Armée des Vampires (BG )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Armée des Vampires (BG )

Message  Admin le Ven 22 Oct - 18:20

L’armée des vampires est horrible à voir : des hordes de cadavres s'avançent inéxorablement dans le cliquètement des os et le grincement des chairs desséchées et des armures rouillées. L’odeur de mort plane au-dessus d’elle comme un nuage contagieux, l’air est saturée de poussière. Des esprits passent tels des ombres au-dessus des rangs, spectres, fantômes ou revenants arrachés à leurs sépultures. Le ciel est assombri par les ailes des charognards et la terre tremble sous le piétinement des squelettes, des zombies, des lycans, des démons , des anges et de bien d’autres créatures repoussantes.


Les morts ne trouvent pas facilement le repos dans leurs tombes,notre monde est imprégné de tant de magie, et partout où elle se trouve, elle peut changer la nature. Là où la sorcellerie se manifeste, de nombreuses créatures mortes-vivantes hantent les nuits et les cimetières. Dans l’Empire, les provinces sont forgées d'une sinistre réputation, et jadis, ses Comtes Vampires étaient en guerre contre le reste de la nation.


Les maîtres de la mort

Tout au long de l’histoire des hommes, des nécromanciens, des vampires et des liches ont rassemblé d’immenses armées de morts-vivants et au cœur de chaque armée des provinces se trouve un redoutable vampire, qui mène ses cohortes de morts-vivants inférieurs par la force de sa volonté et d’infâmes rituels nécromantiques. Mais, tous les vampires ne ressemblent pas et n’ont pas les mêmes buts, ainsi on peut distinguer quatre lignées de vampires.

Les chevaliers de Sang sont de fiers guerriers qui suivent à la lettre le code d’honneur extrêmement strict imposé par leur Grand Maître. . Ils recherchent la perfection dans les arts de la guerre et arborent leurs armures de plates traditionnelles, maculées du sang des milliers d’ennemis qu’ils ont abattus au cours des siècles. Toujours en quête de prouesse martiales, les chevaliers de Sang sont de véritables fléaux sur les champs de bataille, taillant des sillons écarlates dans les rangs de l’adversaire. La plupart de ces affrontements se finissent par la confrontation sans merci entre le vampire et le meilleur guerrier de l’armée ennemie, lors de laquelle le buveur de sang peut prouver une fois de plus sa valeur au combat.

Presque toutes les vampires femmes préfèrent les manipulations subtiles et les complots à la force brute pour asseoir leur pouvoir au sein des sociétés humaines, et cultivent l’art de la séduction au point de réduire en esclavage même les hommes d’église les plus pieux. Leur apparence vulnérable a déjà conduit à sa perte plus d’un chevalier, mais lorsqu’elles sont démasquées, elles révèlent alors leur véritable nature de prédateurs assoiffés de sang. Même si leur force n’égale pas celle des autres vampires, elles sont de taille à affronter les meilleurs combattants et aucun être humain ne peut rivaliser avec leur rapidité surnaturelle.

Les vampires de la lignée Nécrarque ont tendance à s’isoler le plus possible des affaires humaines, préférant hanter des tours cachées par de puissants enchantements ou des manoirs en ruines dissimulés au cœur d’impénétrables forêts. Ils passent l’éternité de leur non-vie à étudier les arcanes de l’art noir de la nécromancie, entourés de leurs manuscrits maudits et des résultats hideux de leurs expériences. Les nécrarques sont de fait devenus les maîtres incontestés des pratiques nécromantiques, mais le prix à payer pour les connaissances interdites qu’ils ont acquises est lourd : l’exposition permanente à la magie noire entraîne la dégénérescence irrémédiable de leur corps et de leur raison, aussi deviennent-ils avec les siècles toujours plus cadavériques et décharnés, tandis que leur esprit s’enfonce dans les abîmes de la folie et de la paranoïa. Les vampires nécrarques sont de par leur existence même d’affreux blasphèmes contre la nature, et la simple vue de leur horrible faciès peut paralyser de peur le plus aguerri des combattants.

Les vampires sont sans aucun doute les buveurs de sang les plus célèbres du Vieux Monde. Ils ont le pouvoir de rassembler et de commander les créatures de la nuit, qu’ils lâchent sur les mortels suffisamment incscients pour leur tenir tête. La force de la colère d’un vampire est telle qu’il arrive que même les éléments la reflètent, les vents se mettant à fouetter le champ de bataille lorsque la fureur du vampire se déchaîne. Leurs prouesses se sont succédées au cours des siècles, et on raconte qu’un vampire n’est jamais vraiment mort avant d’avoir été tué au moins deux fois…
avatar
Admin
Admin

Messages : 26
Date d'inscription : 09/09/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://azeroth-sim-ccs.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum