theoaphrodite Devin laisse doucement meli reprendre connaissance

[14:47] melissandre Lebed reprend concience doucement ce qu'elle vient de voir et du lieu ou elle ce trouve

[14:47] melissandre Lebed puis ouvre les yeux et ce releve doucement

[14:48] Stephane Wurgle regarde la jeune femme se relever

[14:48] melissandre Lebed ce leve de la table en clignant des yeux

[14:48] melissandre Lebed reste silencieuse sous le choc

[14:48] theoaphrodite Devin: bien et si on allait se boire de la bonne absynthe a la maison ?

[14:49] theoaphrodite Devin tapote sa besasse

[14:49] Stephane Wurgle: bah pas de refus

[14:49] melissandre Lebed fait un oui de la tete: j'en ai besoin la je crois

[14:49] Stephane Wurgle: Alors Melissandre, des reponse a vos questions ?

[14:49] theoaphrodite Devin: chouette moi aussi besoin

[14:50] Stephane Wurgle eclate de rire a la reponse de theo

[14:50] theoaphrodite Devin tapotte sur le pentacle

[14:50] melissandre Lebed: euu oui j'ai vu et la je suis sur le euu enfin bref

[14:50] theoaphrodite Devin: theorie !

[14:50] theoaphrodite Devin saute dessus

[14:51] melissandre Lebed suis Théo encore debousoler

[14:51] theoaphrodite Devin: vous allez voir

[14:51] theoaphrodite Devin: ce n'est plus le chateau

[14:51] theoaphrodite Devin: mais c'est cosy

[14:52] Stephane Wurgle se retrouve pas enchantement dans la premiere piece et ne comprend pas comment cela se fait

[14:52] theoaphrodite Devin: en même temps je ne veux pas vivre chez sonika

[14:52] theoaphrodite Devin: elle est dejà assez jalouse

[14:54] theoaphrodite Devin: c'est plus dur de gérer une femme qu'un mari

[14:54] theoaphrodite Devin soupire

[14:54] theoaphrodite Devin: au moins le mari est pas jaloux de mes amants

[14:54] theoaphrodite Devin: et ne cherche pas a les trucider

[14:55] theoaphrodite Devin: bon allez par ici

[14:56] theoaphrodite Devin pousse le portail

[14:56] Stephane Wurgle referme le portail

[14:57] melissandre Lebed entre dans la demeure de Théo

[14:57] theoaphrodite Devin sourit bienvenue chez moi

[14:57] melissandre Lebed: sourit

[14:58] theoaphrodite Devin: desolée pour toutes les bestioles

[14:59] theoaphrodite Devin: c'est mon reconfort

[14:59] theoaphrodite Devin sort les bouteilles

[14:59] melissandre Lebed: ohh moi je les adore

[14:59] theoaphrodite Devin: avec ça !

[14:59] Stephane Wurgle se baisse et caresse le chien

[14:59] theoaphrodite Devin les pose sur la table

[15:00] melissandre Lebed regarde les bouteilles avec insistance: haa oui ca par contre on en a besoin, et puis corto les avasi planquer sous le bar donc a mon avis il voulai ce les reserver

[15:00] theoaphrodite Devin: et voici angel mon faucon fétiche

[15:01] melissandre Lebed: angel quel drole de nom * sourit a Théo*

[15:01] theoaphrodite Devin: oui *rit*

[15:01] Stephane Wurgle le nom de l'oiseau le fait aussi sourir

[15:01] theoaphrodite Devin: c'est lui qui l'a choisi

[15:01] theoaphrodite Devin: il vient de mon jardin interieur

[15:02] theoaphrodite Devin: il n'est pas d'ici

[15:02] theoaphrodite Devin prend deux verre sur le plateau

[15:02] Stephane Wurgle: Heuuuuuu, je suis vraiment désolé Theo, mais je vais devoir vous laissez

[15:02] melissandre Lebed: ha!! d'accord* regarde les bouteilles: bon on ce les boit car franchement je suis toute retourner et j'ai vraiment besoin d'un remontant, assez d'emotion pour aujourd hui

[15:03] theoaphrodite Devin verse un peu d'absynthe dedans

[15:03] melissandre Lebed: bas t'en pis Théo t moi on va ce souler la tronche heins!

[15:03] theoaphrodite Devin attrape la bouteille et boit au goulot apres avoir tendu les deux verre

[15:04] melissandre Lebed prend le verre et le boit cul sec

[15:04] theoaphrodite Devin: ahhhhhh!!!! allez cul sec sir avant de partir

[15:04] Stephane Wurgle prend le verre

[15:04] Stephane Wurgle: Pour vous faire plaisir

[15:04] melissandre Lebed tend son verre vide a Théo

[15:05] theoaphrodite Devin rit et lui en ressert un

[15:05] melissandre Lebed: j'en veux bien encore s'il te plait

[15:05] melissandre Lebed: mercii

[15:05] theoaphrodite Devin: attention tu dois y etre sensible toi!

[15:05] theoaphrodite Devin tend son nouveau verre

[15:06] melissandre Lebed re vide son verre une nouvelle fois d'une traite, commencant a sentir l'alcool faire effet puis ce dit que de tout facon ca poura pas etre pire que ce qu'elle a vu ce soir

[15:06] theoaphrodite Devin sourit

[15:06] Stephane Wurgle porte le verre a ces levres puis le bois rapidement, sent la legere brulure de l'alcool envahir sont corp

[15:06] theoaphrodite Devin: et pointe le tableau

[15:07] theoaphrodite Devin: tu vois ce tableau

[15:07] Stephane Wurgle fait une legere grimace

[15:07] melissandre Lebed retend son verre timidement

[15:07] theoaphrodite Devin: c'est lilith

[15:07] Stephane Wurgle pose le verre et regard le tableau

[15:07] theoaphrodite Devin: la mère de tous les demons

[15:07] Stephane Wurgle: hum l'ex humaine

[15:08] theoaphrodite Devin: oui si on peut dire

[15:08] theoaphrodite Devin: de même que je suis une ex humaine aussi

[15:09] melissandre Lebed tourne sa tete fesant pas trop attention, puis attrape la bouteille et ce sert carement et continue de boire puis sort naturement: bas te tout facon ca c'est pas ma mere heins aprceque la mienne elle est euu pfff je sais meme plus qui est quoi* hausse les epaules en buvant directement au goulo de la bouteille*

[15:10] theoaphrodite Devin: j'ai choisi de devenir demone

[15:10] Stephane Wurgle se tourne vers Meli puis theo, je suis vraiment désolé, mais je dois prendre congé. Je vous remercie Theo pour m'avoir permis d'assister a votre sceance et j'espere pour vous Melissandre que cela vas vous aider

[15:10] theoaphrodite Devin: bonne soirée sir

[15:11] Stephane Wurgle apres un signe de la tete se tourne puis ouvre la porte

[15:11] theoaphrodite Devin: au moins vous aurez vu la difference entre squeletor et moi

[15:11] melissandre Lebed: au revoir monsieur

[15:11] melissandre Lebed: et pi au plaisir heins on sais pas ou* commence a dire vraiment n'importe quoi*

[15:11] Stephane Wurgle: Je n'ai jamais vue squeletor a l'oeuvre Theo

[15:11] theoaphrodite Devin: haaaa

[15:11] theoaphrodite Devin: bah vous avez eu de la chance

[15:11] theoaphrodite Devin: moi si

[15:12] theoaphrodite Devin: et c'est pas joli joli

[15:12] theoaphrodite Devin rit

[15:12] Stephane Wurgle sourit

[15:12] theoaphrodite Devin se jette sur son sofa

[15:12] melissandre Lebed ce jette sur la deuxieme bouteille

[15:12] theoaphrodite Devin avale une autre gorgée d'absinthe au goulot

[15:12] theoaphrodite Devin: mmmm

[15:13] melissandre Lebed ouvre le bouchon avec ses dents: t'en veux?

[15:13] melissandre Lebed: ha bas non ta deja

[15:13] theoaphrodite Devin: ouaih mais presque vide

[15:13] theoaphrodite Devin: mais bon je pense tu vas devoir dormir a la maison

[15:13] melissandre Lebed sifle la bouteille tranquilement et sens ses jambes ne plus vouloir la soulever: ou bas faut que je m'assois moi

[15:13] theoaphrodite Devin rit et tire une corde

[15:14] theoaphrodite Devin: meme en si petit espace

[15:14] melissandre Lebed s'ecroule a moitier sur un coussin le nez dans un livre

[15:14] theoaphrodite Devin: j'ai de quoi loger des amis

[15:15] melissandre Lebed: haa bas oui je crois que je vais faire un tit somme la parce que * pose la bouteille au pied de Théo puis pose sa tete qui lui tourne de plus en plus*

[15:15] melissandre Lebed: ca tourne

[15:15] theoaphrodite Devin rit

[15:16] theoaphrodite Devin: oui il parrait

[15:16] theoaphrodite Devin: quand j'étais humaine j'étais trop jeune pour boire

[15:16] melissandre Lebed: je juste 5 min apres ca ira mieux

[15:16] theoaphrodite Devin: et dès que je fus demone j'ai été elue par arkania

[15:16] melissandre Lebed sens sa tete tourner tourner...

[15:17] theoaphrodite Devin: pour devenir deesse

[15:17] theoaphrodite Devin: l'accool n'a aucun effet sur moi

[15:17] melissandre Lebed: oh déesse c'est bien ca

[15:17] melissandre Lebed: ca rapporte?

[15:18] melissandre Lebed entend la voix de Théo comme un flou et s'eloigner doucement puis ce sens de plus en plus lourde fini par s'endormir profondement

[15:23] theoaphrodite Devin: oui des ennuis que ça rapporte * la voyant s'endormir*

[15:24] theoaphrodite Devin sourit mi amusée mi déçue de ne pas pouvoir oublier comme tous ces gens

[15:24] melissandre Lebed ronfle doucement en serrant le coussin contre elle

[15:25] theoaphrodite Devin si seulement elle pouvait oublier son manque de celui qui la torture, rien qu'une seconde, une seconde de repis, mais non elle doit vivre avec ça

[15:25] theoaphrodite Devin se redresse et va s'installer dans sa chambre seule comme toujours



Durant la nuit, Méli retrassa toute sa vie depuis le commencement.
Au reveil elle eu une forte migraine et hesita a faire part de la fin de sa soirée a qui que ce sois et rentra chez elle ce fesant assez discrete ne preferant rencontrer personne.


Dernière édition par melissandre.lebed le Dim 3 Oct - 18:03, édité 1 fois
avatar
melissandre.lebed

Messages : 20
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 36
Localisation : bretagne sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

11-RENAISSANCE (suite et fin rp respec)

Message  melissandre.lebed le Dim 26 Sep - 2:02

Quelques jours plus tard apres mur réfléxion Méli decida d'aller seul voir les anges. Bien evidament, ne sachant pas du tout ou et comment y aller elle voulu demander a quelques anges qu'elle connaissai .Reflechie par qui commencer et alla voir unange et que elle devrai surement savoir comment ce rendre la haut.Elle parti donc retrouver unange qui ce défoulai sur max et grand pas a l'arene.



[04:38] melissandre Lebed: bonjour unange

[04:39] Unangepasse33 Carver lance un petit coup d'oeil à Meli "mouais bonjour"

[04:39] melissandre Lebed: tu m'a l'air d'être en forme dit moi* sourit malisieusement voyant le poilu a terre*

[04:40] Unangepasse33 Carver gronde sourdement dans ta direction "heeey, le poilu là c'est mon compagnon hein !"

[04:40] melissandre Lebed: oui oui je sais

[04:40] melissandre Lebed: dit moi je voulai juste te demander un truc en faite

[04:40] melissandre Lebed: voila je cherche la route pour aller la haut

[04:40] Thylis Ethaniel s'accroupit reprenant doucement conscience, s'ebrouant un peu

[04:40] Unangepasse33 Carver soupire d'agacement "quoi encore, vous pouvez pas me laisser en paix aujourd'hui ?"

[04:40] Max Lorenz revient à lui * s'adresse furieux à Melissandre : de quoi tu t'occupes, tu ne comprends rien comme d'habitude !!! *

[04:40] melissandre Lebed: tu aurai pas une carte ou quelque chose qui m'indiquerai lke chemin

[04:41] Unangepasse33 Carver hausse les épaules et lui répond d'un ton narquois "bah prends les escaliers!"

[04:41] Max Lorenz: tout ça pour avoir des informations, c'est proprement lamentable

[04:41] melissandre Lebed trouve unange quelque peu desagreable aujourd hui mais ne dira rien

[04:41] melissandre Lebed: oui je veux aller voir les ange

[04:41] Thylis Ethaniel la trouver carrement a chier, et le dira.. mais pas maintenant

[04:41] melissandre Lebed: et comme je sais pas ou c'est bas je demande

[04:41] Max Lorenz: vas-y alors, ne t'occupes pas de ce qui te dépasse

[04:41] Unangepasse33 Carver lui lance sur un ton mauvais "tu comptes y aller dans cette tenue ?"

[04:42] melissandre Lebed: bas quoi* regarde sa tenue en arquant un sourcil

[04:42] melissandre Lebed: qu'est ce qui va pas?

[04:42] Max Lorenz: s'il n'y avaot que la tenue * reste furieux contre Melissandre *

[04:42] Unangepasse33 Carver lève les yeux au ciel, soupirant longuement puis répond "c'pô une tenue pour aller frapper à la porte des anges ça !"

[04:43] Max Lorenz: tiens.... au moins là dessus nous sommes d'accord

[04:43] Max Lorenz: sans parler du reste, bien entendu...

[04:43] melissandre Lebed: bas quoi? y'a une tenue reglementaire? on ma pas prevenue

[04:43] Dreybie Crazyboi: bonjour à vous ..

[04:43] Unangepasse33 Carver siffle "mouais et ça veut aller dire bonjour aux anges, ça s'y intéresse même pas !"

[04:44] Max Lorenz: jamais au courant de fiche un air agacérien * af

[04:44] Unangepasse33 Carver décide de la mener en bateau et prend un air angélique malgré ce qu'elle prépare "je vais te dire comment y aller"

[04:44] Max Lorenz: Bonjour Dreybie

[04:44] Dreybie Crazyboi fronce les sourcils entendant les mots de l'ange

[04:44] Thylis Ethaniel: B'jour la cochonne

[04:45] melissandre Lebed: bonjour drey

[04:45] Max Lorenz: donc disais-je.... * regarde Melissandre toujours aussi agacé * jamais au courant de rien toi

[04:45] melissandre Lebed: oui je t'ecoute

[04:45] Dreybie Crazyboi les arque finalement, piuis regarde Max étonnée "mais que ce passe t -il ici ??"

[04:45] Max Lorenz: il se passe que Unange et toujours sous l'emprise de ce foutu talisman

[04:46] Max Lorenz: et que Melissandre est plus occupée à obtenir des informations qu'à essayer de l'aider

[04:46] melissandre Lebed: talissement? heins pas été prévenue de cela moi

[04:46] Max Lorenz tape du pied l'air en colère

[04:46] Unangepasse33 Carver conserve son sourire légendaire, difficilement certes mais tout de même. Elle prend sa voix la plus douceureuse et poursuit "Bien, tu dois te rendre au sommet du mont le plus haut, il se nomme le mont du caribou. Tu y trouveras l'auberge nommée "Au lion d'or" Entre et trouve le passage secret qui te feras grimper au 7ème ciel!

[04:46] melissandre Lebed: ohh max du calme hiens!

[04:47] Dreybie Crazyboi continue à le fixer "et toi tu l'agresses verbalement ?" à peine réveillée, parle sans réfléchir les idées peu claires

[04:47] Max Lorenz: c'est bien ce que je dis...

[04:47] Max Lorenz: du calme moi ? voyons....

[04:47] Max Lorenz: c'est moi qui tape sans savoir de quoi il s'agit peut-être ?

[04:48] melissandre Lebed: heuu t'es sur unange* ne voulant pas la froisser

[04:48] Max Lorenz: j'agis selon les circonstances Dreybie * affiche toujours un air aussi agacé *

[04:48] Thylis Ethaniel: Max avoir choisi prendre une dinde pour femelle... avoir avantage : gros cul amortisseur.. et inconveniant : toute tite tete... pas s'en plaindre maintenant

[04:48] Unangepasse33 Carver esquisse un petit sourire en coin, mais reste persuasive dans son regard "AAAbsolument !"

[04:48] Max Lorenz: c'est de ta femme que tu parles, je suppose

[04:49] melissandre Lebed: d'accord , merci unange je vais de ce pas cherche le mont truc et le lion machin

[04:49] melissandre Lebed: a plus tard

[04:49] Thylis Ethaniel: Nay la mienne plus etre comme ampoule, grosse tete et ti cul

[04:49] melissandre Lebed: et embeter pas unange heins

[04:49] Max Lorenz: parce que si on parle d'une dinde.... * jette un regard noir sur Melisandre *

[04:49] Unangepasse33 Carver laisse apparaitre un sourire machiavélique au moment où elle s'éloigne

[04:49] melissandre Lebed te tire la langue a max et part toute contente a la recherche du mont truc



Pas vraiment satisfaite de la réponse de unange et apres quelque moment de réflexion pour essayer de decripter ce que voulai dire unange, Méli decida d'aller voir d'autre ange qui pourai l'aider a trouver son chemin , et parti donc sur la route faire le tour voir si y'en aurai pas un qui trainerai par ci par la. Apres quelques heure de marche elle fini par prendre le bateau.




[05:11] melissandre Lebed arrive apres une longue marche et un long voyage en bateau sur les terre de burton, puis ce disant que pencul devrai etre au courant lui de ou trouver l'entrée du ciel crapahute jusqu'a chez lui

[05:11] melissandre Lebed arrive en bas de la porte et frappe: toc toc , ya quelqun?

[05:12] pencul MacMoragh leve une paupiere sortant de sa troisieme sieste du jour puis marmonne un "entrez " aussi vaseux que lui meme

[05:13] melissandre Lebed monte les marches quatre a quatre et entre dans le jardin ou pencul est tranquillement alongé a roupiller

[05:14] pencul MacMoragh se leve puis s'etire en baillant posant les yeux sur meli * hooooo la reine mére * sourit * en colére ? que je me marre ?

[05:15] melissandre Lebed: bonjour pencul* lui fesant un grand sourire* non pas du tout je cherche mon chemin alors je suis venue te voir

[05:16] melissandre Lebed regarde pencul et son état et ce demande si elle aurai pas du aller voir quelqun d'autre

[05:18] pencul MacMoragh: ton chemin?* surprit sourit en coin * mais c'est une excellente sugestion ça alors ou veux tu te rendre que je t'aide bien bien !

[05:19] melissandre Lebed sourit ravis de voir que son beau fils a l'air si entousiaste de l'aider: alors voila je voudrai aller la haut* montre le ciel de son index* je voudrai aller voir les anges et m'entretenir avec eux en faite exactement

[05:20] pencul MacMoragh se retiens de rire puis se redressant prend un air grave * mmmm les anges ..... oui c'est possible meme le vieux ....* sourit pensant deja au conseil qu'il va lui reveler

[05:21] melissandre Lebed: oui?* attent la fin de sa reponse

[05:21] pencul MacMoragh: tu veux les voir hein c'est tout ?

[05:21] melissandre Lebed: bas je veux aller la haut pour les voir et puis aller leurs parler aussi

[05:22] pencul MacMoragh aquiesce de la tete * bien je vais te donner une solution mais prend des notes c'est trés complexe en fait y as une queue rien que pour le pesée des ames je te raconte pas alors aller plus vite il te faut un backstage v i p

[05:23] melissandre Lebed arc un sourcil l'air surprise: ha bon?

[05:24] pencul MacMoragh: oui un truc qui te permet de griller la politesse a tout le monde

[05:24] melissandre Lebed: tres bien je note* sort un parchemin de son petit sac et prend une plume et reste en alene en attendant la reponse

[05:24] pencul MacMoragh: bon prend des notes deja pour la demande de circulaire 56d78

[05:25] melissandre Lebed note attentivement le numero

[05:26] pencul MacMoragh: bien la tu doit choisir deja ou tu va placer tes plumes de validation benefique

[05:28] pencul MacMoragh: grosso modo pour avoir une plume tu doit faire dix bonne action au bout de cent plume tu a le droit de remplir le formulaire ensuite cent plume de plus pour le passeur plus cent encore pour le receveur et la tu as des chances d'etre sur la liste des demandeurs de visa rapidos c'est la premiere etape

[05:29] melissandre Lebed note en ce demandant comment elle va faire pour avoir tout ca et echape un leger soupire

[05:30] pencul MacMoragh: deuxieme etape t'es avisé de pouvoir pretendre a un rendez vus oficiel il te faut l'eqivalent de pas moins de milles plumes rien que pour tout les bakchiche a leur verser a chaque etape , il s edopent tous a la blanche facile sont tous blancs et ça coute un max, aprés la tu reçoit un pass vip pour peut etre avoir un rendez vous un jour incertain de presque realisable

[05:31] pencul MacMoragh: et bien sur deux cent plume de plus pour que je te donne le troisieme et dernier truc pour enfin etre devand le vieux

[05:31] pencul MacMoragh se marre

[05:33] pencul MacMoragh: mais toutefois y as plus rapide* toise meli l'oeil petillant de malice

[05:33] melissandre Lebed ce gratte la tete ce disant que c'est un truc de fou pour monter la haut et qu'elle penssai pas que c'etait si dur que ca, puis continue de noter consiencesement

[05:33] melissandre Lebed: ha bon??

[05:33] pencul MacMoragh: oui un truc instantané

[05:33] melissandre Lebed: haa vraiment?

[05:35] pencul MacMoragh sourit de plus belle * facile en fait tu fait un angicide t'en chope un bien pure que tu piege avec brio et pernition la tu le perverti et le fait se sacrifier lui meme .... enprincipe avec le nombre d'heresie commis il devrait meme se deplacer en personne l'ancien ça fait longtemps que personne a osé

[05:36] pencul MacMoragh: ben quoi vrai que ça marche me regarde pas de travers pffff * soupire

[05:36] melissandre Lebed reste bouche bé

[05:36] melissandre Lebed: euuuu mais tu est vraiment sur de toi la?

[05:36] melissandre Lebed: non parceque la c'est quand meme pas tres bien de faire ca , non?

[05:38] pencul MacMoragh penche la tete admiratif de la candeur de sa belle mere * mais non tu lui dirat que c'etait urgent et que de la ou t'appelé ton aura passait pas alors t'as amplifié le systeme en sacrifiant un ange mais pour la bonne cause ...tu lui fait un large sourire enmeme temps aussi il aime bien ....* se tait de poursuivre en ajoutant "qu'on se foute de sa gueule jusqu'au bout "

[05:41] melissandre Lebed reste stoîke ne sachant pas vraiment si elle doit tout ecrire ce que pencul lui raconte: euuu bas ecoute je vais méditer la dessus alros et puis vais aller faire ca car c'est du boulot ,* ce gratouille la tete azlucinant en relisant * euu mais t'es bien sur de tout ca? non par ce que je voudrai pas faire d'erreur des le debut ca serai dommage

[05:43] pencul MacMoragh: sinon si c'est urgent je te tu comme t'es pure il va venir m'en passer une et j'en proofite pour eveiller sa curiosité ????

[05:44] pencul MacMoragh: c'est un colis qu'il faut lui donner ou tu veux vraiment lui parler?

[05:47] melissandre Lebed: non je veux parler a un ange que j'ai vu dans mes visions je sais pas comment il s'apel mais je trouverai bien , merci de tout ces renseignements mais je vais me mettre en route a present je crois que avec tous ca c'est pas aujourd hui que j'irai la haut donc plus vite je partirai plus vite j'arriverai a mon but* commence deja a s'avancer vers la porte*

[05:49] pencul MacMoragh soupire puis affairé a retourner a sa siste aquiesce a meli * bien! comme tu voudras mais si besoin je t'aide hein ce serait bien le diable de pas trouver un frele petit ange tout pure a eviscerer

[05:50] pencul MacMoragh: au plaisir eine mere je dirait ta venue a ton insoumise de fille

[05:51] melissandre Lebed: euu oui mais non heins j'aime pas trop ces maniere moi tu me connait, oui fait lui des bisous de ma part, et merci encore pour ton aide je file a plus tard* entrouvre la porte et s'eloigne*

[05:52] pencul MacMoragh la regarde s'eloigner maugreant de ne pas avoir eu malice plus posée a lui faire avaler

[05:54] melissandre Lebed redescent les marche et part reprendre le bateau ou elle relira tranquilement toutes ses notes calmement


Tout au long du voyage méli reli plusieur fois ses notes et ce dit que finalement elle ne les utiliserai pas car tout ceci etait vraiment trop compliquer et surtout tres farfelu. Une fois arrivé au port elle repris sa route.
Apres plusieur heure de marche elle tomba sur un drole d'ange. S'approchant avec méfiance , elle commenca a faire le tour de l'individu puis decida d'aller l'aborder.



[07:15] melissandre Lebed en appercois un deuxieme et sourit: bonjour

[07:15] Sanzo Ansar: b'jour

[07:15] melissandre Lebed: excuser de vous dérenger je cherche ma route vous pouriez peut etre m'aider?

[07:15] eva Weigler: ca depend

[07:15] Sanzo Ansar: bah a part une plaine j'ai pas vu de route moi dans le coin

[07:16] melissandre Lebed regarde les deux individus de haut en bas ce demandant si c'est bien des anges

[07:16] eva Weigler: c'est assez paumé ici

[07:16] eva Weigler: on est en train de diriger les travaux de notre nouvelle clinique

[07:16] melissandre Lebed regarde autour d'elle en ce grattant la tete* euu oui mais en faite c'est pas cette route la que je cherche a vrai dire mais plutot comme me rendre la haut

[07:16] Sanzo Ansar: Elle veux aller ou la madame

[07:17] melissandre Lebed: je veux aller voir les nages la haut

[07:17] melissandre Lebed: j'ai des question a leur poser

[07:17] eva Weigler arc un sourcil :"vous vouler mourir?" toujours pragmatique

[07:17] melissandre Lebed: euu non non je veux parler a un ange que j'ai vu dans mes vision mais je connai pas le chemin pour aller la haut

[07:17] Sanzo Ansar: Moi serai toi j'irai pas, c'est un nid a monstre en haut

[07:18] eva Weigler: nous sommes des anges mais nous ne pouvons pas taider..... *se garde de dire qui elle sert*

[07:18] melissandre Lebed: haa bon? bas pourtant faut bien que je leur parle sinon comment serai je si je suis vraiment un ange moi* fait une legere moue*

[07:18] Sanzo Ansar: N'empeche, les anges des vision c'est vraiment des pervers, il s'incruste et te regarde dormir

[07:19] melissandre Lebed: vous etes des drole d'ange dites moi!d'habitude on dit que les ange sont gentil

[07:19] melissandre Lebed: enfin je dit juste ce qu'on raconte moi

[07:19] eva Weigler: mais nous le somme.....*pense sans le dire:"puisque tu es encore en vie.."

[07:19] Sanzo Ansar: Moué, bah crois moi bien que la pire pourriture est en haut

[07:19] melissandre Lebed arc un sourcil sur ce que vient de dire l'homme: ah?

[07:20] eva Weigler: oui il ne faut pas croire que la haut c'est le must

[07:20] eva Weigler: en fait moi je ne suis pas née en haut

[07:20] Sanzo Ansar: Nan, si tu veux t'amuser monte pas mais descend voir lulu

[07:20] eva Weigler: il n'y a pas que "la haut" qu'on peut créer des anges

[07:20] melissandre Lebed regarde autour d'elle cherchant si y aurai pas d'autres anges pour l'aider

[07:20] eva Weigler: en fait il y a en haut, en bas et partout

[07:21] Sanzo Ansar: Moi j'en viens de la haut, et crois moi suis pas pres d'y retourner, etre un mouton ça m'interesse pas

[07:21] melissandre Lebed: mais si on ne va pas la haut faut aller ou alors?* commence a s'en mélé les pensé* euuu c'est ou?

[07:21] eva Weigler: en haut c les cucu la parline, en bas c'est les démons puantset leurs cornes

[07:21] eva Weigler: apres tu as....

[07:21] eva Weigler: les anges noirs

[07:21] Sanzo Ansar: Ué mais en bas y'a mon pote lulu, il est sympa lui comme ange

[07:21] eva Weigler: ils servent la mort

[07:22] eva Weigler: et la mort est partout

[07:22] eva Weigler: a chaque instants

[07:22] melissandre Lebed: je suis * se dit que si elle leur dit qu'elle ai demone ils vont pas la croire* euuu bas je sais pas trop donc je voulai me renseigner mais bon c'est pas grave heins voudrai pas vous derenger d'avantage moi

[07:22] eva Weigler: comme l autre en haut

[07:23] eva Weigler: tu sais ne vas pas en haut ils risquent de t embrouiller encore plus

[07:23] Sanzo Ansar: bah, s'pas grave, mais en haut c'est l'ennui mortel, plus mort t'as pas, t'as meme pas le droit de faire du bruit

[07:23] melissandre Lebed: ah bon?mais je doit aller ou ?* ne comprend plus rien *

[07:23] eva Weigler: ecoute des que notre clinique est installée on pourra te faire des tests

[07:23] Sanzo Ansar: Bah en bas, va voir lucifer il va t'expliquer

[07:24] eva Weigler: sinon on peut t aider pour changer de race

[07:24] eva Weigler: si tu le desire

[07:24] eva Weigler: c'est un peu couteu

[07:24] eva Weigler: mais ca peut toujours s arranger

[07:24] Sanzo Ansar: Ué, des implant de griffe de neko

[07:24] Sanzo Ansar: ça t'interesse pas?

[07:25] Sanzo Ansar: Sinon on fais un prix sur les ailes de piaf

[07:25] melissandre Lebed ecarquille les yeux: euu mais je veux pas changer enfin je veux juste savoir ce que je suis et puis j'ai pas d'argent moi , je suis focher

[07:25] eva Weigler: on peu toujours troquer

[07:25] eva Weigler souri

[07:25] eva Weigler: nous proposons des facilités de paiement

[07:25] Sanzo Ansar: Moué enfin, y'a pas beaucoup de tissu pour troquer, va falloir lui prendre un bras

[07:25] eva Weigler: non quelques ovules feront l affaire

[07:26] eva Weigler: si c est pour des examens pour savoir ce qu'elle est, un suffira emplement

[07:26] eva Weigler sort son agenda electronique et l'ouvre

[07:26] melissandre Lebed reflechie rapidement puis commence a reculer mine de rien : euu bas ecoutez je vous remercie vraiment pour tous mais je doit y aller moi beaucoup de route a faire

[07:26] eva Weigler regarde la jeune femme: je vous met un rendez vous? *elle sourit aimablement*

[07:27] Sanzo Ansar: On fais des prix de groupe sinon

[07:27] melissandre Lebed: et puis j'ai deja abuser de votre temp donc je vais aller mercii encore

[07:27] eva Weigler: vous etes sure?

[07:27] eva Weigler: n'ésitez pas

[07:27] melissandre Lebed ce dit qu'elle devrai prendre ses jambes a son coup et courir tres vite

[07:27] Sanzo Ansar s'avance sourire vendeur: On fait de tout plastique, reparatrice

[07:27] melissandre Lebed: euuu oui oui merciii encore et bonne journée*

[07:27] melissandre Lebed: non non ca ira

[07:28] melissandre Lebed part tres loin en courant



Arrive toute essouflée pret de ses terres et ce dit qu'elle la échapé belle.
S'assoit 5min pour ce reposé apres toutes les émotion de cette journée et fait un petit bilan et en réfléchissant bien elle pris la désision d'arréter les fraie et de rentrer chez elle.
Revenant bredouille de ces multiples recherches elle rentra a la maison un peu desespéré. En arrivant chez elle , son ange etait la tranquillement assis a bouquiner.




[09:44] melissandre Lebed arrive vers son ange avec une mine de deterer

[09:44] lejoke Renfold leve le regard, sourit à sa belle puis reste interdi une seconde

[09:45] lejoke Renfold: oh ! que t'arrive t'il?

[09:45] lejoke Renfold: assied toi pres de moi

[09:46] melissandre Lebed fesant une moue insister: bas euuu je trouve pas c'est ou la haut* j'ai vu unange, pencul et puis un autre ange mais je trouve pas le chemin pour aller la haut

[09:46] melissandre Lebed s'assoit pres de son ange posant sa tete sur son épaule

[09:46] lejoke Renfold: le la haut comme tu dis, c'est ici et partout

[09:47] lejoke Renfold: le la haut, c'est pour nous les anges

[09:47] melissandre Lebed: bas oui mais je suis aussi un ange moi non?

[09:47] lejoke Renfold: rare sont les non ange à s'y rendre

[09:48] lejoke Renfold: pourquoi veux tu tant t'y rendre ?

[09:50] melissandre Lebed: bas je veux aller voir l'homme qui ma aider a descendre en bas et puis lui demander si je suis vraiment un ange ou pas car avec tout ce que j'ai vu et en y reflechissant bien, pour moi je suis un ange

[09:51] lejoke Renfold sourit

[09:51] lejoke Renfold: tu vas probablement m'en vouloir apres avoir entendu ce que je vais te dire

[09:52] melissandre Lebed releve legerement sa tete les yeux grand ouvert: heins?

[09:53] lejoke Renfold: je suis au courant de tout etant moi même de la confrerie à plume de l'aureole

[09:54] melissandre Lebed reste bouche bé et plisse les yeux essayant de comprendre ce que son ange raconte: comment ca plume truc machin auréole , c'est quoi ca?

[09:56] lejoke Renfold: je tentait de detendre par un brin d'humour, une façon à moi de parler de nous les anges

[09:57] melissandre Lebed ce dit qu'elle va devoir avoir des cours particulier sur tout ce qui concerne les anges

[09:57] melissandre Lebed: haaaa!

[09:58] melissandre Lebed: donc tu n'est pas au courant alors?

[09:58] lejoke Renfold prend un air grave et plonge son regard dans celui de melissandre

[09:58] lejoke Renfold: "je sais tout!"

[09:58] melissandre Lebed ce sens toute deconfite d'un coup: hannnn! tout??

[09:59] lejoke Renfold: oui tout tout

[09:59] melissandre Lebed: tout tout quoi?

[10:00] lejoke Renfold: ce que tu es , d'ou tu viens et pourquoi nos chemins ce sont croisé, un jour sur une jolie ile, pour quoi je suis là avec toi , en ce moment à te parler

[10:01] melissandre Lebed reste fixer son ange sans savoir que dire: euu, ah?* sens limite une larme lui venir au coin de l'oeil*

[10:01] lejoke Renfold: je te rassure , au moment ou je t'ai rencontrer j'ignorai tous des dessein de nos pairs

[10:02] lejoke Renfold: je n'etais d'ailleur qu'un simple humain apeuré si tu te rappelle

[10:02] melissandre Lebed ne sais que dire, ne comprennant plus rien du coup, ce sens perdu encore plus qu'elle ne l'etait

[10:04] lejoke Renfold: ton angélisme est de nouveau entierment en toi

[10:04] lejoke Renfold: tu es ce que tu a toujours été

[10:04] melissandre Lebed: mais euuu* bafouillant* je comprend plus rien, explique moi je me sens perdu

[10:04] melissandre Lebed ecoute attentivement: ha bon?

[10:05] lejoke Renfold sourit, un etincelle dans le regard "oui"

[10:05] lejoke Renfold prend les mains de sa belle son aureoles scintillant de plus en plus intensément

[10:06] lejoke Renfold respire un grand coup

[10:06] melissandre Lebed sens son coeur battre la chamade

[10:06] melissandre Lebed ce demande ce qu'il va lui demander

[10:07] melissandre Lebed et d'une petite voix: ui?

[10:08] lejoke Renfold: le conseil celeste seraphim m'a mandater pour une mission

[10:08] melissandre Lebed: ha bon?

[10:08] lejoke Renfold: celle de t'accueillir en leur non

[10:09] melissandre Lebed: oh* reste sans voix*

[10:09] melissandre Lebed sens l'emotion lui gagner et retient ses lames

[10:10] lejoke Renfold ferme les yeux, son aureole devennant ultralulineuse, sa clarté s'imposant au autres lueur, un halo eclatant enveloppe lentement les deux anges

[10:11] melissandre Lebed sens de l'energie benefique les entouré et ce sens d'un coup toute legere et sereine

[10:11] lejoke Renfold prend la main droite de meli et la depose sur son coeur, pui lentement leve son propre bras droit et le depose sur le coeur de meli

[10:11] lejoke Renfold bref instant il ne sont qu'energie

[10:13] lejoke Renfold murmure à melissandre "l'angélisme à ses devoir pendant un bref instant qui va te sembler desagréables tu va ressentir les pensées de milliers d'âmes

[10:14] melissandre Lebed ce laisse faire en l'ecoutant et lui fait confiance, puis ferme ses yeux commencant a resentir plein de sensation venir en elle l'iradier de toutes ses intentions

[10:15] lejoke Renfold: nous y sommes, c'est la voie du non retour ou tu accepte ou tu renonce

[10:15] lejoke Renfold: je ne t'en voudrai aucunement

[10:16] lejoke Renfold retiens meli dont les jambes ne semblent ne plus la porter

[10:17] lejoke Renfold prend meli sans ses bras et la serre tres fort contre lui

[10:17] lejoke Renfold lentement la l'intensité lumineuse decroit

[10:17] melissandre Lebed puis d'un coup ce laisse aller et ne resemtant plus son corp a cause de cette tel intensité qui vient a elle , puis decide de s'abandonner

[10:20] lejoke Renfold se laisse glisser au sol en maintantant son ange contre lui

[10:20] lejoke Renfold regarde autour de de lui la nature qui s'est eu un instant reprendre timidement vie

[10:23] melissandre Lebed puis s'agrippe a son ange essayant de ce maintenir contre lui , luttant comme elle peux trop fort sont les émotions qui la parcour a présent, puis dans un crie ce laisse allé au larmes et fond completement contre son ange épuisé

[10:23] lejoke Renfold tout sourir admire le halo scintillant qui flotte au dessus de la tête de sa belle evanouie

[10:23] lejoke Renfold murmure "bienvenu chez nous ange seraphim"

[10:25] melissandre Lebed reprend doucement consience et vois son ange lui sourir

[10:25] lejoke Renfold: hello mon ange

[10:26] melissandre Lebed coucou mon ange * d'une petite voix, avec un sourir radieux*

[10:27] lejoke Renfold s'amuse à soufller sur la toute nouvelle aura de sa belle , la faisant tounoyer

[10:27] melissandre Lebed leve ses yeux pour savoir ce qu'il fait et decouvre avec surprise un alo lumineux

[10:28] melissandre Lebed: hoo!

[10:28] lejoke Renfold: tu n'a qu' y pensé pour agir sur lui , le faire disparaitre ou apparaitre

[10:28] lejoke Renfold: et c'est de même pour tes jeunes ailes

[10:28] lejoke Renfold: ça va pas sa faire du jour au lendemain, tu devra t'entrainer

[10:29] melissandre Lebed: ha bon?* ce gratouille la tete , puis extenuer repose sa tete sur le torce de son ange et fini par s'efondrer de fatigue sur le coup de toutes ses emotions et de ce qu'elle vient de vivre

[10:30] lejoke Renfold la recouvre d'un long plaid issue d'un longue histoire par de la manche chez des hommes en jupe mais c'est une autre aventures.....

--------------------------------------------------------The end--------------------enfin pour la mais ca va continuer...........................................
avatar
melissandre.lebed

Messages : 20
Date d'inscription : 12/09/2010
Age : 36
Localisation : bretagne sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BG Méli... L'ombre d'un ange!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum